DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Jango le Mer 23 Nov - 12:46

Petit passage à vide ou retard dans les livraisons aux abonnés? Je me permets cher Oscar de lancer un nouveau débriefing car j'ai trois disques d'avance. S'il est vrai que les débriefing n'attirent pas les foules (et tonnage car on y parle finalement de l'essentiel: la musique), je compte bien terminer ce qu'on a commencé Wink

Alors donc... Au début des années 80, Johnny souffre d'un déficit de notoriété et de reconnaissance du grand public, même s'il y a eu de bonnes choses, le sentiment général est qu'il s'est un peu perdu sur la fin 70 début 80 et il lui faut un album pour se recrédibiliser musicalement. Ce sera donc le "retour aux sources", comme avec Rock À Memphis, puis Le Coeur d'un Homme. L'opportunité arrive par Antoine De Caunes, qui n'a jamais caché son admiration pour le rocker et ne l'a jamais reniée depuis (même s'il a un penchant prononcé pour Dick). À travers l'émission culte Les Enfants Du Rock, Johnny va revisiter un univers qu'il a peut-être un peu négligé et donner des versions plus brutes et sensibles de ses derniers titres.

Alors, comme dirait l'autre, 27 ans plus tard que sont nos amours devenues...?
avatar
Jango

Messages : 3922
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Jango le Mer 23 Nov - 13:24

Pour moi Les Enfants Du Rock, opus un peu bâtard mais culte est un pur plaisir, même pas coupable, car la qualité, l'exigence musicale est là, avec des chansons franches, sans ambages, aux textes naïfs mais percutants. Bref, c'est 100% woknrol et c,est encore ce que je préfère au final!

TOI TAIS-TOI: Une version très proche de l'originale, mais les musiciens et l'interprétation en direct font la différence et donnent à ce titre gentiment miso son juste relief 8/10

MON P'TIT LOUP: Comme je l'ai déjà dit je ne suis particulièrement fan de ce titre, je ne sais pourquoi de cette époque c'est ce rock-ci qui a survécu, mais je ne boude pas mon plaisir pour autant 8/10

J'AIMERAIS ENCORE POUVOIR SOUFFRIR COMME ÇA: Pour moi un grand titre oublié. C'est infiniment touchant de candeur et de blessures rock. À réécouter les deux versions, je n'arrive pas à choisir entre Drôle De Métier et Les Enfants Du Rock sur ce coup-ci 9/10

SAOULE À MOURIR: Un texte un peu trop remplissage, mais toujours un titre pur plaisir 8/10

QUAND ÇA VOUS BRISE LE COEUR: Comme évoqué dans le débris précédent, le titre est bancal, mais cette version plus dépouillée, plus triste, passe mieux 7/10

JE SAIS QUE TU NE PEUX PAS TROUVER MIEUX AILLEURS: Je persiste à trouver ce titre purement jouissif, le texte est très swinguant et cette version très vintage qui évoque justement ces bouges aux néons rouges a ma préférence 9/10

L'IDOLE DES JEUNES: Je pense qu'on aurait pu un peu se calmer sur le final "policier" trop long, mais quel version magnifique d'un titre phare. C'est cette version qui le sauve de l'oubli et le rend immortel. Magnfique. 9,5/10

BLUE SUEDE SHOES: On rentre dans les choses "sérieuses". Blue Suede Shoes, le rock'n'roll type, toujours aussi efficace, chanté avec son auteur, c'est tout bonnement trop beau pour être vrai! 10/10

LES ANNÉES MONO: Un texte drôle et intelligent sur un rythme bien balancé. D'une certaine façon c'est l'anti-Le Bon Vieux Temps Du RnR, la petite émotion en plus 8,5/10

IF I WERE A CARPENTER: J'aime beaucoup ce titre, mais si je dois être honnête cette version en me transporte pas. Déjà Johnny qui remplace Marie par Emy c'est drôle une fois, et je ne suis pas fan de la voix d'Emmylou Harris (ne me frappez pas!). Objictevement c'est bon, mais le fait est que je ne l'écoute presque jamais cette version 6,5/10

POLK SALAD ANNIE: Oneagainwoknrolelvismumblingpolksaladannie.... Plus ricain que ça tu meurs, on sent le plaisir partagé des deux interprètes, et le nôtre! 8,5/10

JOHNNY B.GOODE: Ça reste un de mes rocks préférés, même si c'est un ultra classique. On retrouve Carl Perkins et en sus les Stray Cats de Brain Setzer qui a depuis fait de formidables albums solo résolument woknrol 9/10

NASHVILLE BLUES: ÇA aurait sans doute mieux donné 100% en anglais car les deux textes sont très différents et pour un bilingue ça donne quelque chose de bizarre 7/10

THAT'S ALRIGHT MAMA: 1:55 de plaisir concentré 9/10

HONEY DON'T: Un titre moins connu mais perse une fois entendu je ne l'ai plus jamais oublié 8/10

BONUS:

GABRIELLE: Bon le français de Tony Joe White... De toute façon on l'entend à peine... Ça reste un document, et toujours une super chanson dans une version un peu country très agréable 8/10

NE TUEZ PAS LA LIBERTÉ: On change un peu brutalement de registre et on retrouve le Johnny "symphonique" avec un beau texte de Labro dont je suis toujours client. C'est un peu too much sans doute, un peu kitsch par certains côtés, mais c'est fait avec tellement de sincérité et de force que ça m'emporte 8,5/10

RIEN À PERSONNE: Un des premiers titres que j'écoutais enfant et il m'a fallu attendre cette collection pour retrouver cette version studio sans les bruits de foules. C'est un titre 100% rock qui fait du bien quand on est un peu remonté ou qu'on en veut à quelqu'un, c'est l'esprit cuir et moto, Johnny boxeur, Johnny mince et musclé qui se tord en chantant, c'est trop bon! 9/10

LA GARCE: Heu... Alors là par contre... Je n'ai jamais compris... Macho, bancal rytmiquement, un peu vulgaire, un peu long... Rien à racheter pour moi. Imaginer ce titre en face B de Ne Me Quitte Pas me fait bien marrer, dans le genre grand écart! 3/10

NE ME QUITTE PAS: Dans le mouvement de cette quête de crédibilité, Johnny a franchi ici un cap important. Impossible d'oublier cette interprétation à genoux, pleine de sueur et de douleur. On reste dans l'essentiel aussi niveau arrangements et c'est pour le meilleur 9/10

JE ME SENS SI SEUL: Excellente version mi-improvisée d'une adaptation qui ne m'avait jamais autant convaincue 8/10

AU FINAL un album dont le maître mot est plaisir, et quand on est aussi bien entouré il ne reste plus que ça à faire!

NOTE GÉNÉRALE: 8/10

Flagrant Délit 9/10
Rock'n'Roll Attitude 8,5
Cadillac 8,5
Lorada 8,5
Insolitudes (sans bonus) 8,5

Gang 8
Les Enfants Du Rock 8
Ça Ne Change Pas Un Homme 8
Rivière... Ouvre Ton Lit 8

Jamais Seul 7,5
Le Coeur d'Un Homme 7,5
Vie 7,5

Drôle De Métier 7
Derrière L'Amour 7
La Génération Perdue 7
À La Vie, À La Mort 7
Sang Pour Sang 7
Salut Les Copains 7

Ma Vérité 6
Ce Que Je Sais 5,5

avatar
Jango

Messages : 3922
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  oscar2 le Ven 25 Nov - 12:34

Voilà , pas de passage à vide mais plutôt un retard de livraison ( dù à la poste et non à universal qui à envoyer le colis le 24/10 et que j'ai reçu le 23/11).

Alors rebelote avec cet opus LES ENFANTS DU ROCK , on se retrouve comme pour DROLE DE METIER avec ici 1 version différente de JOHNNY B GOODE , sur l'édition originale ainsi que sur la réédition 2000 JOHNNY B GOODE dure 2:46, la version proposée ici issue de la même prise mais comporte un segment de plus (au début les rires ont été supprimés et l'on a ensuite un pont et un refrain de plus ) ce qui porte la durée a 3:16, il ne s'agit donc pas d'une prise alternative mais d'une version longue ou non découpée.

Un autre point, sur mon cd il y a une coquille de son sur RIEN A PERSONNE a 2:13 ( vérifiez le votre)

Le mixage de l'album dans son entiereté est plus brute ou moins lisse (c'est selon) que le mixage original.

Il faut aussi noter une découpe différente dans l'enchainement des titres en duo (la face B initiale du vynil) , sur l'original (ainsi que le réédition 2000) les titres sont en fondu/enchainé , ici ils sont purement et simplement séparés , c'est flagrant sur la fin de If I where a carpenter et le début de Polk salad Annie , ainsi qu'au début de Johnny B goode.

Le dos du livret comporte beaucoup d'erreurs dans le timing des chansons

Ceci étant dit passons au débrief de cet album de pur plaisir même pas coupable...



TOI TAIS-TOI: Bien que proche de l'originale cette version en prise directe est plus éfficace , mieux rôdée et donc plus réussie.. 8/10

MON P'TIT LOUP: Une version plus speedée que la première et Johnny envoi mieux le texte ici selon moi..8/10

J'AIMERAIS ENCORE POUVOIR SOUFFRIR COMME ÇA: Je préfère nettement cette version piano/voix plus dépouillée et plus fragile.. 8/10

SAOULE À MOURIR: Toujours aussi fun et jouissif , mais vraiment tres proche de l'autre version , presqu'un doublon.. 8/10

QUAND ÇA VOUS BRISE LE COEUR: Ici aussi la version passe mieux , grace au soutiens des choeurs omniprésents qui donnent une sensation aérienne au morceau , le passage parlé reste d'un grand kitch ridicule quand même.. 6/10

JE SAIS QUE TU NE PEUX PAS TROUVER MIEUX AILLEURS: Moins gaguesque et plus énergique, je trouve les soli meilleurs ici.. 8/10

L'IDOLE DES JEUNES: Une version acoustique crépusculaire qui donne ses lettres de noblesse a ce classique dont personnellement je n'étais pas fan, justice lui est rendue , j'aime aussi particulièrement toute la reprise finale avec en contre point le côté enfantin et naif de la mélodie qu'on dirait refaite par une boite a musique et l'oppression des sons de la ville .. 9/10

BLUE SUEDE SHOES: Selon la formule de Bashung "on rentre dans le légendaire" , un classique des classiques en présence de son créateur , que demander de plus..10/10

LES ANNÉES MONO: Même si il n'a rien a faire ici à cette place ( les mystère de la production !!) ce titre est aussi simple que réussi , un bon texte où malheureusement quelques mots m'échappent .. 7/10

IF I WERE A CARPENTER: Moi la voix d'Emmylou Harris me transporte depuis toujours , pourquoi ce titre plutot qu'une reprise d'Emmylou ? , ça me donne quand même le plaisir de redécouvrir une chanson que je n'entendais plus a force de l'avoir trop entendue, et puis il y a de la grâce et de la majesté dans cette version.. 8/10

POLK SALAD ANNIE: L'un de mes titres préférés d'Elvis en concert, cette version me comble de bonheur depuis toujours , je ne m'en lasse pas.. 10/10

JOHNNY B.GOODE: Un titre que j'adore aussi (trop souvent délaissé sur scene au profit de O Carole trop joué) , une version Trio d'anthologie , des passes de guitares brute de décoffrage (la version rallongée proposée ici n'en est que meilleure).. 9/10

NASHVILLE BLUES: Une version pepère tout en feeling , claire comme de l'eau de roche, il ne manque que le brasero et les merguez.. 8/10

THAT'S ALRIGHT MAMA: Le titre fondateur selon moi , celui qui à lancé Elvis et donc implicitement le rock'n'roll dit populaire , c'est plus qu"un hommage ici , c'est un Salut.. 9/10

HONEY DON'T: Je ne connaissais pas ce titre au moment de sa parution en 84 , ce fut une tres bonne surprise.. 8/10

BONUS:

GABRIELLE: Tony Joe assez discret , c'est presque une version solo de plus, l'axe country-rock est plutot pas mal et puis ça change.. 8/10

NE TUEZ PAS LA LIBERTÉ: Le texte a assez mal vieilli et sonne un peu kitch aujourd'hui, il n'en reste pas moins que dans des années 80 insouciantes où ne marchaient que des trucs gais direct et dansant sortir ce titre long , déstructuré, en rupture de rythme en single est plus que casse gueule ( serait ce encore possible aujourd'hui où une chanson dont le refrain ne tombe pas dans les 30 premieres seconde est quasi rayé d'office des play-list des radio) et surtout d'en faire un tube , remise dans son contexte cette chanson est tres bonne.. 8/10

RIEN À PERSONNE: Une face B qui aurait pu tout aussi etre une face A et devenir un tube, un riff , un gimmick, un refrain scandé , éfficacité optimum ( un titre a réssuscité sur scene).. 9/10

LA GARCE: Et bien moi , comme à chaque fois où Johnny sort un truc improbable hors des sentiers battus j'adhère de bon coeur , j'aime le c^té provoc à 2 balles, les synthés arabisants a partir du 3eme couplet, la rythmique qui martele comme des coups de fouets SM, une vraie création de studio à 1000 lieues du Johnny habituel , puis j'ai le souvenir de mes concerts au zénith où c'était chaud-chaud pour l'époque.. 8/10

NE ME QUITTE PAS: Là aussi il serait interessant de nous ressortir la toute premiere version en faux-live sur cd (avec une présentation différente au début de la chanson) , une interpretation tout en rupture dominant/dominé par Johnny, une tres belle reprise qui me prend toujours aux tripes.. 9/10

JE ME SENS SI SEUL: Dubitatif sur les raisons de changement de texte , entre impro et texte original , je n'ai jamais trop compris le pourquoi de l'affaire , mais le plaisir d'entendre ce titre sur scene est un régal.. 8/10


MOYENNE DE L'ALBUM ORIGINAL: 8.2
MOYENNE DE L'EDITION COLLECTION: 8.3
avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Phil le Ven 25 Nov - 14:11

idem pour moi

dans la piste droite le son est absent durant 793/1000 de secondes.


--------------------------------------------------------------------


http://www.hallyday.com

Un site fait par des fans pour les fans (et les autres!)
avatar
Phil
Admin
Admin

Messages : 5773
Date d'inscription : 21/01/2008
Localisation : On me recherche sur www.hallyday.com

Voir le profil de l'utilisateur http://www.hallyday.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Johnny60 le Ven 25 Nov - 17:35

Phil a écrit:idem pour moi

dans la piste droite le son est absent durant 793/1000 de secondes.


Bonjour Phil petite question j'avoue ne pas bien comprendre l’histoire “dans la piste droite”
Il existe des piste gauches est droites sur un CD ? Pardon si ma question est un peut idiote Embarassed
avatar
Johnny60

Messages : 2681
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 27
Localisation : Compiègne (60)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Jango le Ven 25 Nov - 19:17

Johnny60 a écrit:
Phil a écrit:idem pour moi

dans la piste droite le son est absent durant 793/1000 de secondes.


Bonjour Phil petite question j'avoue ne pas bien comprendre l’histoire “dans la piste droite”
Il existe des piste gauches est droites sur un CD ? Pardon si ma question est un peut idiote Embarassed

Sur tous les disques mixés en stéréo il y a bien deux pistes distinctes avec des sons différents (une pour le baffle droit et une pour le baffle gauche, ce qui se rapproche du son tel qu'on le perçoit naturellement avec nos deux oreilles), je crois que c'est à cela qu'il est fait référence. Aujourd'hui tu as même des mix musicaux sur 5 ou 6 canaux pour les installations dites Home Cinema. Wink
avatar
Jango

Messages : 3922
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Johnny60 le Sam 26 Nov - 12:40

Jango a écrit:
Johnny60 a écrit:
Phil a écrit:idem pour moi

dans la piste droite le son est absent durant 793/1000 de secondes.


Bonjour Phil petite question j'avoue ne pas bien comprendre l’histoire “dans la piste droite”
Il existe des piste gauches est droites sur un CD ? Pardon si ma question est un peut idiote Embarassed

Sur tous les disques mixés en stéréo il y a bien deux pistes distinctes avec des sons différents (une pour le baffle droit et une pour le baffle gauche, ce qui se rapproche du son tel qu'on le perçoit naturellement avec nos deux oreilles), je crois que c'est à cela qu'il est fait référence. Aujourd'hui tu as même des mix musicaux sur 5 ou 6 canaux pour les installations dites Home Cinema. Wink

Merci beaucoup Jango pour pour ces précisions. Wink
avatar
Johnny60

Messages : 2681
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 27
Localisation : Compiègne (60)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Mirmillon le Sam 26 Nov - 20:11

Idem pour moi, fallait l'entendre celui-là!
Il est moins flagrant que le problème de son sur l'album "Ce que je sais" (Chanson n°3 (Plus près de vous) à la minute 3,02' il y a un blanc d' 1/4 de seconde).

Bravo pour vos débriefings que je suis assidument Very Happy
avatar
Mirmillon

Messages : 1451
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Planète Terre + 1384

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  oscar2 le Sam 26 Nov - 21:38

Merci Mirmillon , ça fait plaisir de savoir que nos débriefs peuvent plaire à quelques uns Very Happy
avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Jango le Sam 26 Nov - 23:42

Merci Mirmillon, je prends beaucoup de plaisir à revisiter la carrière de Johnny via cette collection et ces débraies initiés par l'ami Oscar Smile
avatar
Jango

Messages : 3922
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Invité le Dim 27 Nov - 8:49

Mirmillon a écrit:Idem pour moi, fallait l'entendre celui-là!
Il est moins flagrant que le problème de son sur l'album "Ce que je sais" (Chanson n°3 (Plus près de vous) à la minute 3,02' il y a un blanc d' 1/4 de seconde).

Bravo pour vos débriefings que je suis assidument Very Happy
Ah oui moi aussi, je le dis pas mais je lis vos commentaires, je le pense ou pas mais ce sont des avis objectifs et j'aime cela car c'est sur le coté artistique de Johnny.
Merci les gars pour le temps que vous prenez....
Jipé

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Yuna le Dim 27 Nov - 11:30

Coucou les gars !
Juste pour vous dire que je lis tous vos débriefings également ! Alors continuez ! Very Happy
avatar
Yuna

Messages : 4792
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 28
Localisation : Isère/Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Invité le Dim 27 Nov - 18:34

Salut les artistes cheers

Je trouve aussi vos débriefings très intéressant, j'estime également que votre savoir-faire, fais du bien à ce forum Wink

Faut continuer les amis, et, merci pour tout.

Philou.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Jango le Mar 29 Nov - 17:37

Merci à tous Wink

Je t'aime, je t'aime, je t'aime ne saurait tarder et La Peur arrive chez mon libraire demain! cheers
avatar
Jango

Messages : 3922
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DEBRIEFING N18: Les Enfants Du Rock

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum