JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  salentina le Dim 18 Juil - 9:02

Le JDD s'est procuré les premières conclusions des experts (un rapport de 64 pages) : 2 pages sont consacrées à l'affaire... les extraits semblent accabler le doc...

Bon dimanche !
avatar
salentina

Messages : 3017
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  Anthony le Dim 18 Juil - 9:20

Ca se precise:

Un rapport des experts médicaux chargés d'évaluer les problèmes de
santé post-opératoires de Johnny Halliday "accable" Stéphane Delajoux,
le chirurgien ayant procédé à l'opération, révèle dimanche le Journal du
dimanche.Cette "expertise de soixante-quatre pages met gravement
en cause le chirurgien
qui a opéré Johnny", assure le journal, qui en
cite des extraits et ajoute: "c'est l'opération du Dr Delajoux, et
surtout les silences de ce dernier, après l'intervention, qui semblent
être à l'origine des gravissimes complications du chanteur".En
effet, "le Dr Delajoux n'a pas informé que, lors de son intervention, il
avait causé une brèche dans +la dure-mère+ du chanteur, les méninges,
provoquant des pertes de liquide céphalo-rachidien", écrit le JDD.Selon
les experts cités par le journal, "ce n'est pas une faute en soi", mais
"en cas de brèche dure-mérienne, il est recommandé de garder le patient
au repos strict pendant quarante-huit heures pour favoriser la
cicatrisation".Or "un repos strict au lit n'a pas été prescrit"
au chanteur, ajoute le rapport.De plus, "la prise en charge de la
fuite de liquide céphalo-rachidien (LCR) n'a pas été conforme aux
règles de l'art et aux données acquises par la science et l'information
du patient, tant préalable qu'au détour du geste, insuffisante",
estiment les experts cités par le JDD, qui concluent que "les
manquements relevés à l'encontre du Dr Delajoux ont généré une perte de
chance d'éviter la fuite de LCR, et donc l'infection, estimée à 75 %".Stéphane
Delajoux, le neurochirurgien qui avait opéré le 26 novembre 2009 Johnny
Hallyday d'une hernie discale, avait été gravement mis en cause
notamment par le producteur de la rockstar, Jean-Claude Camus.Le
rockeur, âgé de 66 ans, qui s'était rendu aux Etats-Unis après cette
opération, avait été admis en urgence le 7 décembre à l'hôpital
Cedars-Sinaï de Los Angeles pour une infection. Il avait été placé en
coma artificiel à deux reprises. Son service de presse avait alors
expliqué que cette décision avait été prise "pour l'empêcher de
souffrir".Le JDD évoque un "choc, à la lecture de ces 64 pages"
du rapport, car "Johnny a réellement failli mourir dans ces journées de
décembre à Los Angeles".Le chanteur avait été examiné le 26 mai
dernier à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) par les experts
ayant rédigé le rapport.
avatar
Anthony

Messages : 2918
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 48
Localisation : Poitou-Charentes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  salentina le Dim 18 Juil - 10:03

L'un des articles du JDD :

avatar
salentina

Messages : 3017
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le rapport est tombé

Message  smet64 le Dim 18 Juil - 12:08

Salut a tous le repport des experts est dans le journal du dimanche il est accablant ,delajoux a fais un faute énorme est d'aprés l'article johnny a vraiment failli mourrir a cause de lui j'espere que la justice vas lui faire payer a cette enfoirés !!!!!!!!!

smet64

Messages : 164
Date d'inscription : 05/05/2008
Age : 55
Localisation : biarritz (64)

Voir le profil de l'utilisateur http://gerard.larburu@sfr.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  caraibes1 le Dim 18 Juil - 12:35

http://actu.orange.fr/people/johnny-halliday-une-expertise-accable-stephane-delajoux-le-chirurgien-ayant-opere-le-chanteur-revele-le-jdd_25449.html




Johnny Halliday: une expertise "accable" Stéphane Delajoux, le chirurgien ayant opéré le chanteur, révèle le JDD


Un rapport des experts médicaux chargés d'évaluer les problèmes de santé post-opératoires de Johnny Halliday "accable" Stéphane Delajoux, le chirurgien ayant procédé à l'opération, révèle dimanche le Journal du dimanche.

En effet, "le Dr Delajoux n?a pas informé que, lors de son intervention, il avait causé une brèche dans +la dure-mère+ du chanteur, les méninges, provoquant des pertes de liquide céphalo-rachidien", écrit le JDD.
Selon les experts cités par le journal, "ce n?est pas une faute en soi", mais "en cas de brèche dure-mérienne, il est recommandé de garder le patient au repos strict pendant quarante-huit heures pour favoriser la cicatrisation".
Or "un repos strict au lit n'a pas été prescrit" au chanteur, ajoute le rapport.
De plus, "la prise en charge de la fuite de liquide céphalo-rachidien (LCR) n?a pas été conforme aux règles de l?art et aux données acquises par la science et l?information du patient, tant préalable qu?au détour du geste, insuffisante", estiment les experts cités par le JDD, qui concluent que "les manquements relevés à l?encontre du Dr Delajoux ont généré une perte de chance d?éviter la fuite de LCR, et donc l?infection, estimée à 75 %".
Stéphane Delajoux, le neurochirurgien qui avait opéré le 26 novembre 2009 Johnny Hallyday d'une hernie discale, avait été gravement mis en cause notamment par le producteur de la rockstar, Jean-Claude Camus.



Le rockeur, âgé de 66 ans, qui s'était rendu aux Etats-Unis après cette opération, avait été admis en urgence le 7 décembre à l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles pour une infection. Il avait été placé en coma artificiel à deux reprises. Son service de presse avait alors expliqué que cette décision avait été prise "pour l'empêcher de souffrir".
Le JDD évoque un "choc, à la lecture de ces 64 pages" du rapport, car "Johnny a réellement failli mourir dans ces journées de décembre à Los Angeles".
Le chanteur avait été examiné le 26 mai dernier à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) par les experts ayant rédigé le rapport.

Ils viennent d'en parler au journal de France 3 .
avatar
caraibes1

Messages : 2145
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Ici, discrète surtout sur internet....danger!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  salentina le Dim 18 Juil - 13:03

avatar
salentina

Messages : 3017
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  salentina le Dim 18 Juil - 13:07

avatar
salentina

Messages : 3017
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  JPM le Dim 18 Juil - 13:22

Pour ceux qui n'ont pas de Lunettes

http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Des-douleurs-a-8-sur-une-echelle-de-10-208104/

"Des douleurs à 8 sur une échelle de 10"



Les experts retracent le calvaire du chanteur et racontent comment les médecins américains lui ont sauvé la vie.

La dizaine de pagesest intitulée Reconstitution des faits. Les deux experts, les Dr Bertrand Gachot et Pr Marc Tadié, y décrivent avec minutie l’évolution de l’état de santé de Johnny Hallyday entre le 24 octobre 2008, date de la première intervention chirurgicale du Dr Stéphane Delajoux, et février 2010, la fin de la rééducation de Johnny Hallyday, après son "cauchemar" de Los Angeles. Les experts y relèvent les manquements du Dr Delajoux. Si la technique opératoire était adaptée et que l’intervention chirurgicale fut justifiée, le chirurgien de la clinique Monceau a bel et bien ouvert la méninge entraînant un écoulement du liquide céphalo-rachidien. Ce qu’il oublie de mentionner sur son compte-rendu d’opération. En conséquence, selon les experts, il aurait dû "conseiller à son patient d’annuler son départ en Californie" ou, au moins, lui fournir en prévision de son voyage un document mentionnant l’intervention réalisée et la complication survenue. Les experts dévoilent qu’une infection est survenue le 7 décembre 2009 à Los Angeles et que c’est seulement à cette date que Stéphane Delajoux confie par téléphone à un médecin américain que "la méninge a été ouverte pendant son intervention chirurgicale et que du liquide céphalo-rachidien s’écoulait sous la peau mais que tout rentrerait vite dans l’ordre". Retour sur ces jours où Johnny a frôlé la mort.
La première opération



Automne 2008, le chanteur et le chirurgien se voient pour la première fois. La rencontre entre Johnny Hallyday et Stéphane Delajoux a lieu boulevard Malesherbes, dans le cabinet de radiologie du Dr Gombergh. "M. Smet souffre alors de lombalgies chroniques et d’une sciatique gauche et […] avait l’impression de boiter", notent les experts. Cela tombe mal. Johnny acteur doit partir pour Hongkong sur le tournage de Vengeance, de Johnnie To. Il passe une IRM lombaire qui met en évidence une hernie discale. Le 24 octobre 2008, le Dr Delajoux opère cette hernie dans son service à la clinique Monceau. "Une prothèse intervertébrale interépineuse avait également été mise en place", précise le rapport d’expertise. L’opération se déroule sans problème, le lendemain Johnny quitte la clinique. Aucune complication n’étant à craindre, l’acteur et chanteur part quelques jours après pour la Chine.
La douleur récidive



Un an s’écoule. Johnny assure sa tournée d’adieux depuis le 9 mai 2009. "En octobre 2009, il ressent brutalement en se levant une douleur lombaire avec irradiation dans la cuisse gauche", indiquent les experts. Comme cette douleur persiste et que ses assureurs exigent un bilan médical, Johnny Hallyday se rend à nouveau au cabinet de radiologie du Dr Gombergh, où il passe un scanner et une IRM le 13 octobre 2009, en présence de Stéphane Delajoux. "Le Dr Delajoux annonce au patient une sténose canalaire [rétrécissement du canal lombaire]" et lui propose "une infiltration en complément de son traitement médical." "L’infiltration est pratiquée sous scanner le 12 novembre 2009, mais aux dires de M. Smet n’entraîne pas la moindre amélioration: les douleurs étaient insomniantes", écrivent les deux experts.
La décision



A la suite des douleurs persistantes et sa tournée devant s’interrompre pendant deux mois, Johnny Hallyday reprend contact avec Stéphane Delajoux qui "lui confirme l’indication opératoire". "Le Dr Delajoux se serait entretenu le 12 novembre 2009 avec Jean-Claude Camus [producteur de Johnny] et lui aurait indiqué que dans les suites de l’intervention la reprise de la tournée le 8 janvier 2010 ne serait pas compromise", précise le rapport d’expertise. Le 24 novembre, il monte une dernière fois sur scène, à Orléans. Le lendemain, il passe une consultation d’anesthésie et entre à la clinique du Parc Monceau pour "claudication intermittente, sciatique hyperalgique droite". "L’information donnée par le Dr Delajoux était que cela n’était pas grave, et qu’après deux jours d’hospitalisation il pourrait rentrer chez lui."
L’opération



Le 26 novembre 2009, Johnny Hallyday est opéré par le Dr Delajoux. "Le chirurgien a élargi le canal de l’espace L3-L4 jusqu’à l’espace L5-S1 du côté droit ainsi que les trous de conjugaison et qu’il a mis en place deux prothèses intervertébrales ligamentaires." D’après le compte rendu opératoire du Dr Delajoux, il n’y a pas eu de problème et "il n’est pas noté de brèche dure-mérienne", écrivent les experts page 22. Ils indiquent cependant que "les feuilles de bloc opératoire de l’intervention du 26 novembre font état de la consommation d’un flacon de Tissucol", le Tissucol étant une colle biologique utilisée pour réparer des brèches de dure-mère. Dans son audition devant les experts, le Dr Delajoux dit qu’il a oublié de signaler ces éléments, la brèche dans la méninge, dans son compte rendu opératoire.
Les suites opératoires



D’après les feuilles de transmission des infirmières, les suites opératoires sont normales. Le 27 novembre, un scanner de contrôle est pratiqué et "il est prescrit un vaccin Pneumo 23, cette vaccination est faite en cas d’ouverture de la dure-mère en raison du risque de méningite à pneumocoque" (page 23). Le même jour, il est noté dans le rapport d’expertise que le patient "va bien, qu’il est peu algique, cicatrise bien et peut se lever". Johnny Hallyday veut sortir, il fait sa valise. "La sortie était prévue à 20 heures mais le patient ne veut pas attendre le Dr Delajoux et sort à 17 heures."
Retour au domicile



Stéphane Delajoux téléphone à Johnny Hallyday pour lui communiquer le résultat du scanner. Selon le chirurgien, il "montre un aspect postopératoire normal". A peine rentré chez lui, Johnny "a l’impression d’écoulement dans le dos". "Dans la nuit du 29 au 30 novembre, il trouve que sa literie a été inondée et que le pansement est trempé. Son épouse appelle vers 5 heures du matin le Dr Delajoux qui la rassure et lui dit de venir consulter à la clinique."
Retour à Monceau



"Le 30 novembre, la feuille du bloc opératoire de la clinique fait état d’une entrée en salle à 16 heures et d’une sortie à 16 h 50, d’un badigeonnage à la Bétadine dermique et de la mise en place de trois points de renforcement de la cicatrice." le Dr Delajoux a posé trois points de suture. Johnny Hallyday est autorisé à regagner son domicile. Le lendemain, une infirmière à domicile vient faire le pansement et constate que la cicatrice est propre.
Le vol Paris-Los Angeles



Le 1er décembre, Johnny prend l’avion pour Los Angeles comme il l’avait prévu, il ressent des douleurs dans le dos et une sciatique gauche. Mais le vol se déroule sans incident particulier. "A l’arrivée à Los Angeles, M. Smet constate qu’il a du mal à marcher, notent les experts. Il a l’impression qu’un liquide lui coule dans le dos et ressent de plus en plus de douleurs lombaires et de douleurs dans les jambes, accompagnées de céphalées et de vertiges."
Panique à L.A.



Le 3 décembre, Laeticia Hallyday appelle un médecin de SOS Medlink, le Dr Scott Sale. Lors de sa consultation à domicile, ce médecin remarque que "la cicatrice fait saillie, est enflée, avec à sa partie supérieure une poche d’environ 3 cm de diamètre qui semble remplie de liquide en sous-cutané". Le même jour, l’associée du Dr. Sale s’entretient au téléphone avec le Dr Delajoux, ce dernier lui dit que "la dure-mère avait été ouverte pendant la chirurgie, qu’il avait suturé cet endroit, qu’il pensait que l’impression de liquide était du liquide céphalo-rachidien sous la peau mais que cela devait rentrer dans l’ordre dans les jours qui venaient" (page 25). Le 7 décembre, le Dr Sale est rappelé. Johnny Hallyday se plaint encore de douleurs lombaires, il est "agité, se déplace avec difficulté".
Cedars-Sinai



Johnny est transféré en urgence à l’hôpital Cedars-Sinai de Los Angeles. A son arrivée, il est conscient. Il passe une IRM qui met en évidence "l’existence d’un épanchement liquidien sous-cutané s’étendant jusqu’à la dure-mère". Le 8 décembre, son état neurologique se dégrade. Le Dr Chow, neurologue, lui administre des sédatifs et pratique un examen durant lequel il remarque "qu’il est possible de réveiller le patient mais [que] celui-ci ne répond à aucune injonction et [qu’]il ne manifeste aucune expression verbale significative". Johnny est sans connaissance.
L’opération du Dr Hunt



Le 9 décembre, le chanteur est opéré par le Dr Hunt. L’intervention chirurgicale permet de trouver sous la peau un mélange "de pus et de liquide céphalo-rachidien". "Il étend la brèche duremérienne et observe une agglomération des racines nerveuses avec le matériel purulent collé à ses racines" (page 27). Le chirurgien américain pratique alors "une suture étanche de la dure-mère". Le rapport d’expertise mentionne que les prélèvements réalisés pendant l’intervention chirurgicale "mettent en évidence un staphylocoque doré en culture".
Les suites de l’opération



"Les suites opératoires sont simples, avec une cicatrisation normale, la fuite de liquide ne se reproduira pas", indique le rapport page 27. Au sortir du bloc opératoire, Johnny Hallyday est extubé, puis réintubé le 10 décembre "en raison d’une détresse respiratoire associée à une agitation". Les experts précisent qu’à cette date "une radiographie pulmonaire fait suspecter un foyer de pneumopathie et montre un épanchement pleural de faible abondance". La sédation est arrêtée et l'extubation réalisée le 12 décembre.
Une douloureuse rééducation



"Le 16 décembre, le cathéter veineux central est enlevé." Johnny Hallyday peut alors commencer sa rééducation. "L’examen neurologique pratiqué le 20 décembre est normal", indiquent les experts. Lors de son audition, Johnny affirme "qu’à ce moment il éprouvait des troubles de l’équilibre et des vertiges lorsqu’il marchait". Une physiothérapie et des exercices de marche avec un dispositif d’assistance sont prescrits afin d’améliorer ses déplacements. "Un bilan de physiothérapie effectué le 21 décembre évalue les douleurs à 8 sur une échelle de 10", note le rapport d’expertise médical, et décrit que "les activités du patient sont réduites du fait des douleurs lombaires ou des membres inférieurs éprouvées à la montée et à la descente des escaliers, au transport d’objets lourds, à la conduite de véhicule". La conclusion de ce bilan d’évaluation indique "en se fondant sur l’état actuel du patient, M. Smet sera dispensé de toute intervention active pendant seize semaines".
La sortie du Cedars-Sinai



Le 23 décembre, Johnny Hallyday quitte l’hôpital californien et rentre à son domicile de Los Angeles. Il est écrit que "le patient continue à bien se remettre et se déplace sans douleur ni faiblesse, il ne présente pas de douleur thoracique, pas de difficulté respiratoire". Jusqu’au 25 janvier 2010, un traitement antibiotique est poursuivi, en perfusion toutes les quatre heures. Deux infirmières se relaient pour le lui administrer. "Quatre jours après sa sortie de l’hôpital, M. Smet commence à sortir de chez lui mais il présente encore des troubles de l’équilibre et des vertiges", soulignent les experts.
La vie après



La rééducation se poursuit jusqu’en février "avec une amélioration progressive". Johnny Hallyday part se reposer à Saint-Barthélemy, revient trois jours à Los Angeles pour un bilan avant de rentrer à Paris. "Il dit qu’il n’y a pas eu de fait marquant ni d’examen de contrôle pratiqué mais que, depuis, il se sent asthénique, dépressif, anxieux, oppressé. Il se réveille souvent la nuit et qu’en fait il a peur après coup. Son épouse confirmera, concluent les experts, que la façon dont les médecins américains lui ont annoncé qu’il avait failli mourir, ce à côté de quoi il était passé et ce qui lui était arrivé, l’ont choqué." En février, Johnny Hallyday tourne cependant un clip publicitaire avec uniquement des plans de son visage. Depuis, il n’a pas repris d’activité professionnelle.

JPM
Admin
Admin

Messages : 4872
Date d'inscription : 07/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  JPM le Dim 18 Juil - 13:33

Autre article en ligne

http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/L-avocat-du-chirurgien-maintient-qu-il-n-y-a-pas-eu-de-faute-208102/

L’avocat du chirurgien maintient "qu’il n’y a pas eu de faute"



Me Hervé Termine, l'avocat du Dr Delajoux, espère encore pouvoir convaincre les experts. Paru dans leJDD

Stéphane Delajoux, en décembre 2009, à Paris. (MAXPPP)


C'est un duelde stars qui se prépare. Le 'Mozart" du bistouri contre le chanteur préféré des Français. Stéphane Delajoux sera seul pour affronter Johnny Hallyday. En effet, le rapport d’expertise accable le Dr Delajoux: "Les manquements relevés à l’encontre du docteur Delajoux ont généré une perte de chances d’éviter la fuite du liquide céphalo-rachidien (LCR), et donc l’infection, estimée à 75%." Par "manquements", les experts pointent le fait de "n’avoir pas prescrit un repos strict au lit pendant quarante-huit heures et d’avoir laissé le patient se lever le lendemain et sortir le surlendemain". Le médecin joue son avenir sur ces trois petites lignes extraites du pré-rapport judiciaire.

Pour Hervé Temime, l’un de ses avocats, la partie est loin d’être terminée. Le médecin, coqueluche des médias dans le passé, ne s’exprime pas. Il laisse son conseil monter au créneau. "Il s’agit d’un document d’étape, explique l’avocat, nous maintenons qu’il n’y a pas eu de faute. L’intervention de mon client n’est pas critiquable et n’est d’ailleurs pas critiquée. On lui reproche de n’avoir pas prescrit l’alitement à la suite de la fuite du liquide céphalo-rachidien. Mais nous sommes en mesure de fournir de nombreuses études américaines qui montrent que la station debout ou couchée ne modifie pas le risque infectieux."
Un enjeu avant tout économique et médiatique



Le rapport relève que le médecin parisien n’a pas prévenu son patient de la "brèche durale" (de la méninge) intervenue au moment de l’opération. Il ne l’a pas plus mentionné dans le compte-rendu opératoire. C’est une bataille d’experts sans merci qui s’annonce. Stéphane Delajoux a, en effet, tout le loisir de demander des avis contradictoires et de nouvelles expertises. "Je remarque que cette expertise manque cruellement d’éléments de contexte", susurre Hervé Temime. "On se contente de relever le tabagisme du patient, c’est un peu court!", ironise-t-il.

Le professionnalisme de Stéphane Delajoux, un génie dévoyé par trop de succès et d’argent, contre un patient, connu pour ces excès: le scénario judiciaire est déjà écrit et les stratégies de l’attaque et de la défense se dessinent sans surprise. L’enjeu est avant tout économique et médiatique. Une tournée a été annulée. Des centaines de millions d’euros sont parties en fumée. Des compagnies d’assurance, en embuscade, attendent de savoir comment va évoluer le rapport de force. "C’est atypique dans un dossier médical, explique un avocat, car il s’agit d’indemniser un préjudice économique alors que généralement on s’intéresse à évaluer des préjudices corporels."
Tabassé par des inconnus



Le Dr Delajoux a déjà commencé à payer la facture des déboires médicaux de Johnny Hallyday. Il affirme avoir été tabassé par des inconnus dans la rue après le coma artificiel du chanteur. S’il a conservé son poste à la clinique internationale du Parc Monceau, son activité a, selon ses proches, chuté de manière "drastique". La presse qui vantait jusqu’alors ses conquêtes féminines et ses succès professionnels l’a relégué dans la rubrique judiciaire. Il conserve des soutiens, comme Charlotte Gainsbourg, qu’il a opérée dans des conditions difficiles.

Mais pour l’heure ce sont "ses casseroles" qui font le plus de bruits. Une escroquerie à l’assurance, l’assignation d’Isabelle Adjani, son ancienne compagne… "Je pratique entre 300 et 400 interventions par an, rétorquait-il le 15 avril dernier dans une interview accordée à L’Express, et ma spécialité la neurochirurgie est particulièrement risquée car elles touchent aux fonctions vitales." Un malheur n’arrive jamais seul. Surtout comme l’avait pronostiqué en son temps l’ancienne première dame, Bernadette Chirac: "Les Français n’aiment pas que l’on s’attaque à Johnny. C’est une très mauvaise opération de s’attaquer à lui!"

JPM
Admin
Admin

Messages : 4872
Date d'inscription : 07/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  aiglenoir le Dim 18 Juil - 17:49

Et monsieur Christian Barbier rédacteur en chef de l'Express dans tout çà ?? J'aimerai bien l'entendre !! Lui qui a sali Johnny de la pire des façons en le traitant d'alcoolique etc ..... Aura t'il le courage de venir s'expliquer à la télé avec sa "superbe " de faux derche ? Comme tout le reste dans ce canard ; des rumeurs des suppositions ; de la calomnie facile , honte à ces journalistes donneurs de leçons !
Bonne journée à tous quand même .

aiglenoir

Messages : 284
Date d'inscription : 01/03/2008
Age : 70
Localisation : vienne ( isère )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

rapport d'expertise

Message  nanou le Dim 18 Juil - 18:16

ils en ont parlé sur la une a midi si vraiment cela écarte les théories impliquant son alcoolisme alors tout ceux qui ont eu la langue bien pendue et malfaisante l'auront dans l'baba (et je suis polie) Perso sa vie privée lui appartient il aime la fête la nuit les copains je préfère le voir ainsi (même s'il en meurre un jour) qu'immobile dans ses charentaises Johnny est un rocker un bougeant !! pour ceux à qui ca déplait il reste des 33t de Tino Rossi (au hasard)

nanou

Messages : 51
Date d'inscription : 06/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  caraibes1 le Dim 18 Juil - 18:22

C'est Delajoux qui a mis celà en avant, pour se couvrir mais apparemment ça ne suffira pas.

L'express a fait beaucoup de tort à Johnny, ainsi que le bouquin écrit par un ami de David.
avatar
caraibes1

Messages : 2145
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Ici, discrète surtout sur internet....danger!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  yukatapah le Dim 18 Juil - 18:24

C'est "Christophe Barbier", il n'empêche que ce petit coq a derversé tout un tas de saletés sur Johnny et j'espère qu'il s'en souviendra (Johnny) lorsqu'un journaleux viendra mendier un interview, l'express comme plein d'autres font du n'importe quoi pour vendre leur papier, il faut que ce soit des sites nouveaux et indépendants fassent le job correctement.

yukatapah

Messages : 91
Date d'inscription : 13/08/2009
Localisation : Charente

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  ROCOEUR48 le Lun 19 Juil - 19:44

Trouver des médias indépendants, c'est assez difficile par les temps qui courent!!!
avatar
ROCOEUR48

Messages : 841
Date d'inscription : 05/02/2008
Age : 46
Localisation : LANGUEDOC-ROUSSILLON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  yukatapah le Lun 19 Juil - 20:20

Il y a peu de médias libres, www.mediapart.fr en est un qui a parlé de Johnny comme c'est rare dans cette période-là.

http://johnnyhallydayleweb.forumpro.fr/forums-de-discussions-f1/johnny-sur-wwwmediapartfr-t5445.htm

Je recommande ce cite à tout le monde

yukatapah

Messages : 91
Date d'inscription : 13/08/2009
Localisation : Charente

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  Yuna le Lun 19 Juil - 23:13

En fait on entend tout et son inverse.

C'est étrange quand même, il y a un même prè rapport, et ceux qui le lisent trouvent le moyen de lui faire dire des résultats completement opposés. Pourtant ce rapport, il doit bien commencer à donner des pistes claires non ?
Y'a un truc que je comprend pas sur la manière dont est traitée ce rapport par les médias et comment il est interprété ... Enfin probablement d'une manière dont le but est de nous faire acheter du papier ...
avatar
Yuna

Messages : 4792
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 28
Localisation : Isère/Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  yukatapah le Mar 20 Juil - 6:02

Bien entendu, chacun prend ce qu'il veut dans le rapport, des brides prisent séparément ne veulent pas dire tout à fait la même chose et chacun y va de son info ou d'intox et la politique c'est pareil, si vous voyez c"que j'veux dire.....

yukatapah

Messages : 91
Date d'inscription : 13/08/2009
Localisation : Charente

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  laurent54 le Mar 20 Juil - 6:56

Je te rejoins Rockoeur 48 sur les médias indépendants aujourd'hui ,cela devient rare .......

Par contre sur cette affaire et en me souvenant de tout ce qui avait été dit contre Johnny ,on s'éloigne quand même de plus en plus d'un Johnny responsable de cette situation .
Personne ne dit rien non plus sur Camus et pourtant j'en ai lu des critiques injustifiées .....Ce rapport donne aussi plus de crédit à ses propos .


Amitié .

lolo
avatar
laurent54

Messages : 1668
Date d'inscription : 04/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  salentina le Mar 20 Juil - 11:40

...et ça jette aux oubliettes toute la littérature dont on nous a abreuvé depuis le début de l'année... dont le fameux article de l'Express et autre bouquin du même auteur... et cet "hold up" que certains ont voulu faire, pendant que le principal intéressé avait un genou à terre... qui sont disparus du paysage, aussitôt que Johnny a mis le pied sur le sol français en juin... bizarre quand même

tout ceci laisse songeur sur la manière dont la presse nous manipule sur un sujet que nous essayons modestement de métriser à notre niveau... imaginer tout ce qu'on nous balance à longueur d'année sur tout le reste...

attendons le rapport définitif
avatar
salentina

Messages : 3017
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  yukatapah le Mar 20 Juil - 16:21

+1

yukatapah

Messages : 91
Date d'inscription : 13/08/2009
Localisation : Charente

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  Yuna le Mar 20 Juil - 18:02

avatar
Yuna

Messages : 4792
Date d'inscription : 09/02/2008
Age : 28
Localisation : Isère/Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  caraibes1 le Mer 21 Juil - 16:51

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/people/20100721.OBS7451/info-obs-la-discrete-operation-de-johnny-en-2008.html



Johnny Hallyday à son arrivée à Hong Kong le 6 novembre 2008 (AFP)
a été secrètement opéré d’une hanche à Hong Kong, au cours de l’hiver 2008-2009, lors du tournage du film "Vengeance" de Johnnie To. Cet épisode médical de la vie du chanteur et acteur a été passé sous silence et n’apparaît ni dans le dossier médical ni dans le pré-rapport des experts rendu la semaine dernière à la justice française.

  • Cette information, révélée dans le prochain numéro du Nouvel Observateur (en kiosque ce jeudi), pourrait bien provoquer une nouvelle polémique autour du dossier Hallyday-Delajoux, dont le dénouement est prévu le 30 septembre, date de remise du rapport définitif des experts. Selon des proches du rocker, le tournage de "Vengeance" a été un véritable calvaire pour lui, Johnnie To étant réputé pour ses méthodes dures, nocturnes, interminables, ses scènes très physiques, pour un tournage six jours sur sept.
    Pour tenir, Johnny, qui jouait le rôle d’un mafieux, prenait des anti-inflammatoires quotidiennement. Au cours d’une prise, Johnny Hallyday a chuté, s’est luxé la hanche et a été conduit dans un hôpital de Hong Kong où il a été opéré d’urgence. Quelques semaines plus tôt, le 23 octobre, il avait déjà subi une intervention pour une hernie discale par le docteur Delajoux, à la clinique Monceau. Le chirurgien chinois, ayant connaissance de cette intervention si rapprochée, avait envisagé une anesthésie par péridurale pour éviter une seconde anesthésie générale.
    Cette intervention ayant eu lieu à l’étranger, elle est demeurée peu "traçable". Ce qui a conduit l’entourage du roi du rock à la passer sous silence.
avatar
caraibes1

Messages : 2145
Date d'inscription : 04/02/2008
Localisation : Ici, discrète surtout sur internet....danger!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  Anthony le Mer 21 Juil - 17:38

Bonjour,


decidement, on en apprend tout les jours !!
entre les mensonges des uns et les cachoteries des autres.. !!

mouais......

enfin,...attendons le rapport definitif en septembre pour pouvoir se faire une opinion precise et savoir qui a tort ou qui a raison, à moins qu'il nous trouve un 50/50 et les torts partagés, enfin on verra bien...
avatar
Anthony

Messages : 2918
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 48
Localisation : Poitou-Charentes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  Invité le Mer 21 Juil - 17:44

Cette affaire me gonfle grave de chez grave, que je sache Johnny est resté jusqu'à présent aussi muet qu'une carpe tandis que le Delajoux n'en rate pas une pour se justifier via cette putain de presse qui écrit tout et n'importe quoi, bravo la déontologie journalistique !!!.


Je constate juste que si notre Johnny est sain et sauf, qu'il donne l'impression d'être au mieux de sa forme c'est uniquement grâce aux toubibs ricains,et franchement je les en remercie, le reste je m'en tape royalement, Johnny est de nouveau parmi nous, c'est bien là le principal.

Philou.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  Anthony le Mer 21 Juil - 17:55

+1 mon Philou



avatar
Anthony

Messages : 2918
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 48
Localisation : Poitou-Charentes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JDD - premières fuites sur le rapport des experts

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum