LE DEBRIEFING: N°12 Ce que je sais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE DEBRIEFING: N°12 Ce que je sais

Message  oscar2 le Sam 6 Aoû - 13:16

Ce que je sais…. ou pas...
Un album qui avait pas mal divisé les fans a sa sortie ( parce qu’il était de bon ton de casser Obispo) et un album qui semble pestiféré aujourd’hui tant il est souvent cité dans les pires de Johnny ( parce que ça fait toujours bien de casser du Obispo en 2011 sans doute) mais en s’y repenchant tres sérieusement force est de reconnaître qu’il a plutot tres bien vieilli cet album , la production avant-gardiste de 98 sonne étonnement tres actuelle en 2011, comme quoi il ne faut jamais tirer sur les ambulances ( voir Jamais seul).

Pour ce qui est du remasters il est plutot éfficace et gagne en nuances ce qui est bienvenu avec ces sons sophistiqués, comme il a déjà été signalé par ailleurs une coquille est bien présente sur la plage 3 ( dans l’absolu ca va donner de la valeur a cette édition qui restera l’édition « gravure ratée » c’est bête , mais c’est comme ça.

Le livret est égal a lui même.

Les bonus plutot bien choisi , même si Emilie Jolie détonne un peu ici , un remix d’Allumer le feu ou le duo avec Lara Fabian sur Requiem qui avait cartonné en radio eu été plus judicieux.

Alors 13 ans plus tard…
avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°12 Ce que je sais

Message  oscar2 le Sam 6 Aoû - 19:25

CE QUE JE SAIS : Un départ en douceur une fois n’est pas coutume , mais une douceur relative , le titre est vraiment alambiqué , fait de rupture de ton et de contre temps , tres casse-gueule comme single éclaireur de l’album , il n’en demeure pas moins tres beau voire classieux comme aurait dit Gainsbourg , mais plutot lassant sur la longueur .. 8/10

CHACUN CHERCHE SON CŒUR : Peut etre la perle de l’album, en tout cas ce titre est en tout point une réussite , le genre de ballade qui envoie dans le rouge direct avec un texte tres littéraire que j ‘ai redécouvert ..9/10

PLUS PRES DE VOUS : La sophistication sonore atteint ici ses limites et nui réellement à la chanson avec ce rythme martelé au marteau piqueur synthétique , le refrain reste joli mais c’est tout ce qu’il y a a sauver.. 6/10

ALLUMER LE FEU : Johnny voulait un nouvel hymne de scene , il a été servi avec ce classique instantané , véritable machine de guerre en concert cette version studio reste pourtant et de loin la meilleure selon moi car Johnny se charge lui même du passage « Il suffiraaaa » en envoyant tous les vu-metre dans le rouge , passage qu’il relègue a ses choristes sur scene. Cette version c’est d’la bombe bébé .. 10/10

DEBOUT : Encore une ballade qui explose au refrain avec une superbe guitare qui tricote dans tous les sens, le texte est plutot bien vu , une bonne chanson.. 7/10

C’EST EN FRANCE : Certainement le titre le plus Obispien de l’album, un texte fade qui se veut trop fédérateur ou racoleur c’est selon et une zique pas loin de la rengaine populaire ou de la scie égoïne c’est selon aussi .. 5/10

LES MOULINS A VENT : Ca remonte de plusieurs crans avec ce rouleau compresseur, tres sophistiqué également niveau production on en perd un peu la puissance de ce texte désespéré qui tape dans le mille tant il est désarmant de simplicité et de justesse « Tu m’regarde plus comme avant, tu m’aimes plus comme avant etc.. » des phrases du quotidien que l’on pense tous a un moment ou l’autre de nos vies , superbe.. 9/10

SEUL : Un autre superbe texte mais rendu plus plombant par une semi mélodie qui ce cherche sans jamais vraiment se trouver.. 6/10

NOS LIMITES : Tres bon rock , simple , malin , bourré de jeux de mots et envoyé a 200 à l’heure , niquel 9/10

C’EST LA VIE QUI VEUT CA : Le duo.. dispensable (pas a cause d’Obispo qui est un tres bon interprete selon moi) mais a cause de la compo en elle même qui est planplan au possible et le texte n’en parlons pas « Les hommes sont tous pareil ici et là-bas .. c’est la vie qui veut ça » mouais.. 5/10

L’ELDORADO : Un titre mineur porté d’un bout a l’autre par l’interpretation de Johnny qui relève la sauce , le sujet et son traitement poétique sont bienvenus car ça nous change des habitudes.. 6/10

QUE MA HARLEY REPOSE EN PAIX : Quelle belle idée que cette chanson a l’esprit bien blues moderne c’est original et magnifiquement envoyé par Johnny qui s’amuse a prendre chaque début de couplet deux tons trop haut.. 9/10

LE TEMPS PASSER : J’adore ce titre , on peut le trouver sciant j’en convient mais moi je l’adore , le rythme qui s’accélere au refrain quand Johnny rallonge ses vocalises comme pour souligner qu’il faudrait suspendre le temps , une totale réussite .. 9/10

REGARDE-MOI T’AIMER : J’ai le même souci ici qu’avec « Je t’aime comme je respire » on sent vraiment trop l’intention de vouloir créé une « grande chanson » , l’intention est louable mais pour ça il faudrait un texte moins indigent.. 4/10



Bonus.

CHANSON D’EMILIE JOLIE ET DU GRAND OISEAU : C‘est frais , c’est inoffensif , c’est pas tres fin mais ca se mange sans faim , sympa quoi 6/10

LE CHANT DES PARTISANS : La reprise casse-gueule par excellence , le danger avec Johnny c’est qu’il vampirise de sa présence la moindre chanson or ici il faut surtout s’éffacer derriere le propos , c’est mission réussie a 100% , dabord grace au climat instauré par une production magnifique et ensuite par une interpretation a foutre le frisson , tout y est la colère , la révolte , la fierté , je ne sais pas l’écouter sans avoir les yeux mouillés, Johnny prouve ici qu’il est un interprete de la trempe des Piaf , Brel , Férré etc… 10/10

SUR MA VIE : Peut etre la meilleure reprise de fin de concert , l’idée géniale de ramener l’orchestre symphonique et les 300 choristes pour 30 secondes avant le long final a capella est tout simplement grandiose 9/10


MOYENNE DE L'ALBUM ORIGINAL: 7.3
MOYENNE DE CE VOLUME: 7.5
avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°12 Ce que je sais

Message  Jango le Sam 6 Aoû - 23:21

Pour la peine Oscar je vais devoir faire cessession... Wink L’album m’avait déplu à sa sortie, (même si le souvenir en fut effacé par l’excellente tournée qui a suivi), et depuis je l’avais très peu écouté mais le temps, je l’ai découvert, ne fait rien à l’affaire...

CE QUE JE SAIS: Bon ben ça plante le décor... Le texte est pour moi ridicule de prétention littéraire totalement inassouvie, les cordes gomment toute trace d’aspérité. Qu’est-ce que je pouvais répondre aux moqueries sur ce titre à l’époque?! Et puis j’ai toujours autant de mal à imaginer Johnny criant Viva Zapata sur les toits... 3/10

CHACUN CHERCHE SON COEUR: Musicalement c’est un peu plus riche, mais où va le texte? Qu’est-ce qu’Henry Miller vient faire là? Il espère faire de l’ombre à Tennessee? Le livret parle d’un vibrant hommage à la littérature américaine... Moi je ne le vois pas. 4/10

PLUS PRÈS DE VOUS: Enfin un vrai titre! Une belle confession hallydéenne dans une orchestration originale 7/10

ALLUMER LE FEU: C’est un bon rock, mais je ne comprends pas pourquoi il a explosé plus qu’un autre. Certainement très adapté à la scène, mais pourtant cette version studio est ma préférée (notamment parce qu’il ne se risque pas à faire les «il suffira» sur scène, quel dommage d’inclure alors un tel passage dans la version studio d’un titre évidemment dédié à la scène...) 7/10

DEBOUT: Le titre bouge bien, le texte n’est pas très original mais tient la route. Le genre de titre que Johnny sait toujours défendre 7/10

C’EST EN FRANCE: Incongru. 5/10

LES MOULINS À VENT: Un titre étrange mais énergique, cliché mais réussi, pour une fois grâce à la réalisation 7/10

SEUL: Bancal et entendu mille fois 4/10

NOS LIMITES: À l’époque du single, je l’avais préféré à Allumer le Feu, mais le texte est trop court et répétitif pour s’envoler à la manière d’un Équipe De Nuit ou Qui Ose Aimer auxquels la chanson fait penser 6,5/10

C’EST LA VIE QUI VEUT ÇA: On pourrait déduire de mes impressions jusque-là que je n’aime pas beaucoup Pascal Obispo, et on aurait raison! Néanmoins ce duo, s’il aurait plus sa place sur un album d’Obispo, est une belle rencontre entre deux univers (qui auraient pu en rester là!) 6,5/10

L’ELDORADO: Il y avait du potentiel, notamment dans le refrain, mais c’est à nouveau pseudo-sophistiqué pour rien 5/10

QUE MA HARLEY REPOSE EN PAIX: La bonne surprise de l’album, un beau regard en arrière sur Rouler Vers l’Ouest ou Possible En Moto, et ce refrain avec la guitare qui crie me file le frisson à chaque fois! 8,5/10

LE TEMPS PASSER: Elle est où la mélodie? Ça veut dire quoi «le temps m’a grisonné»? 2/10

REGARDE MOI T’AIMER: Et dire que c’est la conclusion de l’album original! Comment expliquer tout ce qui me déplaît ici? Je n’y vois rien de musical, je n’arrive jamais à me souvenir de ce titre tellement il est transparent 1/10

ÉMILIE JOLIE: Cas de conscience car c’est LA chanson de mon enfance donc j’aurais du mal à en dire du mal. Bien sûr c’est kitsch, mais dans le contexte c’est touchant et la voix de Johnny qui gronde sur «y a tant de chose à voir avant de partir pour le firmament» n’a pas de prix 8/10

LE CHANT DES PARTISANS: Étrange idée de reprendre cette chanson qui aurait déjà pu être chantée «un soir de juin en 1943»... Il m’a fallu beaucoup de temps pour m’y faire, surtout à la partie parlée... Mais c’est venu! 7/10

SUR MA VIE: Superbe chanson et reprise classique instantanée, même si la version symphonique de L’Envie me manque sur ce disque (mais le choix de l’inédit était logique) 8/10

AU FINAL je reste plus que mitigé sur cet album. J’y vois quelques bons titres qui seraient sans doute mieux passés dans un album à plusieurs équipes, mais là j’ai l’impression qu’Obispo n’avait pas assez d’inspiration. Même si on sait que cet album lui tenait fort à coeur, il représente pour moi un des plus mauvais choix de carrière de l’Homme. Les bonus rachètent un peu l’ensemble (et remontent la note de presque un demi-point). Je m’attends à ce que cet album soit ma moins bonne note, ce qui voudrait dire qu’aucun ne descendrait en-dessous de 6. C’est déjà une belle performance et montre qu’il y a toujours de bonnes choses même dans ses moins bons albums... et à quel point je ne sais pas résister à Johnny! Alors ne m’en voulez pas d’être un peu dur cette fois Wink

MOYENNE GÉNÉRALE 6/10

Flagrant Délit 9/10
Rock'n'Roll Attitude 8,5 /10
Lorada 8,5/10
Gang 8/10
Ça Ne Change Pas Un Homme 8/10
Rivière... Ouvre Ton Lit 8/10
Le Coeur d'Un Homme 7,5/10
Derrière L'Amour 7/10
La Génération Perdue 7/10
À La Vie, À La Mort 7/10
Sang Pour Sang 7/10
Ma Vérité 6/10
Ce Que Je Sais 6/10
avatar
Jango

Messages : 3913
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°12 Ce que je sais

Message  oscar2 le Dim 7 Aoû - 14:19

Jango a écrit:
LE TEMPS PASSER: Elle est où la mélodie? Ça veut dire quoi «le temps m’a grisonné»? 2/10



Je pense que ça veut dire que le temps lui a grisonné les tempes et les cheveux.


Pour info ta note exacte est de 5.2 pour l'album original et de 5.6 avec les bonus.


Voici la récap de mes notes depuis le debut

A la vie a la mort (2002) :…………………………6,7
Rock’n’roll attitude (1985) :………………………7,1
Gang (1986) : …………………………………….7.2
Ce que je sais (1998)……………………………...7.3
Ma vérité (2005)………………………………….7.4
Lorada (1995)…………………………………….7.7
Sang pour sang (1999) :…………………………..7.7
La génération perdue (1966) :…………………….7.9
Le Cœur d’un homme (2007)………………….…7.9
Ca ne change pas un homme (1991)………………8.0
Derriere l’amour (1976) :…………………………8,3
Flagrant délit (1971) :…………………………… 8.5
Rivière..ouvre ton lit (1969………………………9.2
avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°12 Ce que je sais

Message  Jango le Dim 7 Aoû - 14:35

oscar2 a écrit:
Jango a écrit:
LE TEMPS PASSER: Elle est où la mélodie? Ça veut dire quoi «le temps m’a grisonné»? 2/10



Je pense que ça veut dire que le temps lui a grisonné les tempes et les cheveux.


Pour info ta note exacte est de 5.2 pour l'album original et de 5.6 avec les bonus.


Oui je sais bien mais c'est pas français quoi! On peut s'en foutre mais pas moi Evil or Very Mad
Pour la note je ne suis pas très fort en math, je la rétablirai à 5,5 Wink
avatar
Jango

Messages : 3913
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°12 Ce que je sais

Message  lugo62 le Lun 8 Aoû - 13:02

Une simple calculatrice suffit Very Happy

Pour la phrase "le temps m'a grisonné " , j'arrive pas a voir se qui te chagrine ?
avatar
lugo62

Messages : 7443
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 35
Localisation : pres de troyes mais originaire de lens

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°12 Ce que je sais

Message  Jango le Lun 8 Aoû - 17:05

lugo62 a écrit:Pour la phrase "le temps m'a grisonné " , j'arrive pas a voir se qui te chagrine ?

C'est un verbe intransitif, donc on peut grisonner quelque chose (le temps peut grisonner les cheveux de Johnny), mais on ne peut pas être grisonné par quelque chose. C'est une faute de français et moi ça me dérange, mais je suis comme ça, mauvais en math bon en français Wink
avatar
Jango

Messages : 3913
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°12 Ce que je sais

Message  Johnny Gang le Mer 29 Jan - 13:04

Ce que je sais: magnifique chanson que j'adore malgré le texte qui veut un peu rien dire mais c une chanson qu'on oublie pas et qui aurait pu devenir un tube .10/10

Chacun cherche son coeur : j'accroche pa du tout .5/10

Plus près de vous: j'accroche pas trop non plus malgré le texte bon .5/10

Allumer le feu : énorme tube que j'adore vrai machine de guerre .10/10

Debout : très belle chanson au même sujet de l'envie la personnalité de johnny .10/10

C'est en France: malgré que ce titre ne soit pas trop apprécié sur le forum moi je le trouve bien malgré le texte mais musicalement j'aime bien . 8/10

Les moulins à vent: j'accroche moins à ce titre surtout au niveau du son . 5/10

Seul: par contre j'accroche à ce titre qui est au même stade que ce que je sais avec un meilleur texte . 9/10

Nos limites: bon texte mais musicalement c moyen 6/10

C'est la vie qui veut ça : belle chanson mais bon pas un bon duo pour moi .5/10

L'eldorado : bon titre . 7/10

Que ma Harley repose en paix : j'aime bien le refrain mais en général j'accroche moins donc 6/10

Le temps passer: par contre musicalement c efficace mais les paroles ne me plaise pas . 7/10

Regarde moi t'aimer : j'aime bien ce titre malgré qu'il soit trop nien nien 7/10

Emilie jolie et le grand oiseau: j'accroche pas du tout à ce titre enfantin qui ne va pas à johnny du tout .5/10

Le chant des partisans: superbe reprise de ce titre et véritable hommage au résistants. 9/10

Sur ma vie : magnifique titre de clôture des concerts du stade 98 malgré qu'il aurait pu mettre plus de titres comme la fille aux cheveux clairs l'envie et requiem en symphonique et allumer le feu . Celle dit ce concert reste mon préfère et c tout .10/10

Au final un album simple qui me plait malgré le manque d'extraits live du stade .

Johnny Gang

Messages : 173
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°12 Ce que je sais

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum