LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Message  oscar2 le Lun 27 Aoû - 14:43

Il est toujours aussi difficile pour moi de considérer les premiers 30cm de Johnny comme étant des albums à part entière, et celui-ci n'échappe pas à la règle puisqu'il est composé de 2EP augmenté de 4 nouveaux titres,
Il est aussi amusant de constater que les plus gros tubes et futures classiques se trouvent sur les EP et non sur l'album de l'année,
Une fois n'est pas coutume dans la production Hallydayenne force est de constater que le son d'origine de cet album est bien en deça de la qualité à laquelle il nous a habitué surtout au niveau de la prise de son de la voix qui sature ( l'effet bourdon dans une boite d'allumette), pour le reste il en ressort un pur son stéréo d'époque avec ses qualités (une vraie profondeur) et ses défauts (des variations de sons incessantes)

Le remasters tire le meilleur parti possible de ces enregistrements,

Le livret s'avère très utile lorsqu'il évoque les concerts très méconnus de la tournée 63,


49 ans plus tard que reste 'il de nos vieilles rengaines rock'n'roll  ?....
avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Message  oscar2 le Lun 27 Aoû - 14:45

LES BRAS EN CROIX : Pour ouvrir cet album un vrai rock'n'roll made in France, ce n'est pas chose courante en 63 et en plus il est composé par Johnny en personne, et force est de constater qu'il porte déjà en lui cette Hallyday-touch qui consiste à faire de ses chansons de véritables court-métrages cinématographique, avec naïveté certe mais les bases sont là et bien là, en tout cas à l'époque « il fallait oser », oser casser le moule bien étroit de la chanson française dite traditionnelle et les codes établis déjà immuable du rock'n'roll classique, Johnny a osé, au delà de cet état de fait très révélateur il en reste une bonne chanson bien sympathique mais pas un chef-d'oeuvre en soi ,,, 7,5/10

CHANCE : Il s'agit là plus d'une chanson idéale pour un groupe de fille que pour une chanteur soliste, c'est en tout cas le ressenti que j'en ai ,,5/10

POUPEE BRISEE : Un rock mid-tempo un peu décalé, Le jeu de guitare de l'immense Big Jim Sullivan est prodigieux, le chant de Johnny très a fleur de peau est surprenant sur un titre rythmé , les choeurs féminin vraiment gnan-gnan et envahissants gâchent un peu le morceau mais pas mon plaisir d'auditeur, un tres bon titre méconnu au final,, 8/10

QUITTE-MOI DOUCEMENT : Un tube aujourd'hui totalement oublié c'est un fait assez rare dans le parcours de Johnny, une très jolie ballade sans originalité certe mais qui sort du lot grâce à l'interpretation à fleur de peau de l'artiste,, 6,5/10

T'AS QU' SEIZE ANS : Gentillet, je ne vois pas quoi en dire de plus,, 5,5/10

ELLE EST TERRIBLE : Ce titre était un des inédits de l'Olympia 62, il n'a pas fallu longtemps pour qu'il devienne un classique du répertoire de Johnny, il faut dire que le texte est un vrai abécédaire de l'imagerie yé-yé de l'époque et qu'il colle parfaitement au personnage, la rythmique de cette version studio est bien aseptisée en rapport à la version live mais n'en demeure pas moins un must,, 9/10

TES TENDRES ANNEES : Le texte est un bijou de nostalgie avant l'heure et l'adaptation musicale un pur régal, la voix de Johnny est lunaire, c'est simple , fluide , élégant et ça me file droit au cœur,, 10/10

QUAND UN AIR VOUS POSSEDE : Ce titre c'est pour ainsi dire ce que l'on pourrait déjà nommer de la nouvelle « variété » , ce n'est pas du rock , ni du yéyé, ni de la chanson française traditionelle, c'est en quelque sorte pour le désigner ainsi « la variété française de début des sixties », et même si ce titre a connu un beau succès en son temps moi ça ne m'emballe pas, mais alors pas du tout,, 4/10

PARC'QUE J'AI REVU LINDA : Ce titre me fait pensé a Quarter to tree de Gary us Bond en beaucoup moins bien, Johnny qui chante des onomatopées ce n'est pas vraiment mon truc , je passe,, 5/10

QUAND CE JOUR-LA VIENDRA : Un aperçu de ce que sera le Johnny des rocks les plus terribles un an plus tard, quel bonheur !!,, 8/10

DIS-MOI OUI : Je suis un peu plus mitigé sur ce titre surtout à cause du texte qui ne m'emballe pas du tout, il est difficile de concevoir aujourd hui que la chanson servait d'entrée en scene cette année là !,, 5/10

MASHED POTATOES TIME : Ici aussi je passe volontiers mon tour, rien ne me plait dans ces phénomènes de mode éphémère de l'époque, Ca doit pas mal énerver Johnny aussi mais il s'y prete volontier car il sait que le jeune public attend ce genre de chanson de lui, surtout si l'on prete une oreille attentive au texte qui plante ici et là quelques piques ironiques « Il survivra autant que le Twist ! » « Il a battu des refrains notoire comme Le lion est mort ce soir... ahwimmaway ahwimmaway » et toc une pierre dans le jardin de Salvador qui ne pouvait à l'époque s'empecher de vomir toute sa haine pour le rock'n'roll dès que l'occasion se présentait, ceci dit cette chanson ne vaut quand meme pas grand chose non plus,, 4/10






Bonus :



JE T'ECRIS SOUVENT : C'est trop sirupeux pour moi , c'est un titre qui m'ennuie je reste indifférent à son écoute, me demandez pas pourquoi c'est juste comme ça,, 5/10

J'AI BESOIN DE TON AMOUR : Un titre qui n'est apparu qu'en 1990 pourtant bien meilleur que d'autres sortis en 63 , bon rythme, solo de guitare et d'harmo bien foutu, texte qui en vaut bien d'autres , mystère,, 6,5/10

DA DOU RON RON : Pour tout dire je suis resté assez surpris par la mauvaise qualité de la prise de son , si l'on compare avec les autres enregistrements de cet opus c'est vachement en dessous.. bizarre !
La chanson fut un gros tube et pour une fois je donne entièrement raison a Johnny quand il dit que Da Dou Ron Ron à bien vieilli et qu'il ne se voit plus la chanter maintenant, ceci dit pour l'époque c'était vraiment bien troussé,, 7/10

COMME UNE OMBRE SUR MOI : Aie là je coince carrément , texte ridicule au possible et tellement peu chantable que même Johnny n'arrive pas à le placer correctement, on dirait qu'il se caricature lui-même et comme si ça ne suffisait pas il y a ces choeurs insupportables pour achever de m'achever,, 2/10

JE NE DANSERAI PLUS JAMAIS : Ah je revis, un tango-bolero-rock oriental si ça c'est pas du pur délire je ne m'y connais pas , et le côté dramatique du chant fait le reste, un titre tres décalé pour l'époque et pour moi un vrai bijou,, 9/10

DOUCE FILLE DE 16 ANS : Waouuuuuh surfing Johnny est dans la place ,un pure titre fun, entrainant en diable, zéro prise de tête ça déroule et c'est bon bon bon,, 8,5/10

POUR MOI LA VIE VA COMMENCER : Un autre classique, énorme tube s'il en est, la chanson à mieux vieilli que le film en tout cas, ça reste frais même 50 ans après,, 8/10

RIEN N'A CHANGE : Etonnant titre très calme , une simple ligne de basse, des cordes, du triangle & du hautbois , c'est classieux , le genre de titre intemporel qui ne meurt jamais et ma véritable redécouverte de cet opus, coup de cœur,, 9/10

A PLEIN cœur : Quel bon rock !! le piano est juste énorme et en plus c'est une compo de l'idole, qui a dit que Johnny n'était qu'un singe savant, surement encore un journaliste qui s'y connait autant que moi en botanique,, 7,5/10

MA GUITARE : Du Flamenco-rock à présent pour ne pas dire flamenco-rococo , on aura tout eu ! , l'air de rien c'est devenu un petit classique cette chanson, perso je n'ai jamais trop accorcher a ce titre,, 5,5/10

EXCUSE-MOI PARTENAIRE : Bon que dire ici si ce n'est 'Attention chef-d'oeuvre' , tout est parfait dans cette chanson inutile de s'étendre en superlatifs,, 10/10

TU N'AS RIEN DE TOUT CA : Une adaptation très réussie du titre de Presley, bien dynamique et l'interpretation est à la hauteur, un bon titre de plus mais sans plus,, 6,5/10

QUAND JE L'AI VUE DEVANT MOI : Je vais peut etre me faire tomber dessus par certains puristes mais personnellement je trouve la version de Johnny bien supérieure à celle des Beatles , musicalement et vocalement,, 8/10

J'ABANDONNE MES AMOURS : Et un très bon rock de fond de catalogue de plus, La quantité de bon titres inexploités est tout de même prodigieuse chez Johnny, je pense que cela participe grandement à forger la légende quelque part,, 7/10





Moyenne de l'album original : 6,6
Moyenne de l'édition collection : 6,8


avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Message  Yuna le Lun 27 Aoû - 16:30

Merci Oscar pour ton compte rendu.

Juste un petit mot sur Ma guitare, j'adore ce morceau, et la version de l'Olympia 64 que je trouve géante. Pour le reste de l'album, et à part les titres comme Elle est terrible ou Tes tendres années, je trouve qu'il est encore bien marqué de la période yéyé et Vogue que je n'aime pas trop.
avatar
Yuna

Messages : 4792
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 28
Localisation : Isère/Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Message  mitchum le Lun 27 Aoû - 19:57

Je te suis complètement Yuna. Ma guitare version Olympia 64 met le feu à la salle ! LE grand moment du show.
avatar
mitchum

Messages : 367
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 61
Localisation : On me cherche à Besançon...on...on

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Message  Johnny60 le Lun 27 Aoû - 22:20

L'Olympia 1964 et un must dans la discographie live du parton et la version 2003 est absolument magique.
avatar
Johnny60

Messages : 2677
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 27
Localisation : Compiègne (60)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Message  Jango le Mar 28 Aoû - 12:56

Comme l’a bien résumé Yuna on sent encore fort sur les chansons de cette année l’influence de l’époque Vogue, d’un Johnny «idole des jeunes». Pour moi, à mon goût pas à mon jugement, Johnny devient vraiment passionnant en gros après son retour du service militaire, période où il est forcé de se réinventer pour exister. Ici il est encore dans son premier «moule» et niveau qualitatif ça fluctue énormément, c’est un peu la pêche. Mais ce volume contient suffisamment de beaux morceaux pour qu’on s’y intéresse.

LES BRAS EN CROIX : Carton plein pour commencer, et signé de la main de maestro! Quel plaisir d’entendre la foule reprendre cette chanson en choeur 50 ans plus tard, alors qu’il ne l’avait jamais interprétée sur scène! Ça donne une idée de l’impression qu’elle laisse. 8/10

CHANCE : Pas intéressant à chanter pour Johnny 5/10

POUPEE BRISEE : Un titre un peu bancal mais avec beaucoup d’ambiance et de swing 6,5/10

QUITTE-MOI DOUCEMENT : Assez banal mais ça a plu! 6/10

T'AS QU'SEIZE ANS : Vu que Johnny n’en a que vingt ça passe Wink Un joli petit rock, mais il fera bien mieux sur le même «thème» (Douce Fille De Seize Ans, 17 Ans, Interdit au moins de 13 ans...) 6/10

ELLE EST TERRIBLE : Un titre qui a marqué mon enfance dans cette version finalement déjà assez dépouillée même si effectivement moins rentre dedans que la version de 62... ou celle de 2012! 9/10

TES TENDRES ANNEES : Dommage pour le petit effet de reverb’ et les choeurs, cette chanson n’est jamais plus belle que dépouillée, mais bon je chipote 9/10

QUAND UN AIR VOUS POSSEDE : Hé bien pour ma part je ne le déteste pas ce titre. Rien d’exceptionnel, mais il est très entraînant et très bien interprété 6,5/10

PARC'QUE J'AI REVU LINDA : Une gentille surprise que ce titre très modeste mais qui met de bonne humeur (paradoxalement!) 5,5/10

QUAND CE JOUR-LA VIENDRA : Encore une de ces adaptations méga-casse-gueule que Johnny (et sa team) sont capables de réussir, même sans égaler le mythique original. Belle résurrection 29 ans plus tard sur le Night Rider Tour justement mise en avant dans cette collection (comme quoi il y a quand même un peu de cohérence!) 7/10

DIS-MOI OUI : Je dis non! 4,5/10

MASHED POTATOES TIME : Johnny au Palais des Sports 79 (de mémoire): «Des bourgeois bien pensants ont dit «le rock’n’roll» ça ne durera jamais! Alors ils ont lancé des modes comme le twist, le madisson... Pour l’instant il y a encore pour pas longtemps une soi-disant danse qu’on appelle le disco, mais, même si un jour moi je ne suis plus sur scène, le rock’n’roll est là pour durer!» 3/10

JE T'ECRIS SOUVENT : Moi aussi ce titre m’a toujours ennuyé. Jeeee m’ennuie souveeeeeent.... 4/10

J'AI BESOIN DE TON AMOUR : Simple mais efficace et bien troussé 6,5/10

DA DOU RON RON : J’ai moi aussi été choqué d’emblée par la piètre prise de son des voix, argh! Pour le reste même s’il serait incongru dans le show 2012 (au contraire de Elle Est Terrible et Tes Tendres Années) ça reste un moment de bravoure du rock’n’roll old school 8,5/10

COMME UNE OMBRE SUR MOI : Quelle conviction chez l’interprète, quelle originalité dans le texte, quel dynamisme dans le groupe, un vrai moment de bravoure! Ou pas. 2/10

JE NE DANSERAI PLUS JAMAIS : Un titre sorti de nulle part, audacieux et crepusculaire, et porté par une superbe interprétation de Johnny qui gagne à l’époque ses galons d’interprètes 9/10

DOUCE FILLE DE 16 ANS : Je préfère de loin ces 16 ans version Chuck Berry! 7,5/10

POUR MOI LA VIE VA COMMENCER : Irrésistible. Il s’est passé quelque chose de sans doute accidentel sur cet enregistrement mais tout concours à un titre impossible à se sortir de la tête, si gai à fredonner et même émouvant d’optimisme! 9/10

RIEN N'A CHANGE : Il serait facile de passer à côté de celle-ci et ce serait un tort car c’est un joli moment, un petit écrin de retenue dans un monde de rock 7/10

A PLEIN COEUR : Sorte de brouillon de À Tout Casser 7/10

MA GUITARE : Je suis le seul à entendre une analogie pas super subtile entre «ma guitare» et «mon pénis»?! Essayez, ça rend le tout plus amusant...! 5,5/10

EXCUSE-MOI PARTENAIRE : Il est des titres, y compris sur ce volume, qui ne prenne réellement leur essor que sur scène, et c’est bien normal avec un animal tel que Johnny. Mais bien qu’il y en ai eu de magnifiques versions sur scène, dans le cas de excuse-Moi part’naire, tout est parfait dès la prise studio! 10/10

TU N'AS RIEN DE TOUT CA : On retombe bien sûr de quelques étages, mais ça reste de très appréciable! 6,5/10

QUAND JE L'AI VUE DEVANT MOI : Musicalement et vocalement d’accord pour dire qu’on dépasse ici l’original, le texte est bien moins convaincant 6,5/10

J'ABANDONNE MES AMOURS : Tu as raison Oscar, tous ces titres de grande qualité mais restés inexploités mettent Johnny à part, du côté des artistes «luxueux» qui ont trop de matériel pour la scène ou les compilations. Ce titre en est un excellent exemple 7,5/10

Au final, sans surprise, de superbes moments un peu noyés dans du beaucoup plus oubliables, mais la légende est en marche... Mention spéciale encore pour les superbes pochettes (de l’EP original et du volume de la Collection).

Note Générale: 6,5

Flagrant Délit 9/10
Rock'n'Roll Attitude 8,5
Cadillac 8,5
Lorada 8,5
La Terre Promise 8,5
Insolitudes (sans bonus) 8,5

Gang 8
Les Enfants Du Rock 8
La Peur 8
Ça Ne Change Pas Un Homme 8
Rivière... Ouvre Ton Lit 8
Jeune Homme 8
Solitudes à deux 8
Rock À Memphis 8

Country-Folk-Rock 7,5
Jamais Seul 7,5
En Pièces Détachées 7,5
Le Coeur d'Un Homme 7,5
Entre Violence et Violons/En V.O. 7,5
Hollywood 7,5
Vie 7,5
Johnny 67 7,5

Drôle De Métier 7
Derrière L'Amour 7
La Génération Perdue 7
Les Rocks Les Plus Terribles 7
À La Vie, À La Mort 7
Sang Pour Sang 7
Salut Les Copains 7
Rock’n’Slow 7
Je t’aime, je t’aime, je t’aime 7

Les Bras En Croix 6,5
C'est La Vie 6,5
Ça Ne Finira Jamais 6,5
L’Idole Des Jeunes 6,5
Sings America's Rockin' Hits 6,5
Ma Vérité 6
Quelque Part Un Aigle 6
Ce Que Je Sais 5,5
avatar
Jango

Messages : 3922
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Message  oscar2 le Mar 28 Aoû - 13:23

Tu m'as fait mourir avec ta vision de Ma guitare , mais c'est hyper bien vu,

J'ai ce réflexe immédiat de chercher des doubles ou triples sens aux textes avec des gens comme Bashung mais pas avec Johnny, ça ouvre des portes cette optique

Pour le discours de 79 c'était à Pantin au pavillon de Paris.

Je te rejoins aussi sur la beauté du cliché de cette pochette , une photo de scene prise depuis les coulisses lors de la tournée 63 avec ces reflets de spots rouge qui suggerent une urgence ou une intensité impalpable, vraiment superbe.
avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Message  Jango le Mar 28 Aoû - 13:32

Pavillon de Paris bien sûr! J'abrège es deux PDP dans mon ordi...! Merci d'avoir corrigé Wink
avatar
Jango

Messages : 3922
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Message  Yuna le Mar 28 Aoû - 16:19

MA GUITARE : Je suis le seul à entendre une analogie pas super subtile entre «ma guitare» et «mon pénis»?! Essayez, ça rend le tout plus amusant...! 5,5/10
lol!

C'est quoi le Night Rider Tour ?
avatar
Yuna

Messages : 4792
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 28
Localisation : Isère/Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Message  oscar2 le Mar 28 Aoû - 16:22

avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour Elle est Terrible...

Message  SLUNKY le Mer 29 Aoû - 8:07

Je voulu juste voir le nom de Eddie Cochran apparaitre.
A l'époque reprendre du Eddie Cochran c'est entrer dans la case "Respect" chez les Rockeurs.
Avec cette reprise tous les rockeurs de l'époque on vu Johnny sous un autre angle, en lui devant d'avoir mis du Eddie Cochran dans les oreilles du grand public, ce qui a fait découvrir Eddie Cochran pour pas mal de français, on a pu ainsi voir des articles sur cette référence.
Bref vu l'impact de Johnny sur la jeunesse de l'époque, nous faire découvrir Eddie Cochran Grand à Merci Johnny.

A Noter aussi que "Chance" a été chanté par les Beatles sur leur premier album "Please Please Me". D'ailleurs à ce propos les Beatles avait faillit devenir le groupe de Johnny à l'époque...Il a ici tout de même Big Jim Sullivan à la guitare solo pour les morceaux enregistré à London.

Pour les bras en Croix, je soupçonne Long Chris d'être un peu dans le coup pour la suggestion des paroles car c'était un fana des westerns.
D'ailleurs les rockeurs de l'époque étaient imprégnés par les western qui étaient diffusés sans arrêt à la TV.
Un rockeur dans un café regardait tous nouveaux arrivés avec le même regard qu'un "bandit" sorti de leur western préféré.
Il y a aussi du Buddy Holly dans cet album avec "Quand ce jour là viendra".

Dans "Poupée Brisée" on sent déjà le futur Johnny des grandes interprétations des chansons dites "drammatiques".

C'est un album à prendre comme un "cocktail" avec plein de trucs différents à l'intérieur...

En général pour ma part je préfère ses albums qui non qu'une direction musicale (Les Rocks les plus terribles, Amour d'été, Je suis né dans la rue, Vie, Flagrant délit, Rock à Memphis, Rough Town,Le coeur d'un homme...).

J'ai du mal avec des albums dit "Patch...?" comme le Rolling Stones cru 2005 (leur dernier en date) ou Eddy Mitchell dans "Frenchy" Impossible a écouté d'une traite un coup, on est balancé d'une ambiance à une autre...basta.

Le problème actuellement c'est que les disques sortant tous les 2 ou 3 ans minimum, il faut des morceaux pouvant rattraper d'autres dans un album, en cas d'échec d'un style relevé par une chanson...

Well, on vit une époque pas terrible...
avatar
SLUNKY

Messages : 346
Date d'inscription : 14/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Message  Invité le Mar 25 Sep - 19:35

Je poursuis ma journee de debrieffing avec cet album qui mine de rien va bientot feter son 50 eme anniversaire ! Champagne !

1.Les bras en croix:
Ambiance western pour cette Superbe compo originale, faut il le rappeler, signée Hallyday et Jil &Jan . Le genre de titre dont on ne se lasse pas... 8/10

2. Chance:
je n'ai jamais accroché a la reprise faites par les Beatles et encore moins par celle de Johnny...titre qui a horriblement mal vieilli.... 3/10

3.Poupée Brisée
Là encore une compo originale de haute volée...les choeurs ont là aussi mal vieilli mais Johnny vit bien son tite et les breaks syncopés qui ponctuent ce titre sont vraiment plaisant...reorchestrée en 2012, cela pourrait être une sacree belle surprise 7/10

4.Quitte moi doucement:
un morceau bien construit et interprete mais pas imperissable... 5.5/10

5. T'as 16 ans:
voila un titre simple, sans prise de tete d'ou se degagent de l'insouciance et de la bonne humeur... 6/10

6. Elle est terrible
Morceau culte pour Johnny ! pas grand chose a rajouter si c e n'est que je trouve que els versions lives dispos sont nettement moins bien que cette version studio impeccable! 9/10

7. Tes tendres années
Cette ballade country est une belle reussite avec un tres beau texte indemodable comme en atteste sa reaapârition reguliere encore recemment sur scene 7/10

8. Quand un air vous possede
Certes c est pas du rock mais force est de constater que ce morceau est diablement entrainant.... je l'ai beaucoup ecouté quand j'etais ado et ma fois je garde toujours autant de tendresse pour ce morceau 6.5/10

9. Parce que j'ai revu linda
Alors celle là j'accroche pas du tout...mon coeur fait bing bang comme un carrousselle....on connaitra G.Aber plus inspiré par la suite niveau adaptation...heureusement... 3/10

10.Quand ce jour viendra
je ne connais pas bien la vo, en tout cas celle de Johnny me plait bien.... sa reapparition sur scene en 81 avait du bien surprendre les fans à l'epoque 7/10

11. Dis moi oui
Je vous trouve bien severe avec ce titre ! Moi je l'adore! à l'epoque c'etait surement le rock le plus speed que Johnny avait a son repertoire ! Son interpretation est superbe laissant largement percevoir sa puissance vocale en devenir ! 7/10

12. Mashed potatoes time
Si seulement il aurait pu eviter certains courants musicaux... il ne s 'en serait pas plus mal porté.... 2/10

Note moyenne album : 5.91
Pochette: c est simple, bien sixties, superbe portrait de profil de Johnny 7/10

Bonus:

Je t'ecris souvent : belle ballade sixties sans pretention 6/10
J'ai besoin de ton amour: bof bof... 5/10
Da dou ron ron : les paroles volent pas tres hautes, mais le ryhtme est là et l interpretation de Johnny parfaite 7/10
Comme une ombre sur moi: un titre peu connu que j'aime particulierement que ce soit sur le plan musical que texte 8/10
Je ne danserai plus jamais: voila que Johnny apres le twist et le potatoes se colle au tango ! plaisant...sans plus... 5/10
Douce fille de 16 ans: tres belle adaptation 7/10
Pour moi la vie va commencer: un tube Hallyday auquel je lui trouve vraiment rien d'extraordinaire...Cloclo aurait pu la chanter.... 6/10
Rien a changé: tres belle ballade cosigné hallyday 6.5/10
A plein coeur: apres les bras en croix, Johnny prouve qu'il etait capable d'ecrire de bons morceaux rocks originaux! une belle reussite! 8/10
Ma guitare: Place au flamenco a present..;et le moins que l on puisse dire, c est reussit! 7/10
Excuse moi partenaire: Fantastique adaptation, ce blues pouvait laisser entrevoir l'enorme interprete que Johnny allait devenir ! culte! 10/10
Tu n'as rien de tout ca : le genre de titre que je me passais en boucle quand j 'etais ado...aujourd hui je trouve que cela a bien vieilli 6/10
Quand je l'ai vu devant moi : tout ce quon peut dire, c est que Johnny ma fois a adapte avec classe et bonheurs les quelques chansons des beatles qu'il avait reprise! 7/10
J'abandonne tous mes amours : le rythme me donne l 'impression d 'un cheval au galop...pas imperissable... 5.5/10

Note moyenne bonus : 6.71

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°36: Les bras en croix

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum