LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  oscar2 le Dim 19 Juin - 9:38

On entre avec cet album dans le légendaire

1971 c'est..

LED ZEPPELIN IV
Experience de HENDRIX
Who's next des WHOS
Stiky fingers des STONES
Hundy dory de Bowie
Meddle de PINK FLOYD
IMAGINE de LENNON
Fireball de DEEP PURPLE

en france c'est entre autre POLLNAREFF'S, Rock'n'roll de MITCHELL et Melody Nelson de GAINSBOURG.. et bien sûr FLAGRANT DELIT de JOHNNY qui ce place a des kilometres devant toute concurrence hexagonale pour aller faire jeu égal avec les internationaux et ce sans avoir à pâlir de la comparaison.

Excellent remasters pour cette collection , le son a été furieusement dynamisé et éclairci tout en gardant cette ligne de basse ronflante et grasse à souhait qui donne corps au son archi-typé de l'album. Bravo

Les bonus sont assez convenus , les extraits live du PDS sont ceux de l'édition originale de 1971 et non pas de l'édition 2003.

Alors 40 ans apres que sont nos amours devenus ?

avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  oscar2 le Dim 19 Juin - 10:11

FLAGRANT DELIT: D'entrée c'est la modernité du son qui interpelle, un titre social énorme qui monte crescendo , toujours d'actualité 40 ans plus tard , énorme , selon moi un titre à reprendre en 2012. 10/10
FILS DE PERSONNE: ..et ça déboule , ça roule, ça hurle, le chant de Johnny est grandiose , meilleure que laversion originale de creedence , il fallait le faire , Johnny l'a fait 10/10
OH MA JOLIE SARAH: La pression ne retombe toujours pas avec ce 3eme titre tout aussi grandiose , une rhymique infernale sur laquelle plusieurs batteurs se sont cassés les dents , imparable. 10/10
IL FAUT BOIRE A LA SOURCE: un country-rock tout aussi jouissif et percutant , un cran en dessous de ce que l'on vient d'entendre mais ça reste du lourd 9/10
FILLE DE LA NUIT: J'avais plus de mal avec ce titre lorsque je l'ai découvert , aujourd hui je trouve qu'il vieilli plutot tres bien 8/10
SI TU PARS LA PREMIERE: Titre qui ouvrait la 2eme face sur le 33T , et ça repartait en crescendo comme sur la face 1 pour finir dans des cris et des hurlements d'anthologie. 8/10
L'AUTRE MOITIE: et que déroule a nouveau mené ici par le piano avec des paroles de Labro tout aussi inspirées 8/10
LA LOI: Carrément immoral, provocateur , je serais curieux de voir comment serait perçu ce titre si il sortait en 2011 , a coup sûr on verrait s'offusquer les bien pensants de tous poils, moi j'adore, avec en prime de furieux combats de riffs de guitare. 8/10
QUE J'AI TORT OU RAISON: un peu de subtilité dans ce monde de brute, un titre qui demande plus d'écoutes pour se laisser apprivoiser . 8/10
TANT QU'IL Y AURA DES TRAINS: Peut etre le seul bémol de l'album , pas que le titre soit mauvais en soi , il est disons quelconque pour finir cet album en tout point mythique. 6/10

Bonus

GENTLE SARAH: Tres bonne version anglaise , le phrasé anglais donne une toute autre dynamique a l'ensemble

PDS 71

JE SUIS NE DANS LA RUE: Tres fort ces premiers désaccords pour entamer cette version ronronnante et sublime
FILS DE PERSONNE: bah que dire , ça déroule
FILLE DE LA NUIT: et de 3 , la voix de Johnny est énorme
VOYEZ CE QUE JE VEUX DIRE: Quel bon inédit , le titre aurait eu sa place sur l'album studio
IL FAUT BOIRE A LA SOURCE: La seule version live officielle de ce titre sous exploité , le break de guitare est tout simplement mortel
OH MA JOLIE SARAH: Une premiere version live pleine de cris et de fureur , tres habitée
JENNY JENNY/BLUE SUEDE SHOES/WHOLE LOTTA SHAKIN': "THE" Medley , 3 titres balancés avec une furie inouie et en prime un Polnareff qui nous éclate au piano , encore, encore, encore

MOYENNE DE L'ALBUM : 8,5
avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  pierre77 le Dim 19 Juin - 20:01

Et la grande période "Mad Dog and English men" le live de Joe Cocker qui à mon sens est l'inspirateur directe du style musical inculqué au palais des sports 71.
Flagrant délit, mon album préféré: 9/10
avatar
pierre77

Messages : 1004
Date d'inscription : 04/02/2008
Age : 58
Localisation : sur le forum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  The Titi le Lun 20 Juin - 0:41

Effectivement les copains, sacré cuvée que cet opus de 1971, que je classe sans problème dans mon top 10 Hallydéen !
Et en même temps, année exceptionnelle... ! cheers
Amitiés
Titi
avatar
The Titi

Messages : 4564
Date d'inscription : 05/02/2008
Age : 46
Localisation : LA ROCHE SUR YON (85)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  Jango le Mar 21 Juin - 22:00

Oscar, je te trouve un peu partisan si tu penses que Flagrants Délits dépasse Melody Nelson à l'international, je pense qu'il n'y en a clairement qu'un des deux qui a marqué les esprits en dehors de la francophonie... Mais néanmoins ne boudons pas notre plaisir, car c'est bel et bien dans le tout haut du panier que l'on se trouve Wink

FLAGRANT DELIT: "En flagrant délit de jeunesse, c'est un péché plus sérieux que l'ivresse", toute l'époque résumée dans cette phrase de Labro. Un titre irrésistible qu'il ne serait en effet pas désagréable et pas hors de propos de retrouver en 2012... 9/10

FILS DE PERSONNE: Là on est dans le mythe Johnny évidemment! Dingue de voir comme cette version studio a bien vieillit, même face aux innombrables versions live 10/10

OH MA JOLIE SARAH: Imparable évidemment, même si là les versions live ont judicieusement mis en avant le riff de batterie, un peu noyé ici par moment 10/10

IL FAUT BOIRE A LA SOURCE: Très jouissif 8/10

FILLE DE LA NUIT: Le texte semble parfois un peu forcé dans la musique, mais quand même ça se pose là! 8/10

SI TU PARS LA PREMIERE: Un texte noir, une complainte rock, du tout bon, à nouveau quel dommage de ne plus réentendre ce titre 8/10

L'AUTRE MOITIE: Là j'ai plus de mal. Pas avec le fond, mais le texte me semble mal coller à la musique, il est trop littéraire. Musicalement c'est du reste moins originale et percutant que le reste de l'album 6/10

LA LOI: Ça décalque, mais j'ai quand même du mal avec les textes, taxez moi de féminisme Wink 6/10

QUE J'AI TORT OU RAISON: Beaux cuivres mais un peu laborieux 6/10

TANT QU'IL Y AURA DES TRAINS: Un de mes titres préférés de Johnny, un jeu avec les clichés du mythe américain, des guitares qui restent plantées dans les oreilles de longues minutes après la fin du disque. J'adorerai l'entendre en 2012, vraiment 10/10

Bonus

GENTLE SARAH: Ça fonctionne moins bien en anglais, et pour une fois pas à cause de l'accent de Jojo

PDS 71

Le live exude une énergie incroyable, sexuelle, chaude, rock... Pour chipoter je dirais quand même que tout ça se noie parfois, mais c'est peut-être la faute aux enregistrements d'époque aussi. M'enfin je ne boude pas mon plaisir!

MOYENNE DE L'ALBUM : 8
avatar
Jango

Messages : 3921
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  oscar2 le Jeu 23 Juin - 5:34

Jango a écrit:Oscar, je te trouve un peu partisan si tu penses que Flagrants Délits dépasse Melody Nelson à l'international, je pense qu'il n'y en a clairement qu'un des deux qui a marqué les esprits en dehors de la francophonie...


Je ne faisais pas de comparaison en terme de renomée mais en terme de production , aujourd hui Gainsbourg est devenu culte , surtout en angleterre ( Bien aidé depuis une dizaine d'années par les albums de Mick Harvey) , mais en 1971 ( contexte dans lequel je situe mon postulat) Gainsbourg était un artiste encore assez confidentiel, tandis que Flagrant délit faisait jeu égal avec les productions mondiales. ce qui n'enlève rien à la beauté insaisissable de l'album Melody Nelson que j'adore aussi , même si je lui préfère L'homme à tête de chou.

avatar
oscar2

Messages : 2143
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  Invité le Mar 25 Sep - 11:37

1. Flagrant delit:
Un titre impeccablement realisé pour ouvrir l'album qui annonce que du bon...pourtant je trouve que le style de ce morceau que je na rrive d ailleurs pas a definir, denote un peu du reste de l'album 8/10

2.Fils de personne
Que dire de ce titre si ce n'est qu'il s agit sans doute de l'adaptation la plus impeccable realisée par Johnny à tout point de vue! cette version egale sans probleme la vo de ccr pourtant deja de haute tenue! un classique! 10/10

3. Ma Jolie Sarah :
Le riff, le roulement de la batterie...peut etre le titre le plus stonien de Johnny ! un morceau remarquable et qui a eu le succes qu'il meritait! 9/10

4. Boire à la source:
Un country rock iressistible et imparable! qu'est ce que j'aurais donné pour que je puisse entednre ce titre en live! La machine a remonter le temps c est pour quand ? 9/10

5. Fille de la nuit :
Encore un morceau sur lequel Johnny livre une prestation vocale eblouissante ! 8/10

6. Si tu pars la premiere:
Le titre que j'aime le moins de l'album...je trouve que le titre ne decolle jamais en dehors du final... 6/10

7. L'autre moitie
Beau texte, belle musique signee Johnny et titre qui pour moi fait partie de ces innombrables ppites tombées dans l'oublis de longue discographie 8/10

8. La loi
Encore un enorme morceau à tout point de vue ! quelle epoque , quels musicos, quel auteur et quel chanteur !! 8/10

9.Que j'ai tort ou raison
on reste dans la meme veine et le meme bonheur ...le final et le solo de guitare sont somptueux ! 8/10

10.Tant qu'il y aura des trains
Affaire de gout (comme tout le reste) mais j'ai toujours aimé ce titre, sans parle du final encore une fois 100% hallyday doublé de ces "wou wou" irresistibles ! 8/10

Note moyenne album :8.1

Pochette : j'adore les ochettes originales ou il faut reflechir ! bref 10/10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  pierre77 le Ven 28 Sep - 17:14

Le deuxième 33T de Johnny que j'achetais sans l'aide de mes parents. J'avais 12 ans et avec cette poignée de francs qui devait me priver pendant quelques Jeudis de mes "Pif Gadget" adorés, j'atteignais une sorte d"émancipation qui finalement allait très bien avec le sens générale de cet album.

1. Flagrant delit: Une vraie claque dès le départ. Je découvrais le possible antagonisme entre "jeunes et vieux". Je n'imaginais pas alors qu'un jour je pourrais être confronté à ce même antagonisme mais côté "Vieux con"cette fois-ci. Bon j'aime bien les jeunes au fond... et puis je ne suis pas si vieux que çà. Pour ma jeunesse d'esprit: 9/10

2.Fils de personne: J'ai encore aujourd'hui du mal avec le phrasé de cette chanson. Il est vrai que je connaissais auparavant celle des CCR que j'adorais et je fus surpris dès le départ par ce manque de coordination entre le tempo verbale des CCR et celui de Johnny. Mais je comprends tout à fait que ceux qui ont entendu la version hallydéenne en 1er soient emballés par ce rock qui n'en demeure pas moins explosif et uniquement possible et plausible sous les traits de Johnny Hallyday. 8/10

3. Ma Jolie Sarah : La vedette à l'époque de l'album. Le riff, le tempo, la voix, les paroles étonnantes "Car tout change et tout passe, et tout casse, et tout lasse...", tout sauf Johnny. Une chanson héroïque. 10/10

4. Boire à la source: Un rock façon Gospel que ne renierait pas le "Edwin Hawkins Singers". Un hymne pour se libérer de toutes ces chaines qui nous conditionnaient hier, mais toujours présentes encore aujourd'hui . 9/10

5. Fille de la nuit :Dans le style machisme on ne peut faire mieux. Un type débarque dans un patelin, tombe sur la plus belle fille de la région, se retrouve subitement à l'étroit dans son pantalon, se jure de se la faire et y parvient le bougre! Je suis curieux de connaitre le ressenti de la gente féminine sur ce volet. Du fantasme plein pot pour nous les bonhommes: 9/10

6. Si tu pars la premiere: Là on redevient sérieux d'un coup. De quoi s'agit-il exactement, de suicide?.. Collectif alors! Bien que Le final soit éblouissant certainement la chanson que j'aime le moins. 7/10

7. L'autre moitie: On se plein de ce que l'on a, voire de ce l'on a pas, mais sans se douter qu'on en a déjà plus que de nécessaire. Allons jeter un coup d'oeil ailleurs pour voir ce qu'il se passe. Une chanson qui traversera les siècles à travers une histoire qui ne finira jamais. 9/10

8. La loi: Une musique énorme, des paroles chocs pour parler de la violence conjugale. Du haut de mes 12 ans, je découvrais que les hommes battus pouvaient aussi exister. Mais bon tout celà reste très symbolique car dans la réalité il y a plus d'homme courageux pour frapper les femmes que le contraire. 9/10

9.Que j'ai tort ou raison : Je suis etonné que personne ne relève davantage cette chanson. Si on me demande quelle est la chanson la plus burnée de toute la carrière de Johnny, je réponds sans hésiter celle-ci! En 1971, se prononcer de la sorte en faveur du droit qu'a tout homme d'aimer qui il veut comme il veut y compris et surtout au sujet de l'homosexualité. Fallait oser. Pour le reste on se fout de la musique. M. Labro, vous êtesJohnny et vous plutôt courageux de pondre et de chanter de tels textes. Pour l'avoir osé: 10/10

10.Tant qu'il y aura des trains: Je me laisse à chaque fois embarquer dans le même wagon que Johnny. Une version moderne du "déserteur". 8/10


Total: 7.70

Je risque d'y prendre gout à ces debriefings. Je reconnais mon erreur dans le fait de m'être trop longtemps abstenu d'y participer.
avatar
pierre77

Messages : 1004
Date d'inscription : 04/02/2008
Age : 58
Localisation : sur le forum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  pierre77 le Ven 28 Sep - 17:20

Oups! je me suis planté sur le total: rectification immédiate: 8,80
avatar
pierre77

Messages : 1004
Date d'inscription : 04/02/2008
Age : 58
Localisation : sur le forum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  Jango le Ven 28 Sep - 22:02

Merci Malpasso et Pierre! Je suis content de trouver des supporters de Tant Qu'Il Y Aura Des Trains!
Je n'avais jamais pensé à Que J'Ai Tort Ou Raison sous l'angle de l'homosexualité. C'est une lecture très intéressante et qui donne une dimension supplémentaire au titre!
avatar
Jango

Messages : 3921
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  Yuna le Ven 28 Sep - 22:47

Super ton debrief Pierre. Ça ma fait une bonne occasion de ré écouter cet album Very Happy .
avatar
Yuna

Messages : 4791
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 28
Localisation : Isère/Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Que j'aie tort ou raison

Message  SLUNKY le Ven 5 Oct - 19:01

Je ne suis pas sûr que Johnny a pensé à l'amour entre deux hommes derrière les paroles
Je verrai bien plutôt un clein d'oeil aux médias qui décriaient son amour avec nanette la chrosiste
Cela avait fait la une des journeaux de l'époque...
Mais enfin tout le monde peu l'interpr^té à sa manière.
Surtout que Johnny fréquentait des amis Homos et que c'était pour lui un sujet sensible.
avatar
SLUNKY

Messages : 346
Date d'inscription : 14/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  pierre77 le Ven 5 Oct - 21:13

Ton argument se défend sans doute Slunky, mais Johnny à l'époque était marié avec Sylvie et j'ai tout de même du mal à imaginer qu'il puisse alors parler de morale dans une chanson, tout en trompant sa femme avec sa choriste... Ce qui reviendrait à dire en quelques sortes que Johnny dans cette chanson défend l'adultère. Là, j'ai quand même de gros doutes. Et si comme tu le dis, Johnny fréquentait à l'époque (et même encore aujourd'hui j'imagine) des amis homos, alors il ne me semble pas du tout incompatible qu'il puisse justement prendre position pour ces amis. Cette chanson n'est pour moi rien d'autre qu'une prise de position en faveurt des homosexuels. Le débat est ouvert et peut être très interressant. N'est-ce pas le but premier d'un débrieffing? Wink
avatar
pierre77

Messages : 1004
Date d'inscription : 04/02/2008
Age : 58
Localisation : sur le forum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  Invité le Sam 6 Oct - 7:38

Peut etre defend il aussi son amour pour une mineure??... à l'epoque, avec le nombre de nanasfans qui lui couraient apres...elle devait pas toutes avoir 18 ans... I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  Invité le Sam 6 Oct - 7:50

ou plus simplement il parle de deux personnes de classe sociale completement differente (cf sujets de flagrant delit) et la nana est critiquée et non admise par l'entourage du mec... La fille en question pourrait etre aussi par exemple une prostituée...Johnny les ayant deja chantees par le passé...
pour l'homosexualite, pourquoi pas... reste a savoir ce qu'etait labro en 71, cela pourrait nous donner plus d 'arguments ! Cool Laughing Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  pierre77 le Sam 6 Oct - 10:55

Bien vu Malpaso.
Philippe Labro était me semble-t-il quelqun qui aimait la culture américaine pour y avoir été étudiant. Quand j'écoute l'album "FG" je le ressents comme étant bien plus inspiré et empreint de culture américaine et donc d'évênements made in US, que Made in FR. Nous savons d'ailleurs aujourd'hui de quels groupes ou chanteurs provenaient ses influences et sources d'inspirations au sortir de Woodstock et des mouvements contestataires directement issus de la guerre du Viet Nam et du Peace and Love.
Bien entendu la chanson "Que j'aie tort ..." ne m'a pas sauté à l'esprit tout de suite en l'écoutant la 1ere fois. Je me suis juste posé la question il y a une dizaine d'années sur le sens réel de ces paroles et cette idée de l'homosexualité s'est (enfin) imposée d'elle même. Quand je dis "enfin" c'est pour souligner "enfin" l'issue de mes réflexions.
Je me suis interressé à ce détail et voici ce que je découvrais à travers certains documents: 27 Juin 1969 , une descente de police dans un bar Gay à New-York tourne au pugilat et les flics se font pour la 1ere fois exploser par les clients du bar à coups de talons aiguille (lol). Il s'en suit 3 jours d'émeutes qui déclancheront ce que les Ricains appellèrent alors le "To come out of the closet"... Le sortir du placard (ref Ancyclopedia Universalis). Plusieurs mouvements suivirent ensuite en Europe et enfin en France fin 1970 début 1971. Ca peut correspondre avec l'imaginaire de Philippe Labro.
Bien des combinaisons soint possibles pour cette chanson. Tes versions sont toutes aussi plausibles que les miennes incluant les scandales d'unions entre noirs et blancs qui fleurissaient aux States. Mais bon voici de quelle manière je perçois les paroles de cette chanson.
Merci de me donner le change, c'est tout ce que j'aime. Wink
avatar
pierre77

Messages : 1004
Date d'inscription : 04/02/2008
Age : 58
Localisation : sur le forum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  pierre77 le Sam 6 Oct - 11:07

Finalement le mieux serait de poser la question à Philippe Labro himself, mais est-ce possible? What a Face
avatar
pierre77

Messages : 1004
Date d'inscription : 04/02/2008
Age : 58
Localisation : sur le forum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  Jango le Sam 6 Oct - 11:42

pierre77 a écrit:Finalement le mieux serait de poser la question à Philippe Labro himself, mais est-ce possible? What a Face

Ce serait sans doute plus facile de le joindre que de joindre Johnny!
avatar
Jango

Messages : 3921
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  pierre77 le Sam 6 Oct - 11:58

Jango a écrit:
pierre77 a écrit:Finalement le mieux serait de poser la question à Philippe Labro himself, mais est-ce possible? What a Face

Ce serait sans doute plus facile de le joindre que de joindre Johnny!

Clair! Wink
avatar
pierre77

Messages : 1004
Date d'inscription : 04/02/2008
Age : 58
Localisation : sur le forum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  The Titi le Dim 7 Oct - 2:07

Je n'interviens que modestement dans cette partie du forum, ayant zappé la collection (principalement pour raison financière) et on m'a déjà dit que je le regretterai un jour Neutral L'avenir le confirmera... ou pas.
Pour cette fois-ci je fais exception, parce que FLAGRANT DELIT est un MUST à mes yeux et là, on entre vraiment dans le mythe. Comme disait le génie poète BRASSENS, tout est bon, y'a rien à jeter.
Et pour finir, vos réflexions sont vraiment hyper intéressantes, ce n'est que du bonheur à lire. Merci les gars.
avatar
The Titi

Messages : 4564
Date d'inscription : 05/02/2008
Age : 46
Localisation : LA ROCHE SUR YON (85)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  Jango le Dim 7 Oct - 9:30

Merci Titi! Very Happy
avatar
Jango

Messages : 3921
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  pierre77 le Dim 7 Oct - 10:40

Merci mon Titi Very Happy
avatar
pierre77

Messages : 1004
Date d'inscription : 04/02/2008
Age : 58
Localisation : sur le forum

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A Propos de Que j'ai tort ou raison...

Message  SLUNKY le Mer 10 Sep - 11:04

Suite au dernier reportage d'antenne 2, on voit bien que l'épisode avec Nanette qui a duré 1 an et qui a été très médiatisé, je me souviens des journeaux de l'époque. Cela a du peser sur les épaules de Johnny et Johnny a toujours proclamer le droit à l'adultère, pour lui c'est son sens de la liberté.
Le "Tout pour de déplaire" adressé à Nadine en est aussi la preuve.

Dans le livre Johnny en chansons de Thoury rien n'évoque pas une référence au couple gay pour cette chanson mais bien sa liberté de vivre comme il veut avec qui il veut. Surement pour ce défendre des médias qui l'attaquait sans arrêt à l'époque sur cette relation insoutenable pour le Great Public.

Ceci dit les chansons peuvent être interprétées en toute liberté...
avatar
SLUNKY

Messages : 346
Date d'inscription : 14/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  dodo le Jeu 2 Fév - 20:12

J'adore. Une pépite que cet album et cette période. Rien n'est à jeter. Quel son monstrueux avec la meilleure formation qu'il n'ai jamais eu à mon avis.

dodo

Messages : 5
Date d'inscription : 02/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE DEBRIEFING N°7 FLAGRANT DELIT

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum