LE DEBRIEFING: N°13 Cadillac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE DEBRIEFING: N°13 Cadillac

Message  oscar2 le Dim 14 Aoû 2011, 21:53

CADILLAC , l’album huileux… , un album qui m’avait déçu a sa sortie , je trouvais qu’il lui manquait l’un ou l’autre titre fort et Mirador n’était vraiment pas ma  came , et je dois bien avouer que c’est a peu pres pareil aujourd hui , même si certains titres ont pris du galon avec le temps , d'autres parraissent ampoulés c'est en grande partie dû aux phrases de Roda-Gil qui roulent difficilement dans la bouche de johnny.

Le remasters est bon , mais pas transcendant par rapport a la version digipack 2000.

Les bonus sont nombreux et plutot bien vu avec quand même un énorme oubli incompréhensible, je veux parler de l’absence de «  Intro Cadillac » , ça dure 1:01 il y avait donc la place sans rien enlever.

A noter aussi que les timing annoncés au dos du livret pour Diego & Je ne suis pas un héros sont incorrects ,ils font références aux timing des versions de l’album live or la version de Je ne suis pas un héros proposée ici est celle du single , pour Diego il s’agit de la version de l’album amputée de son intro a la guitare ( mais pas non plus du mixage single) allez comprendre..

Alors 22 ans apres sur quel engin roulons nous ?
avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 48

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°13 Cadillac

Message  oscar2 le Dim 14 Aoû 2011, 21:55

LES VAUTOURS : Du lourd pour attaquer , une rythmique de plomb indéboulonnable, la voix qui sort d’outre-tombe, un texte très noir et des guitares d’acier , que demander de plus pour ouvrir un album que ce titre emblematique .. 9/10

MIRADOR : La chanson est bonne mais j’avoue avoir du mal avec son traitement sonore en carton ( le solo de flûte electronique est aberrant dans ce contexte) , il reste un joli tube pour les radios mais a mille lieues de l’éfficacité d’un pénitencier avec lequel il a souvent été comparé.. 6,5/10

RIEN A JETER : Un bon rock sans prétention bien dans la couleur de l’album ..7/10

HIMALAYA : Là par contre on pourrait se demander ce que vient faire cette chanson ici ou elle dénote vraiment , mais la chanson en elle même est plutot bonne , une tres belle mélodie soulignée par des chœurs aériens , un beau rock d’amour.. 7/10

POSSIBLE EN MOTO : Un coup de kick, quelques poignées de gaz et on décolle avec ce hard rock suant et graisseux , c’est chaud comme le métal en fusion et sale comme le cambouis , c’était sans nul doute le but recherché donc c’est réussi ( sans l’intervention des synthés dans le refrain c’était un sans faute) .. 9/10

CADILLAC : Avoir amputé la chanson de son intro parlée est une aberration totale , ce fut certainement décidé pour rendre le titre plus éfficace ( choix justifiable pour un single mais sur un album !!!!!) ceci étant je trouve beaucoup de défauts a ce titre , à commencer par son texte qui n’est vraiment pas chantant, tres bien écrit certe , mais plus beau à réciter qu’à chanter, la musique quand a elle est vraiment bonne et toute la partie finale vraiment bien rodée , un titre qui souffle donc le chaud et le froid.. 7,5/10

SI J’ETAIS MOI : Une jolie ballade existentielle avec encore une fois quelques tournures de phrases qui me gênent « Quand j’voyais un avion dans l’ciel j’crachais par terre quand j’étais p’tit !!! » ce sont des détails qui gâchent un peu mon plaisir d’auditeur , mais en bonus la présence lumineuse de Vanessa .. 6/10

L’ETOILE SOLITAIRE : Dès les premieres notes je vois toute la poussiere de l’ouest américain se soulever , c’est mieux qu’un film , un refrain d’une éfficacité redoutable , sûrement un titre oser sur scene un de ces jours pour lui rendre justice .. 8/10

C’EST DU VENT : De belles sonorités de guitares , un jolie mélodie progressive et un texte que je trouve inutilement alambiqué ( du Roda-Gil quoi) pour un résultat net mais sans éclat.. 6/10

TESTAMENT D’UN POETE : The OVNI , on ne va pas dire que cette chanson n’a pas sa place ici tant elle n’aurait sa place nulle part.. ou partout, c’est poétique , c’est abstrait a souhait pour ne pas dire abscon et ce n’est vraiment pas leger comme des bulles de savon.. 5/10


Bonus..

BACK TO THE BLUES: De la pure vrai Face B comme on en fait plus , de ces titres qui restaient sur le tapis par manque de place sur un 33T et qui nous réjouissait a la sortie des 45T , une autre époque quoi , et un vrai bon rock bien carré en prime.. 7/10

LA MUSIQUE QUE J’AIME (version 90) : Une version différente mais anecdotique quand on l’a compare a l’original, sympa de nous l’avoir sorti toutefois ( il y a aussi une version 90 de Noir c’est noir qui elle n’est jamais sortie).. 8/10 ( pour la qualité de la chanson)

VIETNAM VET : De belles retrouvailles avec Pierre Billon, un bel hommage aux vétérans pour un titre pur et authentique .. 8/10

ROULER VERS L’OUEST : Si Johnny devait se trouver une consolation de s’etre coltiner Adeline dans son dos durant tout ce périple aux states , et bien ce titre fabuleux en est une fameuse , quelle réussite et puis ce banjo quel pied, comme quoi il n’y a pas besoin de plancher des mois sur une chanson ou un enregistrement pour que le résultat soit énorme , ce titre a dû etre plié en 2 heures max.. 10/10

HONKY TONK WOMEN (bercy 90) : Une cover carrée ,body buildée mais diablement bonne ( avec un texte amputé de 2 couplets qui seront rajoutés a la version Flashback tour) .. 9/10

JE NE SUIS PAS UN HEROS (bercy 90) : Une bonne idée de ressortir ce titre des limbes , cette version live est dinamisée a souhait ( bien que bien en dessous de la version live 1984 de Balavoine au PDS) , une belle surprise quand même.. 8/10

DIEGO (bercy 90) : La création de Diego version JH , la claque instantanée , on s’en fout un peu aujourd hui tant on l’a entendue mais croyez moi que ceux qui étaient de ces bercy 90 n’avaient que ce titre en tete en sortant des concerts alors qu’il n’en existait encore aucunes versions officielles , et cette veersion 90 reste pour moi a ce jour la meilleure version de ce titre.. 10/10

MISTERY TRAIN (bercy 90) : “On improvise un peu hein” ..tout est dit d’entrée , mais des semi-impro comme ça c’est quand il veut.. 7/10



Moyenne de l’album original : 7,1
Moyenne de l’édition collection : 7,6
avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 48

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°13 Cadillac

Message  Jango le Lun 15 Aoû 2011, 00:11

C’est avec un grand plaisir que je me suis replongé dans cet album qui avait marqué ma jeunesse, mais aussi un peu d'appréhension. Et si l’album avait mal vieilli, si mon souvenir l’avait embelli? Hé bien non, pour moi le plaisir est intact! Comme toujours quand un auteur prend possession d'un album il y a des choses auxquelles on adhère sur tout l'album ou jamais. Oscar tu sembles avoir des réserves avec les tournures de phrases de Roda-Gil, moi je les trouve bien plus fluide que sur Ce Que Je Sais ou même Jamais Seul, mais là c'est question de goût, ou de parcours musical personnel j'imagine (j'aime beaucoup Julien Clerc aussi donc...). Au final il n'y a "que" un point de différence, donc pas vraiment de schisme. J'ai l'impression que nos analyses sont à peu de choses près les mêmes (sauf sur la cohérence de l'ensemble qui moi me frappe), seul le plaisir ressenti varie...

Pour moi Cadillac s’inscrit dans une trilogie logique avec RNR Attitude et Gang, même si ici les compositeurs varient. Le point fort de l’album sera sans conteste les textes de Roda-Gil, mais aussi sa co-réalisation, le son industriel et si particulier cet album complètement organique, cohérent jusqu’à la superbe photo de couverture. C’est aussi la dernière fois à mon sens que Johnny est en phase avec son temps. Sur cet album il EST le début des années 90, déjà un peu moins sur la tournée et ensuite il va devenir un «vieux chanteur». Attention, de magnifiques albums et spectacles nous attendent encore (et j’inclus Jamais Seul!), mais à partir du Parc 93 Johnny est un monument, avec ses avantages (jouer avec sa légende) et ses inconvénients (il ne commande plus les tendances, il est sujet de moqueries faciles).

LES VAUTOURS: Ça commence fort avec ce titre inclassable, plus histoire d’ambiance que de mélodie, fort d’une interprétation variée et d’images indélébiles (les vautours font l’amour? beurk!) 9/10

MIRADOR: Le tube de l’album n’est pas son titre le plus fort ni novateur, mais la chanson va comme un gant à l’Homme, après Le Pénitencier et avant Un Autre Monde 8/10

RIEN À JETER: Un titre moins bien enlevé, accrocheur mais trop abstrait et trop irrégulier musicalement pour me séduire complètement. 7/10

HIMALAYA: Magnifique texte avec une des excellentes compositions où l’on reconnaît sans mal la patte de Buccolo (compositeur des meilleurs titres de Renaud). L’approche de ce thème rebattu est original est fraîche dans le mythe Hallyday (dommage que le clip ramène tout aux USA même si l’Himalaya est bien sûr une métaphore à la base) 9/10

POSSIBLE EN MOTO: Le texte est moins fort, mais David s’est lâché dans la compo, les guitares hurlent (et Johnny aussi!), difficile de rester de glace 8/10

CADILLAC: Grand moment de carrière, pour moi un titre aussi fort que Tennessee, jouissant d’une instrumentation très recherchée. Et puis qui se souviendrait du sieur de Cadillac sans ce titre encore plus inattendu et logique après coup que son grand frère?! 10/10

SI J’ÉTAIS MOI: Magnifique confession des fragilités d’un homme, d’une façon qui rapelle les futurs Quand Le Masque Tombe ou Ne M’Oublie Pas, mais avec une franchise crue qui me touche plus + Vanessa Paradis! 9/10

L’ÉTOILE SOLITAIRE: Plus anecdotique sans doute, mais très entraînant et si beau refrain (Survivre à la vie par le rêve, combattre le froid par la fièvre) 7/10

C’EST DU VENT: Pour moi la redécouverte de cette édition. On est dans l’univers des ballades de Lorada, mais avec ce vertige existentiel qu’apporte un poète comme Roda-Gil, et ce son qui me plaît tant (daté peut-être, mais délicieusement et sans perdre de son impact) 10/10

TESTAMENT D’UN POÈTE: Casse-tête que ce titre inclassable. Il devrait vraiment être plus long pour qu’on puisse se laisser emporter et conquérir. Il n’en reste pas moins une belle conclusion, même si abrupte, un magnifique poème et une interprétation magnifique. Mais un goût d’inachevé. 7/10

BACK TO THE BLUES: Ouch! La transition est dure! Il aurait été bien plus judicieux de mettre Toute La Musique... pour attaquer les bonus! Ce titre est un plaisir coupable. Objectivement pas brillant, mais très jouissif 7/10

LA MUSIQUE QUE J’AIME 90: On peut discuter la nécessité de réenregistrer des anciens titres, mais en complément d’un album neuf je trouve ça très gai moi, comme une reprise par le seul capable de reprendre Johnny... Johnny! ;o) Dommage, cent fois dommage alors pour ces boîtes à rythmes très artificielles qui viennent plomber une excellente version d’un titre phare (aurait possiblement pu être meilleure que l’originale) 8,5/10

VIETNAM VET: À nouveau (et quel plaisir) un titre au thème atypique, doublé d’une belle balade. Dommage de ne pas aller plus loin en convoquant les images du front, une douleur plus vive que lancinante. Le titre aurait pu s’envoler 7/10

ROULER VERS L’OUEST: Magnifique carnet de route qui ne peut que parler à ceux qui ont traversé l’ouest américain (même en voiture!) et sont sensibles aux références culturelles convoquées ici. Un titre qui prend le temps, exactement comme un long voyage en ligne droite dans un paysage à la fois hostile et magnifique 9,5/10

HONKY TONK WOMEN: Difficile de faire mieux que les Stones sur un de leur morceau, mais cette version est assez rock pour faire l’affaire, et bien plus réussie que la version Flashback Tour 8/10

JE NE SUIS PAS UN HÉROS: Que dire de plus sur la renaissance de ce titre. En plus d’être un bel hommage, quelle claque rock! Un titre définitivement cousu sur mesure, qui aura juste pris des détours curieux pour se faire une place. La version présentée sur le CD est l’edit radio (et pour Diego cette version bâtarde), pas un problème en soit, mais dommage de ne pas le préciser 10/10

DIEGO: La version du choc initial, et ça reste la meilleure 10/10

MYSTERY TRAIN: Une petite pépite que c’est un grand plaisir de retrouver ici (une découverte pour moi), mais néanmoins l’aspect improvisé se fait ressentir et si le plaisir est là, ce n'est pas I’m Gonna Sit Down Right There... par exemple 6,5/10

MOYENNE DE L’ALBUM: 8,5/10

Le seul vrai défaut de cet opus à l’époque était sa durée vraiment trop courte pour 1989. Un défaut réparé par cette édition ;o) Dommage toutefois d'avoir sucré l'intro de Cadillac (ça rentrait en timing mais ça forçait à bouleverser l'ordre de l'album car pas la place de mettre deux fois Cadillac...)

Flagrant Délit 9/10
Rock'n'Roll Attitude 8,5
Cadillac 8,5
Lorada 8,5
Gang 8
Ça Ne Change Pas Un Homme 8
Rivière... Ouvre Ton Lit 8
Jamais Seul 7,5
Le Coeur d'Un Homme 7,5
Derrière L'Amour 7
La Génération Perdue 7
À La Vie, À La Mort 7
Sang Pour Sang 7
Ma Vérité 6
Ce Que Je Sais 5,5
avatar
Jango

Messages : 3904
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°13 Cadillac

Message  Invité le Ven 18 Juil 2014, 23:54

Cadillac a chassé en ce moment Jamais seul de mon autoradio...l'occasion de revenir sur cet album via ces debrieffings
C'etait le troisieme album de Johnny que j'achetais au moment de sa sortie... album sorti 2 jours apres que j ai passé mon bac de francais dans la chaleur du mois de juin 89...souvenirs souvenirs...
La pochette tout d'abord...une tres belle reussite, Johnny ayant un look et une gueule d'enfer, et le graphisme de la pochette avec ses surimpressions est du meilleur effet, sans parler du logo que l on retrouvera durant tout le fabuleux cadillac tour.
1-Les vautours:
voila le genre de titres totalement rock et "underground" qui se sont fait trop rare par la suite dans la disco de Johnny... l intro de batterie annonce la couleur, la voix de Johnny d abord apaisée monte en puissance progressivement pour finir le morceau dans le rouge...et quand je pense que c etait sorti en single... probablement le plus beau pari single avec Jamais seul sur ces 25 dernieres années...sans parler du clip, un de ses meilleurs ! 9/10

2-Mirador:
Le tube de l'ete 89, je crois que ce fut son meilleur classement single au top 50 ou il fut barrer de la premiere place par madonna si mes souvenirs sont bons. ce morceau est efficace, paroles interessantes , musique de david, le pont original à la flute... bref tout ce qu il fallait pour faire ce qu'on appelait un tube...espece en voix d extinction dans le repertoire de Johnny depuis une decennie...
8/10

3/Rien a jeter:
voila un superbe petit rock avec son riff d'une redoutable efficacite...difficile de ne pas se laisser entrainer par ce morceau qui aurait ete d une redoutable efficatie a mon avis sur le tour 90-91...dire qu il avait ete repeté...
Chose curieuse, à un moment Johnny bouffe completement une phrase au point qu on comprend rien a ce qu il dit...je me demande encore pourquoi ce passage n a pas ete repris en studio ????
8/10

4/ Himalaya:
là ca descend de trois crans...une ballade sympa, sans plus... Le remix qui a servi au single est abominable avec des synthes qui ont bien mal vieilli...
5/10

5/Possible en moto:
voila un morceau qui a souvent tourne chez moi a cette epoque, la ono poussée a fond... rien que l intro faisait trembler les murs de ma chambre! C'est bon ce genre de trip avec la voix de Johnny! sans surprise ce morceau fut un des moments phares de la tournée live 90-91
7/10

6/Cadillac:
toujours adoré ce morceau que ce soit paroles, musique, interpretation...de beaux souvenirs lives aussi sur ce morceau... le remix du single est encore plus interessant avec une guitare ajoutée
8/10

7/Si j'etais moi:
là cela se gate fortement... un titre que j ai en horreur depuis ... juin 89....peut etre en plus le titre le plus synthetique de Johnny...c etait deja naze a sa sortie, on peut pas dire que tous ces synthes se sont bonifiés avec les ans! si les vautours en single furent une bonne surprise, là....
3/10

8/L'etoile solitaire:
intro et couplet efficaces..;mais couplet qui ne decollent pas vraiment et qui tournent dans le vide sur la fin... un honnete titre de remplissage d album...meme si je reste persuade qu en live, rearrangé, ce titre aurait pu etre 100 fois meilleurs! Quant aux cuivres facon synthes, ils sont ...horribles !
je pensais que mon cd original avait un defaut avec le craquement qu on entend à un moment donné...mais je le retrouve sur les reeditions 2000 et sur la collection...comme sur rien a jeter, comment se fait il que cela n ai pas ete corrigé ??
5/10

9/L'amour c est du vent:
j aime bien le texte et la melodie meme si il manque un je ne sais quoi....
5.5/10

10 /Testament d un poete:
une facon originale de cloturer un album meme si on peut se demander ce que cela vient faire là au milieu ??... ceci dit, ce morceau couple aux vautours sur le clip est du plus bel effet...oui, vraiment un clip d enfer!
6/10

Niveau bonus:
Vietnam vet :
Superbe morceau ! Billon avait fait fort avec ces deux morceaux... dommage que leur diffusion fut...confidentielle... 8/10

Rouler vers l'ouest:
je pense que je ne me lasserai jamais de ce morceau...on ferme les yeux et on est dans le grand ouest americain...le genre de morceau coup de coeur 9/10

Back to the blues:
face b de mirador, je dois avouer que j ai autant usé la face b que la face a... le genre de petit cadeau que l on aura desormais plus...
avec le recul ce titre tourne quand meme un peu corut... 6/10

Je ne suis pas un heros:
magnifique titre que jai decouvert à bercy. Gros souvenirs comme si c etait hier de la sortie du single en avant premiere de l album en janvier pendant mes revisions pour les partielles!
le mixage de la version single est bien meilleure que celle de la version live avec des guitares bien mixees en avant 9/10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°13 Cadillac

Message  Jango le Sam 19 Juil 2014, 11:54

Merci pour ces impressions Malpasso! Ça fait plaisir de voir un peu d'amour pour cet album!  Smile 
avatar
Jango

Messages : 3904
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°13 Cadillac

Message  Invité le Sam 19 Juil 2014, 15:52

C est un album que j ai beaucoup aimé a sa sortie!
avec le temps, les synthes ont malheureusement mal vieilli comme tout le reste de la production des années 80

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°13 Cadillac

Message  lugo62 le Dim 20 Juil 2014, 00:24

Un superbe album qui n'aura vécu sur scène que l'espace d'une tournée
Même analyse globale que toi , si ce n'est que J'ajouterais quelques points de plus à "L'étoile solitaire"
avatar
lugo62

Messages : 7268
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 34
Localisation : pres de troyes mais originaire de lens

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°13 Cadillac

Message  Yuna le Dim 20 Juil 2014, 18:47

Merci Malpaso pour tes impressions.

Cet album fait partie de mes préféré.

Par contre tu parles de quel moment où on comprend pas ce que dis Johnny dans "Rien à jeter" ? Je n'ai pas de soucis de mon côté.

avatar
Yuna

Messages : 4727
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 27
Localisation : Isère/Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°13 Cadillac

Message  dodo le Jeu 02 Fév 2017, 20:28

J'ai découvert cet album tout récemment en faisant le tour de la discographie, j'ai jeté l'éponge après gang et le Bercy 87 pour revenir quelques années plus tard. Sans être fantastique, loin de là, j'y ai découvert quelques très bons morceaux (possible en moto notamment). L'album original etant sauvé quand même par les bonus. ce tryptique rnr attitude, gang, cadillac reste pour moi le pire à écouter et pourtant, peut être la période la plus médiatique, allez comprendre!!!

dodo

Messages : 5
Date d'inscription : 02/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°13 Cadillac

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum