Le Matin du 23.04.2012

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Matin du 23.04.2012

Message  salentina le Lun 23 Avr - 8:08

La Manchette : Ultime répétition phénoménale
La Une et 2 pages à l'intérieur

voici l'article :
http://www.lematin.ch/people/j-revanche-prendre/story/28745074

«J'ai une revanche à prendre!»

Johnny Hallyday— Le rocker, dans une forme éblouissante, a bouclé samedi son ultime répétition à Los Angeles. Demain il y démarre sa tournée 2012. Reportage exclusif.

Par Didier Dana. Mis à jour le 22.04.2012 Votre email a été envoyé.

Johnny Hallyday
Il est 20 h 30 samedi à Los Angeles. Johnny Hallyday a réuni ses musiciens au Center Staging de Burbank, sur Winona Avenue. Ici, les plus grands artistes préparent leurs concerts à l’abri des regards, dans des salles austères et insonorisées aux dimensions de terrain de basket. Dans l’une d’elles, un petit Américain pâle aux cheveux blond orangé s’approche du Français, qui boucle à l’instant une répétition homérique d’une heure et demie. Le visiteur se dit très honoré. Il offre humblement à son hôte son CD, «A Postcard from California». Son nom est inscrit sur la pochette: Al Jardine. C’est le guitariste des Beach Boys. Un mythe vivant. Il occupe le studio voisin, comme Paul McCartney il y a quinze jours. Jardine, visiblement impressionné, congratule Johnny au sommet de sa forme. Les rares privilégiés qui ont assisté à cette répétition événement, à deux jours du coup d’envoi de sa tournée 2012, n’en reviennent pas.

Les 25 titres, enchaînés à une cadence infernale, réarrangés par Yarol Poupaud, jeune directeur musical et guitariste, sont l’une des clés de voûte de cette réussite. Le répertoire est décapé, servi brûlant par dix musiciens et deux choristes en parfaite osmose. Johnny s’est délesté du poids de son mythe. La raison, il la vit. «J’ai une revanche à prendre», dit-il simplement. Il ajoute, en tirant sur sa gauloise: «C’est ici que j’ai failli mourir. J’ai besoin d’avoir du plaisir et d’en donner. C’est pour ça que l’on fait de la scène.»

Voix phénoménale

Voir le taulier à la manœuvre, à un mètre de distance, sans paillettes, sans fard, sans décor: l’expérience est physique. Johnny balaie tout sur son passage, présageant une tournée sans précédent. Dans les stades, comme le 2 juin prochain à Genève, il aura ajouté à son costume signé Sarah Burton une panoplie d’effets spéciaux concoctés par un maître du Cirque du Soleil et un orchestre symphonique. Ce soir, l’essentiel est là: la voix, proprement phénoménale. Hallyday défie le temps et les superlatifs. Il n’a plus d’âge. Derrière lui, le batteur Geoff Dugmore, vivant métronome, cogne sec et gifle ses cymbales. A gauche, on reconnaît Robin Le Mesurier, l’ami fidèle, guitare Fender en bandoulière. A l’opposé, devant une série de pédales d’effets, Yarol Poupaud balance des solos invoquant ses maîtres, Keith Richards, Angus Young et Jimi Hendrix. Le bassiste Fred Jimenez déverse un son agressif et sensuel qui, mélangé à la grosse caisse, permet à l’ensemble de surfer sur un rouleau rythmique sous tension.

Ça va très vite. Johnny s’en amuse. Il veut gagner le combat. «C’est pas fini! balance-t-il après 20 titres. On enchaîne. Allez!» Après cinquante ans de carrière, la technique pourrait servir d’oreiller de paresse. Ici, elle permet d’aller à l’essentiel pour atteindre et procurer la jubilation. Le chanteur part dans les aigus, revient dans les basses. Sa voix monte du ventre comme celle d’un ténor, couvre les instruments poussés à fond et s’arrête. Les quatre cuivres et les deux choristes qui s’ajoutent à l’ensemble ne l’empêchent pas d’être attentif à tout: «Dans l’intro on peut faire quelque chose de plus riche», indique-t-il aux deux claviers alors que les premiers accords de «Requiem pour un fou» résonnent, solennels. Alain Lanty et Fred Scamps se partagent un piano électrique, un piano à queue, un orgue et des synthés.

C’est ensuite le duo parfait. Johnny, mains jointes, salue avec respect l’Américaine Amy Keys, sa choriste. La reprise du titre de Tom Jones «I Who Have Nothing» est une merveille. Il faut doser puissance et nuance. Elle est soul, lui répond d’un cri déchirant, les yeux clos: «I love you!» Foin de sentiments. L’harmoniciste Greg Zlap apporte un grain de folie au détour de «Gabrielle». Ses trilles sont déments. Sur «Ma jolie Sarah» le timbre bluesy du gamin blond ferait pâlir les vétérans du Mississippi. Lutin possédé, il tourne autour du maître de cérémonie qui le toise d’une moue goguenarde.

Intense complicité

Cinq titres acoustiques rapprochent le groupe de son leader. Arrive «Que je t’aime» et le verbe «jouer» prend tout son sens. Johnny fait la folle maniérée en chantant «quand mes mains n’osent pas». L’instant suivant, la gravité reprend ses droits. «J’la croise tous les matins» a cappella est un moment de vérité nue. Le titre de Jean-Jacques Goldman file le frisson, suivi d’un «Hey Joe» commandé par le maestro d’un claquement de doigt: «Next!» Sur «Dégage» ou «L’envie», il ne chante plus, il crache du feu. Pied de nez à cette folle séance démarrée avec «Allumez le feu» justement, Johnny farceur cède sa place. «Je vous laisse la jouer, je la connais moi!» Poupaud fait le boulot. Hallyday, bon public, frappe dans ses mains. Tout se termine en embrassades. Une joie palpable, partagée. Il y a trois ans, à sa sortie d’hôpital à Los Angeles, Johnny Hallyday avait craint d’avoir définitivement perdu ses cordes vocales, abîmées lors de l’intubation. Demain, à l’Orpheum Theater, devant 2000 personnes, dont Mickey Rourke, Vanessa Paradis et une brochette de stars, le coup d’envoi de sa tournée 2012 sonnera l’heure de la revanche. Il veut défier la mort. Par k.-o.
(Le Matin)

Créé: 22.04.2012, 23h10
avatar
salentina

Messages : 3017
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

set list 2012

Message  laurent 62950 le Lun 23 Avr - 8:17

salentina a écrit:La Manchette : Ultime répétition phénoménale
La Une et 2 pages à l'intérieur

voici l'article :
http://www.lematin.ch/people/j-revanche-prendre/story/28745074

«J'ai une revanche à prendre!»

Johnny Hallyday— Le rocker, dans une forme éblouissante, a bouclé samedi son ultime répétition à Los Angeles. Demain il y démarre sa tournée 2012. Reportage exclusif.

Par Didier Dana. Mis à jour le 22.04.2012 Votre email a été envoyé.

Johnny Hallyday
Il est 20 h 30 samedi à Los Angeles. Johnny Hallyday a réuni ses musiciens au Center Staging de Burbank, sur Winona Avenue. Ici, les plus grands artistes préparent leurs concerts à l’abri des regards, dans des salles austères et insonorisées aux dimensions de terrain de basket. Dans l’une d’elles, un petit Américain pâle aux cheveux blond orangé s’approche du Français, qui boucle à l’instant une répétition homérique d’une heure et demie. Le visiteur se dit très honoré. Il offre humblement à son hôte son CD, «A Postcard from California». Son nom est inscrit sur la pochette: Al Jardine. C’est le guitariste des Beach Boys. Un mythe vivant. Il occupe le studio voisin, comme Paul McCartney il y a quinze jours. Jardine, visiblement impressionné, congratule Johnny au sommet de sa forme. Les rares privilégiés qui ont assisté à cette répétition événement, à deux jours du coup d’envoi de sa tournée 2012, n’en reviennent pas.

Les 25 titres, enchaînés à une cadence infernale, réarrangés par Yarol Poupaud, jeune directeur musical et guitariste, sont l’une des clés de voûte de cette réussite. Le répertoire est décapé, servi brûlant par dix musiciens et deux choristes en parfaite osmose. Johnny s’est délesté du poids de son mythe. La raison, il la vit. «J’ai une revanche à prendre», dit-il simplement. Il ajoute, en tirant sur sa gauloise: «C’est ici que j’ai failli mourir. J’ai besoin d’avoir du plaisir et d’en donner. C’est pour ça que l’on fait de la scène.»

Voix phénoménale

Voir le taulier à la manœuvre, à un mètre de distance, sans paillettes, sans fard, sans décor: l’expérience est physique. Johnny balaie tout sur son passage, présageant une tournée sans précédent. Dans les stades, comme le 2 juin prochain à Genève, il aura ajouté à son costume signé Sarah Burton une panoplie d’effets spéciaux concoctés par un maître du Cirque du Soleil et un orchestre symphonique. Ce soir, l’essentiel est là: la voix, proprement phénoménale. Hallyday défie le temps et les superlatifs. Il n’a plus d’âge. Derrière lui, le batteur Geoff Dugmore, vivant métronome, cogne sec et gifle ses cymbales. A gauche, on reconnaît Robin Le Mesurier, l’ami fidèle, guitare Fender en bandoulière. A l’opposé, devant une série de pédales d’effets, Yarol Poupaud balance des solos invoquant ses maîtres, Keith Richards, Angus Young et Jimi Hendrix. Le bassiste Fred Jimenez déverse un son agressif et sensuel qui, mélangé à la grosse caisse, permet à l’ensemble de surfer sur un rouleau rythmique sous tension.

Ça va très vite. Johnny s’en amuse. Il veut gagner le combat. «C’est pas fini! balance-t-il après 20 titres. On enchaîne. Allez!» Après cinquante ans de carrière, la technique pourrait servir d’oreiller de paresse. Ici, elle permet d’aller à l’essentiel pour atteindre et procurer la jubilation. Le chanteur part dans les aigus, revient dans les basses. Sa voix monte du ventre comme celle d’un ténor, couvre les instruments poussés à fond et s’arrête. Les quatre cuivres et les deux choristes qui s’ajoutent à l’ensemble ne l’empêchent pas d’être attentif à tout: «Dans l’intro on peut faire quelque chose de plus riche», indique-t-il aux deux claviers alors que les premiers accords de «Requiem pour un fou» résonnent, solennels. Alain Lanty et Fred Scamps se partagent un piano électrique, un piano à queue, un orgue et des synthés.

C’est ensuite le duo parfait. Johnny, mains jointes, salue avec respect l’Américaine Amy Keys, sa choriste. La reprise du titre de Tom Jones «I Who Have Nothing» est une merveille. Il faut doser puissance et nuance. Elle est soul, lui répond d’un cri déchirant, les yeux clos: «I love you!» Foin de sentiments. L’harmoniciste Greg Zlap apporte un grain de folie au détour de «Gabrielle». Ses trilles sont déments. Sur «Ma jolie Sarah» le timbre bluesy du gamin blond ferait pâlir les vétérans du Mississippi. Lutin possédé, il tourne autour du maître de cérémonie qui le toise d’une moue goguenarde.

Intense complicité

Cinq titres acoustiques rapprochent le groupe de son leader. Arrive «Que je t’aime» et le verbe «jouer» prend tout son sens. Johnny fait la folle maniérée en chantant «quand mes mains n’osent pas». L’instant suivant, la gravité reprend ses droits. «J’la croise tous les matins» a cappella est un moment de vérité nue. Le titre de Jean-Jacques Goldman file le frisson, suivi d’un «Hey Joe» commandé par le maestro d’un claquement de doigt: «Next!» Sur «Dégage» ou «L’envie», il ne chante plus, il crache du feu. Pied de nez à cette folle séance démarrée avec «Allumez le feu» justement, Johnny farceur cède sa place. «Je vous laisse la jouer, je la connais moi!» Poupaud fait le boulot. Hallyday, bon public, frappe dans ses mains. Tout se termine en embrassades. Une joie palpable, partagée. Il y a trois ans, à sa sortie d’hôpital à Los Angeles, Johnny Hallyday avait craint d’avoir définitivement perdu ses cordes vocales, abîmées lors de l’intubation. Demain, à l’Orpheum Theater, devant 2000 personnes, dont Mickey Rourke, Vanessa Paradis et une brochette de stars, le coup d’envoi de sa tournée 2012 sonnera l’heure de la revanche. Il veut défier la mort. Par k.-o.
(Le Matin)

Créé: 22.04.2012, 23h10
avatar
laurent 62950

Messages : 619
Date d'inscription : 09/02/2009
Age : 43
Localisation : noyelles-godault

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  lugo62 le Lun 23 Avr - 10:45

Merci pour l'article
avatar
lugo62

Messages : 7495
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 35
Localisation : pres de troyes mais originaire de lens

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Anthony le Lun 23 Avr - 11:29

Merci Salentina, ça fait plaisir de voir une presse donner des éloges, les presses Française feraient bien de s'en inspiré.
avatar
Anthony

Messages : 2904
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 48
Localisation : Poitou-Charentes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Mirmillon le Lun 23 Avr - 12:14

"La reprise du titre de Tom Jones «I Who Have Nothing» est une merveille. Il faut doser puissance et nuance. Elle est soul, lui répond d’un cri déchirant, les yeux clos: «I love you!» Foin de sentiments."

Tom Jones «I Who Have Nothing»
http://www.youtube.com/watch?v=JQnsN3um-iQ
avatar
Mirmillon

Messages : 1451
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Planète Terre + 1384

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Mirmillon le Lun 23 Avr - 12:29

"C’est ensuite le duo parfait.
Johnny, mains jointes, salue avec respect l’Américaine Amy Keys, sa choriste.
La reprise du titre de Tom Jones «I Who Have Nothing» est une merveille.
Il faut doser puissance et nuance.

Elle est soul, lui répond d’un cri déchirant, les yeux clos: «I love you!» Foin de sentiments."

Ce serait donc la chanson de l’intermède?
Il arriverait à la fin de celle-ci pour chanter : «I love you!» ?
avatar
Mirmillon

Messages : 1451
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Planète Terre + 1384

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Jango le Lun 23 Avr - 12:43

Il donne vraiment envie cet article! Un truc comme ça dans la presse française et finit les soucis de remplissage Wink
avatar
Jango

Messages : 3921
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  jieub le Lun 23 Avr - 12:52

trés trés bon article c' est super allé johnny ça va le faire!!!! Very Happy
avatar
jieub

Messages : 513
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 30
Localisation : narbonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  76kev76 le Lun 23 Avr - 12:53

Mirmillon a écrit:"C’est ensuite le duo parfait.
Johnny, mains jointes, salue avec respect l’Américaine Amy Keys, sa choriste.
La reprise du titre de Tom Jones «I Who Have Nothing» est une merveille.
Il faut doser puissance et nuance.

Elle est soul, lui répond d’un cri déchirant, les yeux clos: «I love you!» Foin de sentiments."

Ce serait donc la chanson de l’intermède?
Il arriverait à la fin de celle-ci pour chanter : «I love you!» ?

non je crois que c'est la fin de la chanson de tom jones qui se finit comme ça !
avatar
76kev76

Messages : 4286
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  monia le Lun 23 Avr - 13:34

Superbe article !!
Merci
avatar
monia

Messages : 2465
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : PLUNERET (BRETAGNE)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Mirmillon le Lun 23 Avr - 13:46

Oui c'est vrai, superbe article.
Merci Salentina, ça donne envie d'être de suite au concert tout ça! Very Happy
avatar
Mirmillon

Messages : 1451
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Planète Terre + 1384

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Marsmindor le Lun 23 Avr - 15:57

Oui. Mais... le papier on lui fait dire ce qu'on veut.

Je suis très curieux d'entendre les échos du concert de mardi à Los Angeles. Et pourvu qu'ils soient bons, avec videos à l'appui, car je dois dire que le reportage de TF1 dans lequel on annonce Johnny en grande forme me laisse perplexe. Il a l'air épuisé. scratch
avatar
Marsmindor

Messages : 1150
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  lugo62 le Lun 23 Avr - 16:01

Marsmindor a écrit:Oui. Mais... le papier on lui fait dire ce qu'on veut.

Je suis très curieux d'entendre les échos du concert de mardi à Los Angeles. Et pourvu qu'ils soient bons, avec videos à l'appui, car je dois dire que le reportage de TF1 dans lequel on annonce Johnny en grande forme me laisse perplexe. Il a l'air épuisé. scratch


Faut pas se leurrer , des coups de fatigues il en aura
+ de 2h de show a grande intensité , a 69a , faut pas croire qu'il y ira faire un marathon apres

Maintenant , ce n'est pas parce qu'il connaitra un coup de fatigue , qu'il faudra tout de suite crier a la mort ou aller chercher des explications farfelues
avatar
lugo62

Messages : 7495
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 35
Localisation : pres de troyes mais originaire de lens

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Marsmindor le Lun 23 Avr - 16:04

C'est pour ça que je suis content d'assister aux 2 concerts d'Anvers. Je pourrai comparer d'un soir à l'autre. Loin de moi l'idée de faire du pessimisme gratuit, je préfère juste éviter jusqu'au dernier moment de m'emballer. Au Tour 66, on nous annonçait monts et merveilles, et du coup j'en attendais trop.

Prévoir le pire, espérer le meilleur.
avatar
Marsmindor

Messages : 1150
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  lugo62 le Lun 23 Avr - 16:09

Aussi bien tout le monde aura un ressenti different , ca pourra se verifier a chaque compte rendus

Je sais d'avance qu'il aura un cou de mou , ensuite il a se coté "pro" qui fait qu'il sait bien le cacher , et c'est vrai qu'une fois sur scene , il n'est plus le meme homme

Je ne dis pas que tu fais du pessimisme gratuit , mais il est acquis que d'autres seront le faire Wink
avatar
lugo62

Messages : 7495
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 35
Localisation : pres de troyes mais originaire de lens

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  salentina le Lun 23 Avr - 16:21

Marsmindor a écrit:C'est pour ça que je suis content d'assister aux 2 concerts d'Anvers. Je pourrai comparer d'un soir à l'autre. Loin de moi l'idée de faire du pessimisme gratuit, je préfère juste éviter jusqu'au dernier moment de m'emballer. Au Tour 66, on nous annonçait monts et merveilles, et du coup j'en attendais trop.

Prévoir le pire, espérer le meilleur.

tu as de la chance d'être un robot toi,
tes patrons doivent t'apprécier... tu ne dois jamais t'enrhumer, jamais tousser... toujours efficace et toujours en forme !

Johnny lui, a le maheur d'être comme nous,... un être humain ! Cool
avatar
salentina

Messages : 3017
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Kytrax59 le Lun 23 Avr - 16:39

Marsmindor a écrit:Oui. Mais... le papier on lui fait dire ce qu'on veut.

Je suis très curieux d'entendre les échos du concert de mardi à Los Angeles. Et pourvu qu'ils soient bons, avec videos à l'appui, car je dois dire que le reportage de TF1 dans lequel on annonce Johnny en grande forme me laisse perplexe. Il a l'air épuisé. scratch

C'est peut être parce qu'il s'est fais interviewer à la fin de sa répétition non ?
avatar
Kytrax59

Messages : 960
Date d'inscription : 10/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  cadillacman1943 le Lun 23 Avr - 17:07

ahhhhh merci pour l'article on a un peu plus de presision quand aux titres joué et un peu leur ordre ...... et le duo j'attend de voir avant d'en parler ....... lol!
avatar
cadillacman1943

Messages : 704
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 29
Localisation : freyming merlebach moselle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Marsmindor le Lun 23 Avr - 17:28

Kytrax59 a écrit:
Marsmindor a écrit:Oui. Mais... le papier on lui fait dire ce qu'on veut.

Je suis très curieux d'entendre les échos du concert de mardi à Los Angeles. Et pourvu qu'ils soient bons, avec videos à l'appui, car je dois dire que le reportage de TF1 dans lequel on annonce Johnny en grande forme me laisse perplexe. Il a l'air épuisé. scratch

C'est peut être parce qu'il s'est fais interviewer à la fin de sa répétition non ?

Peut-être.

Dis Salentina, relis mon message. Est-ce que je dois vraiment encore répondre à ce genre de chose ?
avatar
Marsmindor

Messages : 1150
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Invité le Lun 23 Avr - 17:51

Marsmindor a écrit:
Kytrax59 a écrit:
Marsmindor a écrit:Oui. Mais... le papier on lui fait dire ce qu'on veut.

Je suis très curieux d'entendre les échos du concert de mardi à Los Angeles. Et pourvu qu'ils soient bons, avec videos à l'appui, car je dois dire que le reportage de TF1 dans lequel on annonce Johnny en grande forme me laisse perplexe. Il a l'air épuisé. scratch

C'est peut être parce qu'il s'est fais interviewer à la fin de sa répétition non ?

Peut-être.

Dis Salentina, relis mon message. Est-ce que je dois vraiment encore répondre à ce genre de chose ?

Marsmindor, le gros soucis à te lire c'est que Johnny est déjà à moitié dans une tombe !!!.

Hors le grand Johnny me donne l'impression de vivre une seconde vie Very Happy , il en veut peut-être encore plus que par le passé, n'oublions pas qu'il a frolé la mort.

Maintenant c'est clair que le grand et l'unique Johnny Hallyday est un excessif depuis toujours, ce mec est un battant, c'est l'une des raisons pour laquelle, il restera à jamais le plus grand de tous.

Bien à vous tous.

Philou.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  jojo_75 le Lun 23 Avr - 18:09

Il a des soirs avec et des soirs sans. Et la différence s'entend.
avatar
jojo_75

Messages : 4799
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : 48.862862,2.392798

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Invité le Lun 23 Avr - 18:29

jojo_75 a écrit:Il a des soirs avec et des soirs sans. Et la différence s'entend.

Evidemment, mais c'est idem avec n'importe quel artiste , mais lorsque c'est Johnny c'est la fin du monde pour les fans,une haine terrible des autres, t'as des réflexions du style, " il est bourré ", " il a vieilli " " il est fini" etc...

Y en a marre.

Philou.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  lugo62 le Lun 23 Avr - 18:30

PHILOU a écrit:
jojo_75 a écrit:Il a des soirs avec et des soirs sans. Et la différence s'entend.

Evidemment, mais c'est idem avec n'importe quel artiste , mais lorsque c'est Johnny c'est la fin du monde pour les fans,une haine terrible des autres, t'as des réflexions du style, " il est bourré ", " il a vieilli " " il est fini" etc...

Y en a marre.

Philou.


Exactement , alors qu'un coup de fatigue arrive a tout le monde
avatar
lugo62

Messages : 7495
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 35
Localisation : pres de troyes mais originaire de lens

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Invité le Lun 23 Avr - 19:15

lugo62 a écrit:
Marsmindor a écrit:Oui. Mais... le papier on lui fait dire ce qu'on veut.

Je suis très curieux d'entendre les échos du concert de mardi à Los Angeles. Et pourvu qu'ils soient bons, avec videos à l'appui, car je dois dire que le reportage de TF1 dans lequel on annonce Johnny en grande forme me laisse perplexe. Il a l'air épuisé. scratch


Faut pas se leurrer , des coups de fatigues il en aura
+ de 2h de show a grande intensité , a 69a , faut pas croire qu'il y ira faire un marathon apres

Maintenant , ce n'est pas parce qu'il connaitra un coup de fatigue , qu'il faudra tout de suite crier a la mort ou aller chercher des explications farfelues

tout le monde semble deja d'accord sur le fait que la forme de Johnny risque d'etre le point d'interrogatin avant chaque concert.... on peut alors se poser deja la question de savoir pourquoi encore une fois, comme en 2009, un calendrier aussi chargé.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Anthony le Lun 23 Avr - 19:26

tout le monde semble deja d'accord sur le fait que la forme de Johnny risque d'etre le point d'interrogatin avant chaque concert.... on peut alors se poser deja la question de savoir pourquoi encore une fois, comme en 2009, un calendrier aussi chargé.....

Oh ça, c'est pas trop compliqué, que ce soit Camus ou Coullier, ils pressent le citron tant qu'il y a du jus, apres on le jette, pour eux la chose importante c'est les rentrées d'argents $$$$$$$$$$$$$$$$
avatar
Anthony

Messages : 2904
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 48
Localisation : Poitou-Charentes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Matin du 23.04.2012

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum