Encore des photos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Encore des photos

Message  Lolouspace le Sam 9 Mai - 15:01


Lolouspace

Messages : 149
Date d'inscription : 23/04/2009
Age : 40
Localisation : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore des photos

Message  Lolouspace le Sam 9 Mai - 15:04

N'oubliez pas de lire le texte en dessous des photos.

Je cite :
"

C'est hier soir au Zénith de Saint-Etienne (Loire) que NOTRE grand Johnny Hallyday a donné le coup d'envoi de sa tournée évenement, le Tour 66. Tournée événement car elle est annoncée comme la dernière, et pour l'occasion le showman a déployé les gros moyens pour laisser un souvenir impérissable aux 7.000 fans qui se sont amassés pour voir leur idole. Leur Dieu. Johnny.

Une mise en scène époustouflante... à la hauteur de l'artiste


La mise en scène du spectacle est à la hauteur du maître qui la domine : un gigantesque aigle métallique surplombe ce zénith et quatre immenses statues de femmes-robots encadrent la gigantesque scène qui accueille l'artiste. Des écrans ont été placés derrière la superstar pour assurer aux fans les plus lointains d'avoir une appréciation parfaite du show exceptionnel qui se déroule devant eux : un écran géant et quatre plus petits. Un mise en scène trop démonstrative ? Non, une mise en scène adaptée à la grandeur du chanteur aux multiples disques d'or et de platine. D'ailleurs, il est prévu que ce dispositif soit encore plus délirant pour les concerts qui suivent, puisque les prochaines dates auront essentiellement lieu dans des stades (notamment au Stade de France les 29, 30 et 31 mai). Ainsi, seul 70% du décor final est ici exposé ; pour les autres dates, on dénombera notamment huit écrans ! Une folie ! Le décor est exceptionnel, les fans sont impressionnés et commencent à s'immerger dans le rock'n roll, dès que le rideau tombe et que les feux d'artifices explosent. Les cris sont puissants, chacun se félicite d'avoir pu assister à cet évenement unique, quitte à avoir dormi dans une tente les jours précédents : il ne fallait rater cela pour rien au monde. Mais trève de bavardages inutiles et de pensées stériles, le chanteur arrive et toute la concentration est focalisée sur lui : plus rien n'existe désormais, le temps s'est arrêté et les yeux remplis d'admiration sont dirigés vers Lui. Il arrive sur cette majestueuse scène vêtu d'un relativement sobre costume noir pailleté et est accompagné de ses treize musiciens et de ses deux choristes. Ca y est : Dieu est là. Après les acclamations et les cris qui scandent "Johnny", c'est le silence. Comme si les personnes assistaient à une représentation religieuse de la plus haute importance. D'ailleurs on en est pas loin car Johnny ce n'est pas un chanteur pour les fans, c'est vraiment une divinité. Alors, on se délecte chaque instant, chaque seconde de ce spectacle est précieuse et doit être savourée, chaque émotion ressentie est décuplée un peu comme cette chair de poule qui envahit tout le monde alors que quelques larmes de joie coulent sur les joues des plus émotifs. Ou des plus accros. Les premières notes retentissent, le show commence...

Des chansons mythiques... pour un artiste qui l'est tout autant !

"Quoi ma gueule ? Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?", le classique de Johnny datant des années 70 est le premier titre à faire vibrer la foule qui compte 7.000 accros. La voix rocailleuse de l'artiste résonne dans ce zénith flambant neuf, que Johnny lui-même a inauguré en octobre dernier. Ce premier titre provoque déjà une confusion des émotions chez les spectateurs : fierté d'être là, immense joie, nostalgie, frénésie, exaltation et admiration. Le show est indéniablement à la hauteur de la réputation du chanteur qui lâche après le premier titre : "J'espère que ce nouveau spectacle va vous plaire. N'oubliez jamais une chose : nous sommes là pour nour distraire". Et quelle distraction ! Les chansons se suivent pendant que les émotions des fans présents s'accroissent. L'excitation est telle que la menace de la tachycardie s'approche à mesure que les titres phares du répertoire (étoffé) de Johnny sont interprétés : Que je t'aime (années 70), Allumer le feu (1998), La musique que j'aime (années 70), Diego (années 90), L'envie (années 80), Gabrielle (années 70) et autres tubes désormais ancrés dans le patrimoine culturel francophone. Mais plus qu'un show extravagant, ce concert est un rendez-vous privilégié entre la superstar et ses nombreux drogués de musique. Johnny ne veut pas d'un concert impersonnel et s'adresse donc fréquemment à cet auditoire pendu à ses lèvres. Il leur réserve même un moment plus intimiste à mi-parcours du concert où lui et ses six musiciens passent par une passerelle pour s'installer sur une plateforme installée dans la fosse, devant les gradins. Là, le rockeur capable de remplir des stades, interprète ses chansons avec le groove et la sensibilité d'un jeune artiste qui s'expérimente sur une petite scène : c'est l'occasion pour ce géant d'être au plus près de ses adorateurs qui s'agglutinent maintenant autour de la plateforme pour entendre la voix plus confidentielle d'un Johnny qui leur chante Le Pénitencier, des chansons d'Elvis Presley (Blue Suede Shoes et Allright Mama) ou encore le classique Tennesse. Les deux heures et quarante-cinq minutes de show se terminent par une chanson ô combien symbolique de Gilbert Bécaud, Et maintenant.

Des chiffres... étourdisants !

Le spectacle se clôt et les fans sont exaltés... et déçus. Déçus que le spectacle doive s'arrêter... mais enthousiasmés par ce qu'ils viennent de vivre. La plupart des fans qui se sont déplacés n'ont d'ailleurs pas fait les choses à moitié, certains ont même l'intention de suivre le taulier de la musique sur toute sa tournée ! Il faut dire qu'ils sont sûrs d'assister à un show de qualité tout au londe de ce Tour 66, constatez plutôt : 2 000 m2 de scène, 70 remorques pour transporter tout le matériel... et un budget total de 20 millions d'euros ! A show exceptionnel, moyens exceptionnels ! L'homme aux (déjà !) 26 millions de spectateurs depuis ses débuts compte bien provoquer le même élan d'euphorie chez chacun des fans qu'il croisera pendant sa large tournée qui se terminera fin novembre et qui s'étendra jusqu'en 2010 selon ce qu'a déjà évoqué Jean-Claude Camus, son vieux complice et célèbre producteur. Une bonne nouvelle qui ravit déjà le million de spectateurs qu'il doit croiser pendant ces longs mois.

Une carrière incroyable... mais un Johnny angoissé

Un show grandiose, exceptionnel, hallucinant, délirant, majestueux... les adjectifs manquent pour qualifier le spectacle hors-norme de cet homme idôlatré qui a vendu plus de 70 millions d'albums rien qu'en France, pendant toute sa carrière. Et pourtant, malgré cette époustouflante carrière, le Dieu Johnny continue d'être stressé avant de monter sur scène, une angoisse perceptible par son entourage. Ainsi, peu avant le concert, le producteur a déclaré qu'il "n'avait jamais vu Johnny aussi angoissé que depuis 3 ou 4 jours, ce qui est incroyable après une telle carrière". L'artiste a eu une telle montée de stress qu'il a souffert d'insomnie les nuits précédentes, notamment la nuit de jeudi à vendredi. Mais que le Roi du Rock se rassure : les fans de 7 à 77 ans sont toujours présents et font confiance à leur maître spirituel. La confiance de ces afficionados n'a jamais été détériorée et ne le sera jamais tant le lien qui unit Hallyday et ses fans est inaltérable et plus fort que celui de n'importe quel autre artiste. Et même quand Johnny redeviendra Jean-Philippe Smet, son aura guidera encore les générations à venir, parce que la flamme de la passion ne s'éteint pas et même les larmes de la nostalgie ne sauront l'amoindrir. Même les adolescents d'aujourd'hui sont submergés par le tsunami Hallyday. La preuve jeudi , la veille du grand soir, l'artiste a convié 2000 lycéens stéfanois à assister aux répétitions de son concert et déjà... la magie avait opéré !

C'est donc tout cela Johnny Hallyday : une légende vivante qui sait fédérer toutes les générations autour de titres cultissimes qui nous ramènent vers un monde meilleur où la magie est présente. Le Dieu est là et le culte à son égard est toujours intact. Et pour tout cela, une chose à dire : Merci Johnny.

A noter : Rappelons qu'en plus de cette prodigieuse tournée, Johnny Hallyday sera au Festival de Cannes pour monter les marches le 17 mai pour son film Vengeance de Johnnie To (qui sortira le 20 mai) qui est en sélection officielle. Un court moment de répit avant de poursuivre sa tournée jusqu'au 22 novembre à Clermont-Ferrand qui est pour l'instant la dernière date confirmée, même si de prochaines dates pourraient être programmées.

AJC"

Lolouspace

Messages : 149
Date d'inscription : 23/04/2009
Age : 40
Localisation : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore des photos

Message  fabien28 le Sam 9 Mai - 15:14

IL EST JUSTE MAGNIFIQUE tout est dans le titre de l'article
avatar
fabien28

Messages : 126
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 25
Localisation : Chartres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore des photos

Message  Invité le Sam 9 Mai - 15:51

Ouais ca c'est du rock n roll Very Happy Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore des photos

Message  dpcharle le Sam 9 Mai - 16:39

c'est JOHNNY tout simplement Wink
avatar
dpcharle

Messages : 8171
Date d'inscription : 04/02/2008
Age : 67
Localisation : wasquehal - nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Encore des photos

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum