LE DEBRIEFING: N°51 Le coeur d'un homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE DEBRIEFING: N°51 Le coeur d'un homme

Message  oscar2 le Mar 12 Juil - 23:41

Non ne le cherchez pas , il n'est pas sorti et ne sortira pas.

Je me suis simplement dit que pour boucler le boucle vu que la collection Universal s'arrete a 2005 il serait interessant de débriefer les albums suivant , juste pour le fun

Je garderai donc la même logique que pour la collection , a savoir l'album + ses inédits & autres titres s'y rapportant sur une durée maximale de 79 min

2007 Le coeur d'un homme , L'ALBUM de BLUES tant attendu , celui qui est peut etre a l'origine du clash avec Universal, on a beau le décrier aujourd hui en hurlant que ce n'est qu'a moitié blues , il est toutefois bien moins ciblé FM que les albums habituels.

Alors 4 ans plus tard qu'en pensons nous de cet opus....

avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°51 Le coeur d'un homme

Message  oscar2 le Mer 13 Juil - 0:58

MONUMENT VALLEY: Un souffle épique pour ouvrir cet opus, a la fois lourd de sens et léger dans l'option musicale, une vraie réussite ce titre , les choeurs aériens qui viennent renforcer l'ensemble n'y sont pas pour rien.. 9/10
ETRE UN HOMME: Un vrai bon tempo , un titre qui oscille entre le blues et le rock sans jamais choirir son camp , tout y est parfait et pourtant la sauce ne prend jamais vraiment sans trop savoir pourquoi. 7/10
ALWAYS: Aie , déjà le titre était à éviter ( a cause de la pub oui) ensuite la ballade est vraiment banale et 1000 fois entendue et pour enfoncer le clou ce titre est bien sur choisi comme premier single et locomotive de l'album , quelle betise. 6/10
CHAVIRER LES FOULES: Dès les premieres notes on se dit que l'on tient là une pépite , un futur classique et on en est pas loin , sauf que ça ne décolle jamais , la faute au texte trop répétitif je pense, il reste une bonne compo bien baveuse mais on était pas loin du chef-d'oeuvre . 8/10
VOUS MADAME: Une ambiance musicale assez spéciale , on est toujours le cul entre deux chaises , le refrain navrant ne rend pas service a l'ensemble , meme si celui ci reste plaisant , un titre de plus sans plus. 6/10
JE REVIENDRAI DANS TES BRAS: Le voilà le bues que l'on nous avait promis , un blues couillu taillé pour Johnny ( et comme par hasard un des rares titres rescapé du projet initial commencé avecPaul Personne qui fut débarqué en route ( et qui ne s'est pas privé de le mener a terme avec HF THIEFAINE pour le plus grand bonheur des initiés) , en dehors de cela ce titre est simplement énorme , il sue , il tremble , il sointe le blues du sud version 2000 , un pur régal . 10/10
QUE RESTERA T'IL ?: Sans etre un mauvais titre , la question a ce poser est " mais que vient faire ici cette chanson ?", c'est une vraie pure ballade archi commerciale dont on a gommé les plus grosses ficelles avec quelques coups de slide guitare, l 'ensemble est quand meme tres faiblard a coté du reste . 5/10
T'AIMER SI MAL: Ouf on retombe enfin sur ce blues que l'on nous a promis , en dehors de ce postulat le titre est vraiment bon , il déroule sans efforts , il fait pres de 5 min et parait bien trop court , mention spéciale a ce génie qu'est TAJ MAHAL , merci MONSIEUR de venir preter votre talent a cet album. 10/10
MA VIE: Ben en voilà un titre qu'il est bon , de voir Bruno Putzulu aux crédits pretait a sourire et bien le gars s'en sort avec tous les honneurs , le titre est bien enlevé tout en restant fidele a l'esprit de l'album , une jolie réussite, ce genre de titre simple et éfficace aurait bien mieux servi l'album que Always en promo. 7/10
LAQUELLE DE TOI: Là on est dans le bayou ... et jusqu'aux genoux, on aurait été dans la merdouille on y était jusqu'aux c..... bounce , heureusement ce titre primesautier réveille notre interet , c'est sans génie mais qu'est ce que c'est éfficace 7/10
SARBACANNE: Quoi que l'on en pense si on aime le blues on ne peut ignorer Cabrel , prétendre le contraire serait de la mauvaise foi , maintenant laquestion est " fallait il refaire ce titre 1000 fois entendu ?" , la réponse est 1000 fois oui , pas a la premiere écoute car on reste sur nos acquis , mais en l'écoutant profondément c'est une pure merveille cette cover , Cabrel enverra meme un mot a Johnny pour lui dire qu'il n'était pas conscient d'avoir écrit un aussi bon blues. 8/10
CE QUE J'AI FAIT DE MA VIE: Entre deux chaises encore une fois , ce titre aurait pu etre sur n'importe quel autre album , mais à l'inverse de QUE RESTERA T'IL ? , celui ci est tellement fort qu'il renverse tout sur son passage , ce n'est pas tres blues d'accord mais c'est le chef d'oeuvre de cet album , à noter que même sur une chaine hi-fi haut de gamme la voix de Johnny sature , c'est dire ... 10/10
I AM THE BLUES: Le cas de conscience de l'album , fallait il partir dans ce genre de blues moderne proposé par Bono ou rester dans un blues plus convenu comme celui de l'album en général , personnellement j'adhere a 100% a cette vision du blues en 2007 . 8/10
LE BLUES MAUDIT: Une face B a l'origine , finalement intégrée a l'album et comment aurait il pu en etre autrement , ce titre est l'essence meme du blues à la Hallyday , simple , direct , qui prend aux tripes , un must . 10/10
LES NEWS: Assez décalé comme approche ce titre, musicalement énorme , plein de trouvailles , le texte est aussi assez inventif , il faut passer par delà le fait que l'on a pas l'habitude d'entendre Johnny faire des gammes sur ce genre de titre en semi impro musicale pour ce rendre compte que l'on tient là une vrai création originale et tres osée , une vraie belle surprise 8/10


Bonus :

SIEMPRE: Bon ben c'est la version espagnole de Always quoi , ce n'est pas plus sanglant pour autant ( désolé) , pas si Gnol que ça en fait , ok je sors...
CERBATANA: Toujours en espingoin mais nettement meilleure , devient plus indispensable grace a la présence majestueuse de Loquillo .
CRUZANDO EL PARAÏSO: Un titre tres dans l'esprit de l'album " Pas facile" , c'est a dire du bon rock/ballade FM sans prétention , ce titre a le mérite d'etre un vrai inédit en spanish ( décidément on en sort pas) dont il n'existe pas de version française.

Moyenne de l'album : 7,9
avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°51 Le coeur d'un homme

Message  Jango le Jeu 4 Aoû - 21:08

Excellente idée Oscar. Je n'avais pas été convaincu par cet album à sa sortie, sans doute parce que j'en attendais quelque chose de plus radical, comme beaucoup d'autres (les mêmes qui se plaignent aujourd'hui que Jamais Seul le soit trop?). Mais avec le recul j'ai appris à l'apprécier pour ce qu'il est, un album plus pointu, moins commercial, sans être expérimental ou radical, mais il est clairement dans le ton de ce que j'espère de Johnny dans le futur. Malheureusement quand on voit comme il a été représenté sur scène (c'est à dire pas du tout) et L'accueil réservé à Jamais Seul...

MONUMENT VALLEY: Difficile de commencer mieux. On est dans le cliché américain, mais en même temps la vision est européenne ("la terre est rouge de tout le sang versé"), l'ambiance est puissante. D'emblée le chef d'oeuvre de l'abum? 10/10

ETRE UN HOMME: Une ambiance un peu trop décontractée pour ce texte, mais un titre très prenant 7/10

ALWAYS: Une de ses balades les plus plan-plan. Clairement si ça n'était pas Johnny je ne l'aurais même pas écouté jusqu'au bout. Question de goût car dans son genre elle n'est pas mal, mais pour moi non merci 4/10

CHAVIRER LES FOULES: Comme le dit Oscar il manque un petit quelue chose, une rupture, pour avoir un chef-d'oeuvre, mais en l'état c'est excellent, avec en prime le plaisir de retrouver Mallory 9/10

VOUS MADAME: Un titre bien relevé et swingant, avec un texte entre désinvolture et angoisse pure 7/10

JE REVIENDRAI DANS TES BRAS: Du gros, du lourd, du impardonnablement oublié sur scène! Tout ce qu'on aime chez Johnny 9,5/10

QUE RESTERA T'IL ?: Certes le titre détonne dans l'ensemble, mais le texte est touchant et l'interprétation vulnérable inhabituelle pour Johnny 7/10

T'AIMER SI MAL: Pur blues, peut-être un peu trop "pur" dans ce sens qu'il me paraît musicalement un peu banal, drôle d'idée aussi d'avoir fait chanter Taj Mahal en français! 6/10
Petit trivia: Le saviez-vous? Taj Mahal est le frère de Carole Fredericks, la complice de Jean-Jacques Goldman, qui faisait les coeurs sur l,album Ça Ne Change Pas Un Homme (et d'autres peut-être)

MA VIE: Étonnamment le texte donne le frisson par son côté franc et désespéré ("je voudrais m'endormir comme avant, sans craindre de ne pas me réveiller" et tout ça), musicalement les couplets sont un peu laborieux 7/10

LAQUELLE DE TOI: Ça me rappelle Tout Feu Toute Femme, mais en plus entraînant 7/10

SARBACANNE: Excellente reprise qui semble couler de source. Que Cabrel l'ai cautionné (il a repris le titre en live avec Johnny et lui a, enfin, écrit un titre original pour le suivant) dit tout. C'est son bijou, sublimé par Johnny 9,5/10

CE QUE J'AI FAIT DE MA VIE: Là je dois me démarquer car je n'accroche pas. Je trouve les autres titres similaires de l'album plus originaux et la thématique de la mort commence à s'essouffler 5,5/10

I AM THE BLUES: Une ambiance qui rappelle beaucoup U2 (quelle surprise), le texte est simple mais superbe ("you're not even as old as my tatoos") et l'interprétation au top 9/10

LE BLUES MAUDIT: Comment ce titre a-t-il pu être relégué en face B?! Johnny donne tout, dans la veine de Quand Un homme Devient Fou, mais avec un son moderne et clair 10/10

LES NEWS: Dans la lignée un peu oubliée de titres comme Le Pétrole ou La Première Pierre ou même La Blouse de L'Infirmière. J'aime toujours quand Johnny s'attaque à des thématiques gentiment engagée 8,5/10


Bonus :

SIEMPRE: Je le trouve meilleur en espagnol moi ce titre! Peut-être parce que je comprends pas! Mais je ne sais pas ce que vaut l'accent de Johnny... 5/10

CERBATANA: Belle présence de Loquillo! je ne le connaissais pas mais il me devient instantanément sympathique! 9,5/10

CRUZANDO EL PARAÏSO: Assez inoffensif, faudrait peut-être comprendre le texte pour vraiment se faire une idée 6/10

Au final, un album qui ressort grandit des années, mais qui souffre un peu d'être le cul entre deux chaises et de trop se répéter autour du thème de la mort qui devient franchement déprimant (l'équilibre est subtil entre blues et déprime). Mais quelques pépites!

MOYENNE DE L'ALBUM: 7,5/10

Flagrant Délit 9/10
Rock'n'Roll Attitude 8,5 /10
Lorada 8,5/10
Gang 8/10
Ça Ne Change Pas Un Homme 8/10
Le Coeur d'Un Homme 7,5/10
La Génération Perdue 7/10
Ma Vérité 6/10
avatar
Jango

Messages : 3921
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING: N°51 Le coeur d'un homme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum