Les Tops et Flops 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Tops et Flops 2015

Message  JPM le Jeu 24 Déc - 14:06

Source : PureCharts.fr
Meilleures ventes d'albums en France, entre janvier et décembre 2015
01. Louane - "Chambre 12" (700.000 ventes)
02. Adele - "25" (565.000 ventes)
03. Kendji - "Kendji Girac" (550.000 ventes en 2015. Total : 1.100.000 ventes)
04. Christine and the Queens - "Chaleur humaine" (380.000 ventes en 2015. Total : 540.000 ventes)
05. Francis Cabrel - "In extremis" (360.000 ventes)
06 Kendji - "Ensemble" (345.000 ventes)
07 Maître Gims - "Mon cœur avait raison" (340.000 ventes)
08 Calogero - "Les Feux d'artifice" (290.000 ventes)
09 Les Enfoirés - "Sur la route" (280.000 ventes)
10 Johnny Hallyday - "De l'amour" (255.000 ventes)


Classements et chiffres recueillis par Charles Decant pour Pure Charts, comprenant les ventes physiques et digitales, arrêtées au 17 décembre inclus. Source : SNEP / GFK.

Top 2015


Louane, Kendji et la famille "The Voice" au top

Après les flops, les tops. Marquée par de nombreux accidents industriels ou albums complètement passés inaperçus, 2015 aura également été une année de succès pour une poignée d'artistes. De très gros succès. Premier constat général : une trentaine d'albums seulement passe la barre des 100.000 copies écoulées et il sont presque tous francophones. En tête, la jeune Louane découverte dans "The Voice", qui a écoulé à ce jour 700.000 exemplaires de son album "Chambre 12", sorti en mars 2015 et porté par le succès du film "La famille Bellier" ainsi que la fraîcheur de ses chansons qui plaisent au plus grand nombre.

Un autre candidat du télé-crochet de TF1 affiche des records vertigineux cette année : Kendji. Le jeune gitan apparaît deux fois dans le top 10 : son premier album, sorti en 2014, s'écoule encore à 550.000 exemplaires et, en cumul, dépasse allègrement la barre du millions de copies vendues. Le deuxième album, "Ensemble", comptabilise déjà près de 350.000 ventes en deux mois. A lui tout seul, le gagnant de "The Voice" 2014, aura donc vendu près de 900.000 albums en 2015 et près de 1.800.000 disques depuis le début de sa carrière, il y a un an et demi. Des chiffres qui donnent le tournis.

Le duo Frero Delavega, également découvert dans l'émission, aura également tiré son épingle du jeu cette année. Avec leur premier album éponyme publié en 2014, ils vendent encore 230.000 disques en 2015, soit près de 400.000 ventes au total depuis sa sortie. Et le deuxième album affiche déjà des scores prometteurs : 75.000 disques ont été vendus deux mois d'exploitation. Et Lilian Renaud, le gagnant de "The Voice" 2015, fait presque aussi bien avec son premier album, sorti juste après les attentats du 13 novembre. Une belle surprise pour le jeune fromager, qui a pourtant bénéficié de peu de promotion pour défendre "Le bruit de l'aube" et qui a pris le pari d'un style moins radiophonique.


Quelques projets atypiques (très) bien accueillis

Certains "ovnis" se sont aussi imposés cette année. La reine Christine and the Queens se hisse dans le top 5 avec "Chaleur humaine" et près de 400.000 achats recensés cette année. Lors de son lancement en 2014, qui aurait imaginé que ce projet atypique toucherait près de 550.000 Français ? Le meilleur vendeur de 2013 et 2014, Stromae, a, lui, encore vendu près de 100.000 disques en 2015 et s'approche tranquillement des deux millions d'exemplaires écoulés dans l’hexagone de son disque "Racine carrée". Le Français The Avener a aussi agréablement surpris avec son projet électro qui lorgne vers la pop. Le très radiophonique "The Wanderings of the Avener" s'est vendu à près de 140.000 exemplaires. Sur le même label, la jeune Marina Kaye, originaire de Marseille, et son album totalement chanté en anglais, "Fearless", est aussi l'un des beau succès de l'année : 150.000 achats. La Belge Selah Sue côtoie également le haut du classement avec "Reason" et ses 100.000 ventes.

A surveiller, le trio LEJ, découvert avec ses mash-up acoustiques cet été, a d'ores et déjà vendu plus de 75.000 exemplaires de "En attendant l'album"... en deux semaines ! A noter, le très remarqué Benjamin Clementine, peu soutenu par les médias "grand public", qui parvient à vendre plus de 55.000 disques de "At Least for Now". Même score pour Vianney et ses "Idées blanches", qu'on aurait imaginé beaucoup plus important, compte tenu de la ferveur réservée au jeune homme par les médias. Le collectif Fauve qui s'était fait remarquer l'année dernière avec "Vieux frères, partie 1" et ses 120.000 exemplaires fait moins bien avec la suite mais s'impose tout de même avec 55.000 exemplaires vendus.


Les monuments de la chanson française conserve leur assise

Si certaines découvertes ont trouvé leur public cette année, les ténors de l'industrie musicale française jouissent toujours d'une énorme popularité. Francis Cabrel ("In Extremis", 360.000 ex.), Calogero ("Les feux d'artifice", 300.000 ex. en 2015, 670.000 au total), Johnny Hallyday ("De l'amour", 255.000 ex.) et Mylène Farmer ("Interstellaires", 235.000), qui rate le top 10, ont caracolé en tête des ventes tout au long de 2015. Loin derrière, Lara Fabian s'en tire honorablement avec 50.000 exemplaires de "Ma vie dans la tienne", qui vend autant que Florent Pagny et son disque "Vieillir avec toi", sorti en... novembre 2013 ! Deux ans après, le coach de "The Voice" collecte donc 625.000 ventes sur cet opus.

La chanteuse Zaz cartonne toujours elle aussi. Alors qu'elle n'a sorti qu'un disque live, "Sur la route" (83.000 ex.), elle continue de vendre son opus "Paris", sorti en 2014 (70.000 ex.), "Recto Verso", sorti en 2013 (40.000 ex.) et le premier album éponyme sorti en 2010 (18.400 ex). L'interprète de "Éblouie par la nuit" a donc vendu plus de 200.000 albums cette année, sans avoir publié un seul album studio ! Enfin, Julien Doré vend encore très bien son album "Love" en 2015 : près de 90.000 exemplaires écoulés permettent au disque de s'approcher de la barre des 300.000 au global. Et l'album "Love Live", lui, a trouvé 30.000 preneurs.

Enfin, Les Enfoirés figurent encore cette année dans le top 10 mais les ventes sont à nouveau en baisse. Leur album "Sur la route" se vend 280.000 fois soit 30.000 unités en moins que l'année dernière. Pour rappel, le collectif avait écoulé 410.000 exemplaires de leur disque caritatif en 2013... En 2015, le duo casqué Daft Punk a encore vendu 45.000 exemplaires de "Random Access Memories" (2013), permettant au disque de passer la barre des 800.000 copies écoulées.


Adele, seule artiste internationale dans le top 10

Ce n'est pas une surprise, l'incontournable Adele a pulvérisé tous les records avec son nouvel album "25", et réalisé une performance impressionnante dans nos contrées avec 565.000 exemplaires vendus en un mois. Un chiffre qui devrait être encore gonflé dans les jours à venir avec les derniers achats pour les fêtes de fin d'année. A noter que "21", son précédent disque s'est encore vendu 30.000 fois ! Elle est la seule artiste internationale à s'imposer dans le top 10 et dans le coeur des Français. Autre exemple qui illustre bien cette exception culturelle française : le cas de Taylor Swift et son album "1989" qui a battu tous les records. Ce sont 70.000 exemplaires qui ont trouvé preneur en France depuis sa sortie en 2014, un résultat plus qu'honorable mais qui contraste avec ses 900.000 ventes au Royaume-Uni et le succès mondial de l'Américaine (USA, Canada, UK, Asie...). En 2015, les artistes internationaux qui s'imposent dans le classement Français sont Muse ("Drones", 190.000 ex), les bandes originale de "50 Shades of Grey" et "La reine des neiges", pourtant sortie en 2013 (150.000 ex.) tandis que Ed Sheeran et Colplay passent la barre des 100.000 avec "x" et "A Head Full of Dreams". A noter, le beau succès du best of de Texas, "Texas 25", qui permet au groupe écossais d'écouler 44.000 exemplaires.


Quelques albums de reprises plébiscités

Les albums de reprises comme "Génération Goldman" ou "La bande à Renaud" faisaient un tabac il y a deux ans. C'est beaucoup moins le cas aujourd'hui, sauf pour quelques albums concepts. "Corsu Mezzu Mezzu", un album de chants traditionnels corse initié par Patrick Fiori, s'est arraché à 200.000 exemplaires. Impressionnant pour un disque composé de titres qui n'appartiennent pas au répertoire de la chanson française populaire. Jolie percée également pour le disque hommage à Jean Ferrat, "Des airs de liberté, qui se vendra à plus de 50.000 exemplaires, bien plus que le tribute à Téléphone par exemple. Pari réussi pour Patrick Bruel est son album de reprises de Barbara, "Très souvent je pense à vous", vendu à 80.000 exemplaires. Les "Kids United" trouvent aussi leur public avec 60.000 ventes. Amaury Vassili, lui, enfonce le clou avec son album de reprises de Mike Brant, sorti en 2014. Il s'en vend encore 70.000 exemplaires en 2015, portant le total à 140.000. Une jolie réussite commerciale. Enfin, soulignons la belle performance de l'album original d'un abonné aux reprises : Vincent Niclo. "Ce que je suis" (2014) est vendu 75.000 fois cette année, pour un total de 160.000 ventes.


2015 : année de tous les succès pour le rap français

Les rappeurs font leur place dans le classement des meilleures ventes cette année. Deux membres de la Sexion D'Assaut confirment leur assise et dominent le marché. Maître Gims, avec son nouvel album "Mon coeur avait raison", séduit 340.000 fans. Dans le même temps, son premier album "Subliminal" sorti deux ans plus tôt, a été acheté 65.000 fois, lui permettant d'atteindre la barre des 850.000 ventes. Depuis le début de sa carrière solo, le rappeur aura donc vendu près de 1.2 million d'albums. Son collègue Black M présente aussi un joli bilan. Grâce à la réédition des "Yeux plus gros que le monde" (250.000 ex. cette année), il s'approche des 700.000 ventes globales. Très beau score aussi pour Soprano ! "Cosmopolitanie" (2013) est le troisième plus gros vendeur de musique rap cette année avec 232.000 ventes pour un total de 350.000 unités. Nekfeu a bien fait de se lancer dans le grand bain après l'expérience 1995 et s'en tire avec les honneurs : 140.000 ventes de son "Feu". Un chiffre qui devrait grossir avant la fin de l'année grâce à la réédition parue récemment pour les fêtes de Noël.

Jul et son rap vocodé ne déçoit pas non plus et classe trois albums dans le top ! "Je tourne en rond" (115.000 ex.), "My Word" (92.000 ex.), et "Je trouve pas le sommeil" (76.000 ex.) lui permettent de vendre au global près de 300.000 albums en 2015 ! Loin derrière, Booba vend tout de même 60.000 exemplaires de "DUC", et plait à 43.000 admirateurs avec "Nero Nemesis" sorti début décembre. A titre de comparaison, "Futur" (2012), s'était vendu à 50.000 exemplaires... en une semaine. Son grand rival Rohff est loin derrière avec 25.000 disques vendu de "Rohff Game". Booba est en revanche suivi de près par Lacrim, le rappeur en cavale (58.000 ex.). Les découvertes Bigflo et Oli ("La cour des grands" 52.000 ex.) et PNL ("Le monde de Chico", 34.000 ex.) ou encore le rappeur Youssoupha ("NGRTD", 41.000 ex.) enregistrent des chiffres satisfaisants.

Les artistes avec un public "jeune" ne sont évidemment pas en reste. M Pokora peut être fier puisqu'il charme 185.000 fans avec son album "RED" sorti début 2015. Cette année, Indila n'a exploité aucun single de son "Mini World", le deuxième album le plus vendu en 2014 et elle en vend encore 85.000, ce qui amène le résultat global à 640.000 albums ! Keen'V écoule 75.000 copies de "Là où le vent me mène", soit deux fois moins que son précédent disque "Saltimbanque" (2014). Un succès en demi teinte donc. Même si aucun single n'est devenu un tube, Shy'm parvient en 2015 à passer la barre des 100.000 ventes pour son album "Solitaire" sorti en 2014. Son "best of" "A nos dix ans" est aussi une jolie surprise puisque 40.000 exemplaires ont été vendus à ce jour.

Flops 2015


Les Français et la pop : la grande histoire de désamour continue...

2015 n'aura pas été l'année des retrouvailles tant attendues entre Madonna et le public français. Avec son treizième album "Rebel Heart" sorti en mars 2015, la reine de la pop écoule un peu moins de 50.000 exemplaires et fait encore moins bien que "MDNA" sorti en 2012, au score déjà très décevant (85.000 ventes), et que "Hard Candy", publié en 2008 et affichant 240.000 achats. Pourtant, la star a joué le jeu de la promo dans l'Hexagone avec un passage remarqué au "Grand Journal" de Canal +. Peu de soutien des radios, une sortie chahutée par un leak sur internet et, surtout, des retours critiques globalement très mitigés, sont les facteurs explicatifs de cette débâcle. Les Français ne se sont pas non plus rués sur les derniers essais de Demi Lovato (4.000 ex.), Ellie Goulding (7.000 ex.), Meghan Trainor (8.000 ex.) Charli XCX (moins de 10.000 ex.) ou Selena Gomez (moins de 12.000 ex.). Et Janet Jackson ne fait pas mieux. Son comeback, passé totalement inaperçu à cause d'une promotion très discrète, ne lui a pas permis d'écouler plus de 5.000 exemplaires de "Unbreakable", qui a pourtant fait l'objet de critiques élogieuses.

Au niveau de la pop moins grand public, le bilan n'est pas plus réjouissant. Loin de là. Marina and The Diamonds vend moins de 2.000 "Froot" tandis que Jamie XX, très acclamé par la critique, les festivaliers et les médias, a séduit seulement 8.000 personnes avec "In Colour". Malgré des volumes toujours faibles, la Rémoise Jeanne Added fait deux fois mieux avec 15.000 exemplaires vendus de son premier album "Be Sensational". Les vétérans Bjork et Blur ne font pas de vague avec "Vulnicura" et "The Magic Whip" : 25.000 copies vendues chacun. Et la vénéneuse Lana Del Rey n'aura pas emmené grand monde en lune de miel : "Honeymoon" a touché 35.000 auditeurs, soit deux fois moins que "Ultraviolence" (2014), son deuxième album. La chanteuse américaine fait le choix de la liberté plutôt que de l'opportunisme et ne reproduit donc pas le succès de "Born to Die", que 500.000 Français s'étaient procuré il y a 3 ans.

Une tendance étonnante se dégage également. Alors qu'il sont derrière les plus gros tubes de l'année, les albums de Mark Ronson ("Uptown Special", 21.000 ex.), Major Lazer ("Peace is the Mission", 17.000 ex) et The Weeknd ("Beauty Behind the Madness", 32.000 ex.) sont loin d'avoir soulevés les foules.


Télévision : l'audimat ne fait pas vendre de disques

Les deux candidats de "Nouvelle Star" 2014 ne parviennent pas à s'imposer avec leur album respectif : moins de 5.000 exemplaires du premier album d'Yseult ont trouvé preneur tandis que le gagnant, Mathieu Saikaly, peine à en vendre 1.500. Alors qu'elle a bénéficié d'une visibilité moins importante, Luce, la gagnante de "Nouvelle Star" 2010, parvient, elle, à écouler 8.000 exemplaires de son deuxième album, "Chaud".

Même constat du côté de la locomotive "The Voice". Le premier album de Battista Acquaviva a passionné un peu moins de 7.000 fans de chants corse... Mais la déception se situe aussi au niveau des coachs cette année. Zazie, dont le public attendait le nouvel album avec impatience, n'aura séduit que 32.000 acheteurs avec "Encore heureux". Malgré son omniprésence dans les médias cette année, la chanteuse fait deux fois moins bien que le déjà très confidentiel "Cyclo" (62.000 ex.), sorti en 2013. Pour son collègue MIKA, il faut plus parler d'une déception que d'un échec. L'interprète de "Boum Boum Boum" réussit à intéresser 75.000 fans avec "No Place in Heaven". Un score correct mais très en dessous de son précédent disque, "The Origin of Love", 120.000 exemplaires vendus en 2012. La participation de Cali à "Rising Star", le télé-crochet de M6, n'aura pas non plus boosté ses ventes : moins de 20.000 unités pour "L'âge d'or".

Et le concours de l'Eurovision n'aura pas fait d'étincelles dans les classements en 2015. La déconvenue de la France dans la compétition a empêché Lisa Angell, la candidate qui portait nos couleurs, de s'imposer auprès du public. Son album éponyme s'est vendu à 4.000 exemplaires seulement. Maigre consolation : elle fait un peu mieux que les 3.000 ventes de Conchita Wurst, gagnante incontournable du concours en 2014, avec son premier album.


2015, année noire pour les stars de la variété française

L'année 2015 aura également été marquée par le retour de nombreux chanteurs de variété française très populaires. Pourtant, de nombreux échecs sont à déplorer : Julie Zenati avec "Blanc", Chimène Badi avec "Au delà des maux", Grégoire et ses "Poésies de notre enfance", Charles Aznavour et "Encores", Raphaël et "Somnambules" se vendent, pour chacun d'entre eux, entre 20 et 25.000 exemplaires. Et Emmanuel Moire, qui avait écoulé 250.000 unités du "Chemin", numéro 1 en 2013, prend lui aussi une claque avec "La rencontre" : 43.000 exemplaires vendus. Dans un autre registre, on regrettera que "Pink Lady" de Rose (10.000 ex.) et "Nos histoires" de La Grande Sophie (17.000 ex.) n'aient pas trouvé leur public. Enfin, Christophe Willem avec son album live "Les nuits parait-il" et Vitaa avec "Rester la même" ne dépassent pas la barre des 7.000 ventes.

Les frenchies qui misent sur la langue de Shakespeare ont eux aussi rencontré des revers cette année. Lou Doillon n'aura pas réitéré le plébiscite de son premier disque "Places" et ses 210.000 ventes. Son successeur, "Lay Low", n'a convaincu que 33.000 Français. "We Cut the Night", le troisième album du groupe AaRON a trouvé une place dans 20.000 foyers. Charlie Winston, lui, aura vendu 30.000 exemplaire de son nouveau disque "Curio City" alors que le précédent, "Running Still" avait passé la barre des 100.000 ventes. Malgré le succès de son tube de l'été 2014 "Prayer in C", Lilly Wood and The Prick ne sera pas parvenu à susciter l'intérêt autour de son nouveau disque "Shadow", sorti il y a un mois. 8.000 petites ventes ont été recensées.


Les albums de reprises au plus mal

Le temps où les albums de reprises se vendaient comme des petits pains semble révolu. La tentative d'Amaury Vassili de faire revivre des "Chansons populaires" se solde là encore par un revers : 20.000 exemplaires à peine ont été vendus. Pas mieux du tout pour Natasha St Pier et "Mon acadie" (14.000 ex.) ou Benjamin Biolay et ses reprises de Charles Trenet qui peine à dépasser la barre des 10.000 ventes. Et "Love & Loss" de Tina Arena fait, lui, moins de 6.000 copies vendues ! L'album hommage à Pierre Bachelet intitulé "Nous l'avons tant aimé" enregistre lui aussi moins de 20.000 ventes alors que "Ça c'est vraiment nous", l'album tribute à Téléphone, et "Joyeux anniversaire M'sieur Dutronc" sont passés complètement inaperçus, avec moins de 10.000 fans chacun.

http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-100310.html

http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-100320.html

JPM
Admin
Admin

Messages : 4458
Date d'inscription : 07/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tops et Flops 2015

Message  anthony96 le Jeu 24 Déc - 14:40

Johnny finira l'année 8ème des ventes normalement.

anthony96

Messages : 893
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 20

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tops et Flops 2015

Message  lugo62 le Jeu 24 Déc - 18:28

Bizarre la conception ici du mot stars

lugo62

Messages : 7069
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 34
Localisation : pres de troyes mais originaire de lens

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tops et Flops 2015

Message  dpcharle le Jeu 24 Déc - 19:47

le seul qui peut être reconnu comme star dans leur citation c'est Charles Aznavour Wink les autres....bof, bof Laughing

dpcharle

Messages : 7901
Date d'inscription : 04/02/2008
Age : 66
Localisation : wasquehal - nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tops et Flops 2015

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum