LE DEBRIEFING N48: LOVING YOU 1961-2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE DEBRIEFING N48: LOVING YOU 1961-2009

Message  Jango le Dim 17 Nov - 13:12

Attendu avec impatience, ce mystérieux opus de la collection s’avère une réunion déséquilibrée de bonus qui auraient idéalement dus (et pour plusieurs c’était tout à fait possible) se retrouver en prolongement des albums qu’ils ont accompagnés. C’est quasiment toute la carrière de Johnny qui est brossée, de 1964 à 2009 - et non pas 1961-2009 comme l’annonce la couverture, preuve sans doute que cet opus a subi de nombreuses modifications en cours de collection. On remarque d'ailleurs l'absence de... Loving You! Et grâce à Eddy et Hugues, Universal peut éditer des titres de Johnny post-2006! Brossée la carrière, oui, mais pas dans le sens du poil! En plus d’être incohérent cet album sent un peu la voie de garage où on a casé les titres trop mauvais et les remix trop proches des originaux. Bref, on va passer par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel!

RETIENS LA NUIT (VERSION FILM): Pas gros chose à dire, une version tronquée c’est toujours moins intéressant. C’est assez agréable d’entendre la voix de Johnny a cappela en ouverture, malheureusement la montée des cordes en fade in est très inélégante. 6,5/10

LE CIEL NOUS FAIT RÊVER (VERSION TELE): Version mal mixée, raccourcie et avec ajout de rythmique superflue d’un titre déjà pas renversant à la base... 5/10

HIT-PARADE (VERSION FILM): Pour ma part le titre présent sur le volume Jeune Homme me laissait plutôt de glace. Cette version plus rythmée et légère passe un peu mieux, mais pour moi il y a avait mieux à faire sur ce thème. 6/10

L’AVENTURE C’EST L’AVENTURE: Etrange titre tantôt dansant, tantôt hanté. C’est un peu foutraque tant au niveau des textes que de la musique, mais dans cette inconstance surnage une étrange mélancolie qui la rend attachante. L’aventure peut être fatigante aussi... 6,5/10

ANIMAL: «A mon corps défendant, je deviens dépendant de nos corps-à-corps» mouais... Il s’est pas fatigué Luc «Starmania» Plamondon. David Hallyday non plus d’ailleurs qui est capable de bien mieux. L’orchestration à l’économie (y-a-t-il un vrai musicien en studio?) n’aide pas à relever le niveau. 5/10

PIRATE DE L’AIR: Cette deuxième livraison du même duo n’a pas beaucoup plus de mérite (en plus d’être franchement misogyne! mais passons...), mais au moins c’est du rock, Johnny hurle, les guitares hurlent. On ne s’ennuie pas 6,5/10

MIRADOR (REMIX): Quand je disais que David était capable de bien mieux, nous y voilà! J’aime bien le solo de guitare au milieu de cette version, mais l’intro flute électronique/boîte à rythmes est vraiment moche. Dommage. Ca reste un super titre évidemment. 7,5/10

CADILLAC INTRO: Je ne vais noter pas une intro comme ça toute seule, mais il est certainement dommage d’en avoir amputé la chanson originale, d’autant que pour une fois Johnny est convaincant en texte parlé. Remarque: avec un simple programme de montage audio il est facile de reconstituer le titre original... x/10

CADILLAC (REMIX GUITARE): Une version d’un de mes titres préférés avec encore plus de guitares électriques? Oh mon cher, j’adore ça! 10/10

HIMALAYA (REMIX): Surproduite, cette version est moins touchante que l’originale 8/10

TRUE TO YOU (REMIX): Ici par contre le jeu de rajouter de la texture et des «couches» fonctionnent je trouve très bien. On ressent mieux l’aspect chaotique de l’état d’esprit du personnage dans la chanson. Je préfère ce remix à l’original cette fois. 7,5/10

ADELINE: En live ce titre avait encore une belle énergie, mais il faut bien reconnaître que cette déclaration d’amour maladroite est plus gênante qu’autre chose avec le recul! Félix Gray «s’inspire» de la Gitane de Barbelivien. Johnny a toujours accroché des titres variétés à son répertoire et certains font mouche, mais là c’était pour quelqu’un d’autre, peut-être un Sardou, ou un Félix Gray tiens! 4/10

PAUVRES DIABLES: Pris au deuxième degré cette reprise est amusante. Mais je ne suis pas sûr qu’elle ait été faite au second degré! 5/10

LE PARAPLUIE: Alors là je dis oui! Primo, je suis fan de Brassens et c’est un plaisir de partager ça avec Johnny! Deuzio, je ne sais pas qui a eu l’idée de l’arrangement country mais béni soit-il! Un plaisir total! 10/10

ON A TOUS BESOIN D’AMOUR: On passe vraiment d’un extrême à l’autre dans cette compilation! Service promis à un ami dit le livret. On dira que ça sauve pour le principe cette entreprise d’un mièvrerie frôlant le poujadisme comme jamais dans l’oeuvre de Johnny! 3/10

TOUS ENSEMBLE: A la base je n’aime pas le foot, ceci est un chant de supporter donc évidemment ça va me passer à côté! Je hais encore plus ce titre du fait que c’est «l’indéfendable», celui que les détracteurs sortent le plus souvent et contre lequel on ne peut rien répliquer! Oui ça a existé et oui c’est nul! Misère... Et dire qu’ils s’y sont mis à cinq pour écrire ça, dont Catherine Lara! 1/10

ON VEUT DES LEGENDES: Ce titre est un crève-coeur pour moi puisqu’il réunit deux de mes chanteurs favoris sur un titre original. Deux amis dont le plaisir de chanter ensemble est communicatif. Mais sur l’album Jambalaya d’Eddy, la reprise de Elle Est Terrible avec Johnny et Little Richard éclipsera pour moi ce duo où malheureusement Eddy parolier n’est pas au sommet de son art. Il a retravaillé le même sujet sur son nouvel album Héros, qui vient de sortir, à mon avis encore une fois avec un résultat mitigé. 6/10

JEUNE POUR TOUJOURS: On me trouvera peut-être dur car Auffray a bâti tout un pan de sa carrière sur les adaptations de Dylan, mais je trouve ses textes vraiment bancals une fois comparés aux originaux! Il faudra attendre Francis Cabrel et son album Vise Le Ciel pour entendre des adaptations de Dylan dignes de ce nom, c’est-à-dire respectueuses du texte anglais, mais aussi de la langue française! Ici c’est de la traduction littérale peu inspirée. Dommage car j’aurais aimé que Johnny se frotte plus souvent à cet univers. Reste les deux voix qui se marient bien et puis la musique qui tient bien sûr plus que la route! 6/10

NOTE GENERALE: 6/10 Non pas qu’attribuer une note globale à cette compilation ait vraiment un sens, mais jouons le jeu! Rendez-vous bientôt pour le dernier vrai album de cette collection: A Partir De Maintenant!

Flagrant Délit 9/10
Rock'n'Roll Attitude 8,5
Cadillac 8,5
Lorada 8,5
La Terre Promise 8,5
Insolitudes (sans bonus) 8,5

Gang 8
Rough Town 8
Les Enfants Du Rock 8
Destination Vegas 8
Ça Ne Change Pas Un Homme 8
Rivière... Ouvre Ton Lit 8
Jeune Homme 8
Hamlet 8
La Peur 8
Solitudes à deux 8
Rock À Memphis 8

Country-Folk-Rock 7,5
Jamais Seul 7,5
En Pièces Détachées 7,5
Le Coeur d'Un Homme 7,5
Halleluyah 7,5
Entre Violence et Violons/En V.O. 7,5
Hollywood 7,5
Vie 7,5
Johnny 67 7,5
Pas Facile 7,5

L’Attente 7
Drôle De Métier 7
Derrière L'Amour 7
La Génération Perdue 7
Les Rocks Les Plus Terribles 7
À La Vie, À La Mort 7
Sang Pour Sang 7
Salut Les Copains 7
Rock’n’Slow 7
Rêve Et Amour 7
Je t’aime, je t’aime, je t’aime 7
Nashville 1963 7

Les Bras En Croix 6,5
C'est La Vie 6,5
Ça Ne Finira Jamais 6,5
L’Idole Des Jeunes 6,5
Sings America's Rockin' Hits 6,5
Johnny Chante Hallyday 6
Ma Vérité 6
Quelque Part Un Aigle 6
Loving you 1961-2009 6
Ce Que Je Sais 5,5
Versions 82 5/10
avatar
Jango

Messages : 3904
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N48: LOVING YOU 1961-2009

Message  Yuna le Lun 18 Nov - 21:51

Merci pour ce debrief, surtout que je n'ai pas acheté ce volume alors ça permet de se faire une idée.

Moi j'avais bien aimé la reprise de "Pauvres diables". Même au premier degrés je trouve ça pas mal Very Happy 
J'adore cette version du Parapluie.
Tous ensemble, et On a tous besoin d'amour, no comment !
avatar
Yuna

Messages : 4744
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 27
Localisation : Isère/Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum